Disraeli (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Disraeli.
Disraeli
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Comté ou équivalent Les Appalaches
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Jacques Lessard
2013-2017
Constitution 19 novembre 1904
Démographie
Gentilé Disraelois, oise
Population 2 409 hab. (2014)
Densité 349 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 00″ N 71° 21′ 00″ O / 45.900005, -71.35000545° 54′ 00″ Nord 71° 21′ 00″ Ouest / 45.900005, -71.350005  
Superficie 691 ha = 6,91 km2
Divers
Code géographique 31015
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Disraeli

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Disraeli
Liens
Site web Site officiel

Disraeli est une ville située dans la MRC des Appalaches, dans la région administrative de Chaudière-Appalaches, au Québec, au Canada[1].

Sur les rives du lac Aylmer, elle est totalement enclavée dans la paroisse de Disraeli.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 19 novembre 1904 : Érection du village de D'Israëli.
  • 28 novembre 1953 : Le village change de nom pour Disraeli.
  • 29 mars 1969 : Le village de Disraeli devient la ville de Disraeli.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Elle est nommée en l'honneur de Benjamin Disraeli.

La Commission de toponymie du Québec précise : « Disraeli est une localité importante sur le plan commercial et industriel. Connue notamment par le passé grâce au Carnaval de la pâtisserie qui s'y est déroulé chaque année à compter de 1977, la petite ville de Disraeli est située à proximité de la région sherbrookoise et dans le voisinage du lac Aylmer. Sa création remonte au début du XXe siècle. Dès 1904, était créée la municipalité du village d'Israëli, dont l'orthographe était modifiée, en 1953, sous la forme Disraëli. Puis, en 1969, l'entité municipale voit son statut changé en celui de ville. C'est également au cours de la même année que le tréma cesse d'apparaître au Répertoire géographique du Québec. Le gentilé Disraelois, sans accent, qui évoque un homme politique anglais du XIXe siècle, contribue à personnaliser les citoyens de la ville en regard de ceux de la municipalité de paroisse, les Disraélois, tout en se révélant davantage conforme au nom officiel de la ville[2]. »

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2011 y dénombre 2 502 habitants, soit 2,4 % de moins qu'en 2006[3],[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Disraeli (paroisse) Rose des vents
Disraeli (paroisse) N Disraeli (paroisse)
O    Disraeli (ville)    E
S
Disraeli (paroisse)