James Darnell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Darnell (baseball).

James Darnell

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

James Darnell recevant la National Medal of Science en 2002

Naissance 9 septembre 1930 (84 ans)
Columbus, Mississippi (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Champs Biologie cellulaire
Institutions Université Rockefeller
Renommé pour Travaux sur l'épissage des ARNm et les cytokines
Distinctions Prix Gairdner (1986)
Prix spécial Albert-Lasker (2002)
National Medal of Science (2002)

James E. Darnell, né le 9 septembre 1930 à Columbus, Mississippi, États-Unis, est un biologiste moléculaire américain spécialiste des mécanismes de signalisations intracellulaires notamment pas les cytokines.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Darnell est le fils d'une mère diététicienne[1]. À partir de 1951, il fait ses études de médecine à l'université Washington à Saint-Louis où il obtient sa thèse de médecine en 1955[2]. Il fait sa thèse de science en microbiologie auprès d'Harry Eagle au National Institute of Allergy and Infectious Diseases, puis part en post-doc à l'Institut Pasteur à Paris travailler avec François Jacob[1]. Il devient assistant professeur au Massachusetts Institute of Technology, puis au Albert Einstein College of Medicine et professeur à l'université Columbia, et en 1974, il obtient la chaire de biologie cellulaire et moléculaire à l'université Rockefeller où il travaille depuis[2].

Il est membre de l'Académie nationale des sciences.

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

James Darnell a été dès le début des années 1960 un précurseur des travaux sur l'épissage des ARNm qu'il a découvert en travaillant sur l'optimisation de la production et de la purification du poliovirus in vitro[3],[4],[5],[6]. Il participe également à la caractérisation de la fonction des séquences polyadénylées de ces molécules dans le transport nucléo-cytoplasmique et la stabilité du messager[7],[8],[9],[10],[11]. Son groupe travaille également à la compréhension des fonctions de la coiffe (capping) des ARNm[12],[13]. Il éclaircit les mécanismes de la transcription, notamment en ce qui concerne l'étape de terminaison, en utilisant le gène de la bêta-globine comme modèle[14].

