Bounkhong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bounkhong (mort le 26 juillet 1920), fut Maha Upparaja ou Vice roi du royaume de Luang Prabang, en succession de son père Souvanna Phomma en 1889. De 1911 à 1920, il fut membre du conseil de gouvernement de l'Indochine française[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Le prince Bounkhong est le fils du vice roi Souvanna Phomma, tué le 10 juin 1887 lors du sac de Luang Prabang par les Pavillons noirs. Il est également le petit fils d'Ounkeo (mort en 1850) vice roi de 1836 à 1838, frère du roi de Louang Prabang Ounkhan (1872-1889) et premier de la lignée des vices rois héréditaires.

Postérité[modifier | modifier le code]

Bounkhong eut 24 enfants (12 filles et 12 garçons) de ses 11 épouses dont plusieurs ont joué un rôle important dans l'histoire du Laos contemporain.

1) avec sa 1re épouse :

2) avec sa 9e épouse :

3) avec sa 10e épouse :

4) avec la 11e épouse :

Source[modifier | modifier le code]

  • Prince Mangra Souvannaphouma, Le Laos: Autopsie d'une monarchie assassinée L'Harmattan, Paris 2010, Annexe I p. 289.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Stuart-Fox, Historical Dictionary of Laos, Scarecrow Press,‎ 2008 (ISBN 0-8108-5624-7)