Serge Sargsian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sarkissian.
Serge Sargsian
Սերժ Սարգսյան
Serge Sargsian
Serge Sargsian
Fonctions
3e président de la République d'Arménie
En fonction depuis le 9 avril 2008
(&&&&&&&&&&&022966 ans, 3 mois et 14 jours)
Élection 19 février 2008
Réélection 18 février 2013
Premier ministre Tigran Sargsian
Prédécesseur Robert Kotcharian
15e Premier ministre arménien
26 mars 20079 avril 2008
(&&&&&&&&&&&&03801 an, 0 mois et 13 jours)
Président Robert Kotcharian
Prédécesseur Andranik Margarian
Successeur Tigran Sargsian
Biographie
Date de naissance 30 juin 1954 (60 ans)
Lieu de naissance Stepanakert (URSS)
Nationalité arménienne
Parti politique Parti républicain d'Arménie
Conjoint Rita Sargsian
Diplômé de Université d'État d'Erevan
Religion Église apostolique arménienne

Serge Sargsian
Présidents de la République d'Arménie
Premiers ministres arméniens
Politique en Arménie
Image illustrative de l'article Serge Sargsian

Pouvoir exécutif

Pouvoir législatif

Subdivisions


Serge Azati Sargsian[1] (en arménien Սերժ Ազատի Սարգսյան ; souvent translittéré Sarkissian), né le 30 juin 1954 à Stepanakert[2], alors en RSS d'Azerbaïdjan, est le troisième et actuel président de la République d'Arménie depuis le 9 avril 2008[3]. Il gagne l'élection présidentielle de 2008 ainsi que celle de 2013 avec l'appui du Parti républicain d'Arménie qu'il dirige depuis novembre 2007. Il était auparavant Premier ministre depuis le 26 mars 2007, succédant à Andranik Margarian, décédé, dont il était le ministre de la Défense.

Biographie[modifier | modifier le code]

Serge Sargsian est né le 30 juin 1954 à Stepanakert, dans le Haut-Karabagh (à l'époque oblast autonome du Haut-Karabagh au sein de la RSS d'Azerbaïdjan). Il entre en 1971 à l'Université d'État d'Erevan, sert dans les forces armées soviétiques de 1972 à 1974 puis obtient son diplôme de philologie en 1979[2].

Sargsian démarre sa carrière professionnelle en 1975 à l'usine d'éléments électriques où il travaille jusqu'en 1979. Il démarre alors sa carrière politique en entrant au comité de l'association jeunesse du Parti communiste de la ville de Stepanakert. Il gravit les échelons jusqu'à devenir Premier secrétaire du comité régional du Haut-Karabagh.

Il se marie en 1983 avec Rita, une professeur de musique de Stepanakert, et le couple donne naissance à deux filles, Anouch et Satenik. Sargsian est aujourd'hui également grand-père d'une petite-fille, Mariam, et deux petits-fils, Ara et Serge[2].

En 1990, Sargsian devient député au Conseil suprême d'Arménie, puis après l'indépendance du pays en 1991, exerce, sous la présidence de Levon Ter-Petrossian, la fonction de ministre de la Défense de 1993 à 1995. Après avoir pris la tête du Département de la Sécurité d'État en 1995, il sera ministre de l'Intérieur et ministre de la Sécurité nationale jusqu'en 1999[2].

Robert Kotcharian, élu président de la République le 30 mars 1998, nomme Sargsian au poste de chef d'État-major en 1999, puis de ministre de la Défense en 2000[2].

Après la mort d'Andranik Margarian le 25 mars 2007[4], à six semaines de l'élection législative du 12 mai, Sargsian est choisi le 4 avril suivant pour le remplacer au poste de Premier ministre. Après l'élection législative, il est confirmé à ce poste le 7 juin 2007 jusqu'au 19 février, date à laquelle il remporte l'élection présidentielle[2].

Serge Sargsian est membre du Parti républicain depuis 2006. Il prend la présidence de son Conseil en juillet de la même année puis est élu à la présidence du parti en novembre 2007[2].

Élection présidentielle de 2008[modifier | modifier le code]

Sargsian a remporté l'élection présidentielle du 19 février 2008 dès le premier tour avec 52,82 % des voix selon les résultats définitifs de la Commission électorale centrale[5], mais l'opposition, emmenée par Levon Ter-Petrossian (président de 1991 à 1998), crie au scandale et à la fraude massive[6]. Selon les observateurs envoyés par l'OSCE, ces élections auraient pourtant grandement satisfait aux standards internationaux[7].

Élection présidentielle de 2013[modifier | modifier le code]

Candidat lors de l'élection présidentielle du 18 février 2013, Sargsian la remporte dès le premier tour avec 58,64 % des votes[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son prénom est le prénom français Serge. Son nom de famille est basé sur le prénom Sargis Սարգիս qui signifie également Serge. Son nom signifie donc « Serge, fils de Serge » dans deux langues différentes.
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) « Biography », sur The official site of the President of the Republic of Armenia (consulté le 3 juin 2010).
  3. (en) « Site de la Présidence arménienne : News »,‎ 9 avril 2008 (consulté le 11 avril 2008).
  4. (en) Ruben Meloyan et Emil Danielyan, « Armenian Prime Minister Dies Of Heart Attack » sur Radio Free Europe / Radio Liberty, 25 mars 2007, [lire en ligne (page consultée le 19 décembre 2008)].
  5. (hy+en) Site de la Commission électorale centrale
  6. (en) Armenia PM wins presidency poll, sur BBC Online, 20 février 2008
  7. (en) Communiqué de presse de l'OSCE du 20 février 2008
  8. (en) « Decision 2013: Serzh Sargsyan wins in Armenia’s presidential election », sur ArmeniaNow.com,‎ 19 février 2013 (consulté le 19 février 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :