Shigeaki Saegusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shigeaki Saegusa, 2007

Shigeaki Saegusa (三枝 成彰, Saegusa Shigeaki?), né le 8 juillet 1942, est un compositeur japonais.

Il est surtout connu pour son opéra, Chushingura, inspiré du célèbre kabuki Les Quarante-Sept Ronins avec un livret signé du romancier Masahiko Shimada. Il a également composé des musiques de films et des musiques d'animes, en particulier Mobile Suit Gundam : Char contre-attaque.

Compositions[modifier | modifier le code]

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Symphonie « The Symphony »
  • 1989 : Summer - 2e partie 2 de la suite symphonique Tokyo (composition conjointe avec Yūzō Toyama, Maki Ishii et Yasushi Akutagawa
  • 1991 : Concerto « la Légende de la neige » - épitaphe pour Sibelius, pour violon et orchestre
  • 1993 : Shamisen concerto « 1 décembre 1993 », pour shamisen et orchestre
  • 1993 : Concerto « Elegy for a King », pour violoncelle et orchestre
  • 1994 : Concerto « Look! Mount Fuji in the west wind », pour piano, chœur mixte et orchestre
  • 2003 : Taiko-kyosokyoku (About taiko), concert pour taikotrom (ancien tambour japonais) et orchestre
  • 2004 : Concerto, pour trompette et orchestre
  • 2008 : Concerto « Philosophy of squids », pour piano et orchestre - dédié au Dr. Ichiro Hatano
  • Orchestra '89 : 1945-86-815 Hiroshima
  • Suite de la musique du film « Ζ Gundam »

Œuvres pour orchestre d'harmonie[modifier | modifier le code]

Musique de scène[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

achevé en titre actes première livret
1978 Dragon Love Music
1987-1997 Chushingura 3 représentations 14 mai 1997 au Bunka Kaikan de Tokyo Masahiko Shimada, d'après l'épopée kabuki des 47 rōnin/Chushingura
1991/1993 Sen no kioku no monogatari
(The Story of Thousand Memories)
1993
2001 Yamato Takeru
2004 Jr. Butterfly[1] 3 représentations 6 avril 2004, au Bunka Kaikan de Tokyo;
3 août 2006, Grande Teatro all'aperto di Massaciuccoli Torre del Lago Puccini
Masahiko Shimada
2008 Grief (tristesse)
2013 Het commando Kamikaze 2 février 2013, au Bunka Kaikan de Tokyo

Musique vocale[modifier | modifier le code]

Oratorio[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Yamato Takeru, oratorio

Cantates[modifier | modifier le code]

Œuvres pour chœur[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Beautiful river by asking, suite pour chœur mixte (ou d'hommes) - texte d'Eisaku Yoneda
  • 1981 : Radiation missa, pour solistes et chœur mixte
  • 1986 : Beautiful Towa by river, suite pour chœur mixte
  • 1998 : Requiem, pour chœur mixte (ou chœur d'hommes) - texte d'Ayako Sono
  • 1999 : Chikuma gawa sanka, pour chœur de femmes (SSAA) (ou chœur d'enfants) et piano - texte de Kyōko Yanagisawa
    1. Mizu no sei Chikuma no tanjō
    2. Yōkoso otaru
    3. Hi fumi buchi
    4. Kawa no ikari
    5. Yuki hada muden
    6. Chikuma yūjō
    7. Epilogue Chikuma memorī
  • 2005 Inochi no furue, pour chœur mixte - texte de Jōji Sakaguchi
    1. Kakurenbo
    2. Kageri
    3. Mizu tamari
    4. Pokān
    5. Iro no nagare
    6. Inochi no furue
  • 2010 : The last message, pour chœur d'hommes et orchestre - texte de Hans Walter Bähr Die Stimme des Menschen, traduction en japonais de Kenji Takahashi
  • Also, tomorrow, pour chœur mixte

Lieder[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • 1963 Quintette à vent
  • 1965 Novelette, pour quatuor à cordes
  • 1973 N=1 Vn (Pn)a Po à Aki Takahashi (théorème de Baire), pour 2 pianos, orgue combo, piano électrique, voix et électronique[2]
  • 1977 : Memori, pour récitant et quatuor à cordes
  • 1994 : Nostalgie - Nakitaidake Naitegoran, pour 12 violoncelles
  • 1999 : The Blue Angel, pour flûte traversière et piano
  • Ragtime, pour 12 violoncelles

