Sisavang Vong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sisavang Vong
ເຈົ້າມະຫາຊີວິດສີສະຫວ່າງວົງ
Portrait de Sisavang Vong sur un timbre laotien 1951.
Portrait de Sisavang Vong sur un timbre laotien 1951.
Titre
1er roi du Laos[1]
28 avril 190429 octobre 1959
(55 ans, 6 mois et 1 jour)
Président du Conseil Prince Phetsarath Rattanavongsa
Phaya Khammao
Prince Kindavong
Prince Souvannarath
Prince Boun Oum
Phoui Sananikone
Prince Savang Vatthana
Prince Souvanna Phouma
Katay Don Sasorith
Prince Souvanna Phouma
Phoui Sananikone
Prédécesseur Zakarine
Successeur Savang Vatthana
Biographie
Dynastie Khun Lo
Nom de naissance Khao
Date de naissance 14 juillet 1885
Lieu de naissance Luang Prabang (Laos)
Date de décès 29 octobre 1959 (à 74 ans)
Lieu de décès Luang Prabang (Laos)
Père Zakarine
Mère Thongsy
Enfant(s) 50 enfants, dont :
Prince Savang Vatthana, prince royal
Héritier Savang Vatthana, prince royal
Résidence Palais royal de Luang Prabang

Sisavang Vong
Monarques du Laos
Le palais de Sisavang Vong à Luang Prabang, construit entre 1904 et 1909, est aujourd'hui un musée.

Sisavang Vong, né le 14 juillet 1885 et mort le 29 octobre 1959 à Luang Prabang, est un roi du Laos.

Depuis le traité avec Siam en 1893, la France exerce un protectorat sur le Laos qui n'était pas encore unifié. Sisavang Vong succède à son père, le roi Sakkarin le 28 avril 1904, comme roi de Luang Prabang avec le soutien français.

En mars 1945, l'Empire du Japon organise un coup de force contre les Français, prenant le contrôle de l'Indochine française et pressant le Việt Nam, le Cambodge et le Laos de proclamer leur indépendance. Si Bảo Đại au Việt Nam et Norodom Sihanouk au Cambodge obtempèrent, Sisavang Vong refuse de coopérer avec les Japonais et de déclarer l'indépendance. Il se trouve alors en conflit avec son Premier ministre indépendantiste, le prince Phetsarath Rattanavongsa. Ce n'est que le 8 avril que le roi, sous la pression japonaise, finit par consentir à proclamer l'indépendance du Laos.

Le 20 octobre 1945, après la capitulation des Japonais et alors que l'administration coloniale française a été totalement désorganisée par le conflit, Phetsarath réaffirme l'indépendance et détrône le roi. Mais, dès avril 1946, il doit prendre la fuite devant le retour des troupes françaises.

Sisavang Vong retrouve son trône le 17 août 1946 en tant que souverain du royaume du Laos, avec un statut d'autonomie dans l'Union française. Le 22 octobre 1954, le pays obtient son indépendance totale, mais la rébellion communiste s'amplifie. À sa mort, son fils Savang Vatthana lui succède.

Il fonde l'Ordre royal du Million d'Éléphants et du Parasol Blanc en 1909.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Roi de Luang Prabang du 28 avril 1904 au 15 septembre 1945.

Liens externes[modifier | modifier le code]