Royaume de Luang Prabang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le royaume de Lung Prabang est l'un des trois petits états qui se sont constitués lors du démembrement du royaume de Lan Xang en 1707. Il avait pour capitale Luang Prabang.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le royaume s'est formé lorsque deux petit-fils du roi Surinyavongsa, qui contestaient l'autorité de leur cousin Sai Ong Hué successeur à Vientiane de l'usurpateur Tian Thala, s'établissent à Luang Prabang.

En 1753 le royaume est envahi et pillé par les Birmans qui s'étaient assurés la neutralité du roi de Vientiane. En 1791 ce dernier met à profit une querelle de succession pour envahir le royaume, prendre Luang Prabang et annexer les Huan Phan. L'autorité des rois de Luang Prabang était si faible qu'ils durent se reconnaitre vassaux de la Birmanie puis du Royaume de Thaïlande mais également partager au XIXe siècle le pouvoir avec la lignée de vices-rois héréditaires, issue du prince Unkéo, († 1850 à Bangkok), fils cadet du roi Manthaturath.

Dévasté par les Pavillons Noirs en 1887 le royaume, afin de se prémunir contre une annexion définitive par la Thaïlande est contraint d'accepter finalement le protectorat français en 1893.

Liste des rois de Luang Prabang[modifier | modifier le code]

Le 12 octobre 1945 le roi Sisavang Vong devient officiellement roi du Laos.

Sources[modifier | modifier le code]