Œuvres pour piano[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Bruce Bulldog
  • Dread-locks guy, pour piano à quatre mains
  • Eurobeat dance, pour piano à quatre mains
  • Habana in yearning
  • Japanese elegy
  • Latin dance, pour piano à quatre mains
  • Rainy day's blues
  • Rock'n express, pour piano à quatre mains
  • Salvador bossa
  • Savanna samba
  • Spanish afternoon, pour piano à quatre mains
  • Stylish Charleston
  • Tango red, pour piano à quatre mains
  • The sky on west-coast
  • Twilight fusion, pour piano à quatre mains
  • Up-down rag
  • With jazz feel

Pièces pour instruments japonais traditionnels[modifier | modifier le code]

  • Duo '87, pour shamisen et koto
  • La-la-la-la-la, pour shamisen

Musique de film[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Doran
  • 1984 : Typhoon Club
  • 1985 : Kidô senshi Z Gundam (Mobile Suit Z Gundam)
  • 1987 : Hikaru Onna (Luminous woman)
  • 1987 : 24No Hitomi (24 Yeux)
  • 1998 : Yushun Oracion
  • 1998 : Papadoll au pays des chats = (Catnapped!)
  • 2001 : Amon saga
  • Astro boy

Publications[modifier | modifier le code]

  • Rencontre avec Hori Kōichi: 特攻とは何だったのか : 日本人として忘れてはいけないこと / Tokkō towa nandatta noka : nihonjin to shite wasuretewa ikenai koto, PHP研究所, Tōkyō : PHP Kenkyūjo, 2009. 259 p., (ISBN 978-4-569-70811-9)
  • 大作曲家たちの履歴書 : 下 / Daisakkyokukatachi no rirekisho : 2, 中央公論新社, Tōkyō : Chūō Kōron Shinsha, 2009. 357 p., (ISBN 978-4-122-05241-3)
  • 三枝成彰オペラに討ち入る / Saegusa shigeaki opera ni uchiiru, ワック, Tōkyō : Wakku, 1999. 223 p., (ISBN 978-4-898-31010-6)
  • 大作曲家たちの履歴書 / Daisakkyokukatachi no rirekisho, 中央公論社, Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1997. 565 p., (ISBN 978-4-120-02690-4)
  • モーツァルト : 神のメロディーをかなでた音楽家 / Mōtsaruto : kami no merodī o kanadeta ongakuka, 小学館, Tōkyō : Shōgakukan, 1996. 159 p., (ISBN 978-4-092-70004-8)
  • 人間グラフィティ三枝成彰対談集 / Ningen gurafiti Saegusa Shigeaki taidanshū (Human Graffiti - Talks with Saegusa), 潮出版社, Tōkyō : Ushio Shuppansha, 1989. 305 p., (ISBN 978-4-267-01229-7)
  • Rencontre avec Hotta Masami. 三枝成彰のオペラの楽しみ方 : 初めて観てみようと思う時に / Saegusa shigeaki no opera no tanoshimikata, 講談社, 127 p., (ISBN 978-4-061-98087-7)
  • 知ったかぶり音楽論 / Shittakaburi ongakuron (Know-it-all: Muziektheorie), 朝日新聞社, 269 p., (ISBN 978-4-022-56633-1)
  • 譜面書きの遠吠え / Fumenkaki no tooboe, 広済堂出版, 229 p., (ISBN 978-4-331-50515-1)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • James L. Limbacher, H. Stephen Wright: Keeping score : film and television music, 1980-1988 (with additional coverage of 1921-1979), Metuchen, N.J.: Scarecrow Press, 1991. 928 p., (ISBN 978-0-8108-2453-9)
  • Hitoshi Matsushita: A checklist of published instrumental music by Japanese composers, Tokyo: Academia Music Ltd., 1989. 181 p., (ISBN 978-4-870-17039-1)
  • Paul Frank, Burchard Bulling, Florian Noetzel, Helmut Rosner: Kurzgefasstes Tonkünstler Lexikon - Zweiter Teil: Ergänzungen und Erweiterungen seit 1937, 15. Aufl., Wilhelmshaven: Heinrichshofen, Band 1: A-K. 1974. (ISBN 3-7959-0083-2); Band 2: L-Z. 1976. (ISBN 3-7959-0087-5)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]