Saint-Tharcisius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Tharcisius
Blason de Saint-Tharcisius
Blason de Saint-Tharcisius
Forêt à Saint-Tharcisius
Forêt à Saint-Tharcisius
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Comté ou équivalent La Matapédia
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Jocelyn Jean
2013 - 2017
Constitution 4 décembre 1937
Démographie
Gentilé Saint-Tharcisiussois, oise
Population 453 hab. (2014)
Densité 5,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 00″ N 67° 20′ 00″ O / 48.533338, -67.33333848° 32′ 00″ Nord 67° 20′ 00″ Ouest / 48.533338, -67.333338  
Superficie 7 906 ha = 79,06 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418
Code géographique 07070
Localisation
Localisation de Saint-Tharcisius dans La Matapédia
Localisation de Saint-Tharcisius dans La Matapédia

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Saint-Tharcisius

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Tharcisius

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Tharcisius

Saint-Tharcisius est une municipalité de paroisse canadienne à vocations agricole et forestière de plus de 400 habitants située dans l'est du Québec dans la vallée de la Matapédia au Bas-Saint-Laurent. Celle-ci fut fondée en 1937.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme de Saint-Tharcisius est en l'honneur d'un martyr, Tarcisius de Rome romain qui préféra être massacré plutôt que de profaner l'eucharistie en 217[1].

Les gentilés sont nommés Saint-Tharcisiussois et Saint-Tharcisiussoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Géographie du Québec.

Saint-Tharcisius est situé sur le versant sud du fleuve Saint-Laurent à 430 km au nord-est de Québec et à 350 km à l'ouest de Gaspé. Les villes importantes près de Saint-Tharcisius sont Rimouski à 115 km et Mont-Joli à 80 km à l'ouest, Matane à 50 km au nord ainsi que Amqui à 12 km au sud-ouest. Saint-Tharcisius est situé sur la route 195 qui relie Matane et Amqui à mi-chemin entre cette dernière et Saint-Vianney. Le territoire de Saint-Tharcisius couvre une superficie de près de 80 km2.

La municipalité de paroisse de Saint-Tharcisius est située dans la municipalité régionale de comté (MRC) de La Matapédia dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent[2]. La paroisse éponyme de Saint-Tharcisius est située dans l'Archidiocèse de Rimouski et, plus précisément, dans la région pastorale de La Matapédia. Saint-Tharcisius fait partie de la région touristique de la Gaspésie dans la sous-région touristique de la vallée de la Matapédia.

Topographie[modifier | modifier le code]

Saint-Tharcisius est situé près des monts Chic-Chocs qui font partie des Appalaches.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les lacs Tamagodi et Pinault ainsi que le ruisseau de la Chantepleure sont situés dans le territoire de Saint-Tharcisius[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Population de Sainte-Paule
Année Nombre d'habitants[3]
1923 125
1991 636
2001 503
2006 480

La population de Saint-Tharcisius était de 480 habitants en 2006 et de 503 habitants en 2001. Cela correspond à une décroissance démographique de 4,6 % en cinq ans[4]. 2 % de la population de Saint-Tharcisius a l'anglais en tant que langue maternelle et un autre 2 % a une autre langue maternelle que l'anglais ou le français[4]. 7,3 % de la population maitrise les deux langues officielles du Canada[4].

43 % de la population de 15 ans et plus de Saint-Tharcisius n'a aucun diplôme d'éducation. 51,9 % de cette population n'a que le diplôme d'études secondaires ou professionnelles[4]. Il n'y a aucun diplômé universitaire à Saint-Tharcisius[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la création de la municipalité, le territoire faisait partie des cantons de Lepage et de Blais. Les premiers acquéreurs des terres qui composent Saint-Tharcisius sont venus principalement d'Amqui en 1912. Les autres venaient de Drummondville, de Magog, de Disraeli et des États-Unis[1]. Le village existe depuis 1922, mais la paroisse catholique fut érigée canoniquement en 1926[1]. Le bureau de poste fut ouvert en 1924[1]. La municipalité fut créée officiellement le 4 décembre 1937 par détachement de Saint-Joseph-Labre (Amqui)[1]. Un incendie toucha l'école primaire de Saint-Tharcisius en 1985.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Saint-Tharcisius tourne autour principalement de l'industrie forestière et de l'agriculture.

Symbole et devise[modifier | modifier le code]

La devise de Saint-Tharcisius est « Foi, fraternité, travail »[5].

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans et sont effectuées en bloc sans division territoriale.

mandat fonction nom[6]
2009-2013 mairesse Sophie Champagne
conseillers
#1 Rémi Fournier
#2 Marcel Arguin
#3 Sophie Fournier
#4 Stéphan Thibeault
#5 Donald Clément
#6 Josée Carrier

Représentations politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau : Québec Québec : Saint-Tharcisius fait partie de la circonscription provinciale de Matapédia. Lors de l'élection générale québécoise de 2008, la députée sortante Danielle Doyer, du Parti québécois, a été réélue pour représenter la population de Saint-Tharcisius à l'Assemblée nationale.

Drapeau du Canada Canada : Saint-Tharcisius fait partie de la circonscription fédérale de Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia. Lors de l'élection fédérale canadienne de 2008, le député sortant Jean-Yves Roy, du Bloc québécois, a été réélu pour représenter la population de Saint-Tharcisius à la Chambre des communes.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Vianney Rose des vents
N Lac-Casault
O    Saint-Tharcisius    E
S
Amqui Saint-Alexandre-des-Lacs

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Saint-Tharcisius sur Commission de toponymie du Québec
  2. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Tharcisius », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 19 février 2011)
  3. Statistiques Canada
  4. a, b, c, d et e Saint-Tharcisius sur Statistiques Canada
  5. Mon coin de pays... La Matapédia!
  6. Saint-Tharcisius dans le Répertoire des municipalités d'Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire Québec, page consultée le 2 avril 2012

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Michel Dompierre et Bertrand Leblanc, La Matapédia, Édition MRC de La Matapédia,‎ 2004 (ISBN 2-9808660-0-8)
  • Jos D. Michaud, Notes historiques sur la Vallée de la Matapédia, La voix du lac,‎ 1922, 254 p..
  • Œuvre de collaboration, Atlas écologique de la MRC de La Matapédia, Édition MRC de La Matapédia,‎ 2007 (ISBN 978-2-9808660-4-3)
  • Michel Pelletier, Mon coin de pays... La Matapédia!,‎ 1995 (ISBN 2-9804604-0-0) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources en ligne[modifier | modifier le code]