Dans les années 1980-1990, son laboratoire identifie une nouvelle voie de signalisation intracellulaire impliquant les cytokines (interféron en particulier) ainsi que les facteurs de croissance (hormone de croissance, epidermal growth factor) : la voie JAK-STAT[15],[16],[17],[18] dont son groupe, et en particulier Ke Shuai, caractérise les composants[19],[20] et le mécanisme d'action par la phosphorylation des protéines STAT[21],[22] et leur dimérisation consécutive[23] décrivant ainsi une voie d'action et de régulation essentielle dans la cellule. Ils mettent ensuite en évidence différentes formes de protéines STAT et les rattachent à des cibles de gènes spécifiques[24],[25].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) James E. Darnell, Jr. (1930 - ) sur le site du Dolan DNA Learning Center.
  2. a et b (en) James Darnell sur le site de l'université Rockefeller.
  3. (en) A Simplified Procedure for Purification of Large Amounts of Poliovirus: Characterization and Amina Acid Analysis of Type 1 Poliovirus, Levintow L et Darnell JE, Journal of Biological Chemistry 1960;235:70-73.
  4. The Time Course of Synthesis of Poliovirus RNA par Darnell JE, Levintow L, Thoren M, Hooper L dans Virology, 1960;13:271-279
  5. (en) Sedimentation Characteristic of Rapidly Labeled RNA from HeLa Cells, Scherrer K et Darnell JE , Biochemical & Biophysical Research Communications, 1962;7:486-490
  6. (en) Demonstration of an Unstable RNA and Precursor to Ribosomal RNA in HeLa Cells, Scherrer K, Latham H, Darnell JE, PNAS, 1963;49:240-248
  7. (en) Polyadenylic Acid Sequences: Role in Conversion of Nuclear RNA into Messenger RNA, Darnell JE, Philipson L, Wall R, et Adesnik M, Science, 1971;174:507-510
  8. (en) Poly(A) in mRNA Does Not Contribute to Secondary Structure Necessary for Protein Synthesis, Munoz RF, Darnell JE, Cell, 1974;2:247-252
  9. (en) Relationship of Chain Transcription to Poly(A) Addition and Processing of hnRNA in HeLa cells, Derman E, Darnell JE, Cell, 1974;3:255-264
  10. (en) Arrangement of Specific Oligonucleotides Within Poly(A) Terminated hnRNA Molecules, Molloy GR, Jelinek W, Salditt M, Darnell JE, Cell, 1974;1:43-53
  11. (en) Nuclear RNA Is Spliced in the Absence of Poly(A) Addition, Zeevi M, Nevins JR, Darnell JE, Cell, 1981;26:39-46
  12. (en) Early Capping of Transcripts from the Adenovirus Major Late Transcription Unit, Babich A, Nevins JR, Darnell JE, Nature, 1980;287:246-248
  13. (en) The Addition of 5' Cap Structures Occurs Early in HnRNA Synthesis and Prematurely Terminated Molecules Are Capped, Salditt-Georgieff M, Harpold M, Chen-Kiang S, Darnell JE, Cell, 1980;19:69-78
  14. (en) Transcription Termination Within the E1A Gene of Adenovirus Induced by Insertion of the Mouse Beta-Major Globin Terminator Element, Falck-Pedersen, E, Logan J, Shenk, T, Darnell JE, Cell, 1985;40:897-905
  15. Interferon-Induced Transcription of a Gene Encoding a 15-kDa Protein Depends on an Upstream Enhancer Element, Reich N, Evans B, Levy D, Fahey D, Knight E, Darnell JE, PNAS, 1987;84:6394-6398
  16. (en) Interferon-Induced Nuclear Factors That Bind a Shared Promoter Element Correlate with Positive and Negative Transcriptional Control, Levy DE, Kessler DS, Pine R, Reich N, Darnell JE, Genes and Development, 1988;2:383-393
  17. (en) H. B. Sadowski, K. Shuai, J. E. Darnell Jr, M. Z. Gilman, « A Common Nuclear Signal Transduction Pathway Activated by Growth Factor and Cytokine Receptors », dans Science, vol. 261, 1993, pp. 1739-1744.
  18. (en) Jak-STAT Pathways and Transcriptional Activation in Response to IFNs and Other Extracellular Signaling Proteins, Darnell JE, Kerr IM, Stark GR, Science, 1994;264:1415-1421
  19. (en) Activation of Transcription by IFN-gamma: Tyrosine Phosphorylation of a 91-kD DNA Binding Protein, Shuai K, Schindler C, Prezioso VR, Darnell JE, Science 1992;258:1808-1812
  20. (en) Polypeptide Signalling to the Nucleus Through Tyrosine Phosphorylation of Jak and Stat Proteins, Shuai K, Ziemiecki A, Wilks AF, Harpur AG, Sadowski HB, Gilman MZ, Darnell JE, Nature, 1993;366:580-583
  21. (en) A Single Phosphotyrosine Residue of Stat91 Required for Gene Activation by Interferon-gamma, Shuai K, Stark GR, Kerr IM, Darnell JE Jr, Science 1993;261:1744-1746
  22. (en) Stat3: a STAT Family Member Activated by Tyrosine Phosphorylation in Response to Epidermal Growth Factor and Interleukin-6, Zhong Z, Wen Z, Darnell JE, Science, 1994;264:95-98
  23. (en) Interferon Activation of the Transcription Factor Stat91 Involves Dimerization Through SH2-Phosphotyrosyl Peptide Interactions, Shuai K, Horvath CM, Huang LH, Qureshi SA, Cowburn D, Darnell JE, Cell, 1994;76:821-828
  24. Contribution of STAT SH2 Groups to Specific Interferon Signaling by the Jak-STAT Pathway, Heim MH, Kerr IM, Stark GR, Darnell JE, Science 1995;267:1347-1349
  25. (en) STATs and Gene Regulation, Darnell JE Jr, Science, 1997;277(5332):1630-1635

Lien externe[modifier | modifier le code]