Robin Knox-Johnston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Knox et Johnston.

William Robert Patrick "Robin" Knox-Johnston (né le 17 mars 1939 à Londres, Royaume-Uni) est un navigateur britannique. Il est le premier homme à avoir accompli un tour du monde en solitaire et sans escale et le deuxième détenteur du Trophée Jules-Verne (en tandem avec Peter Blake)[1]. En 1994, lui et Blake ont été élus ISAF World Sailor of the Year (Marin de l'année de l'ISAF) pour leur performance[2]. En 2006 il est devenu le navigateur le plus âgé à achever un tour du monde en solitaire lors de la VELUX 5 OCEANS Race. Il est le seul marin britannique à avoir remporté trois fois le titre de "YJA Yachtsman of the Year" (marin de l'année YJA)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunes années[modifier | modifier le code]

Il est né dans le quartier de Putney à Londres et a grandi près de Liverpool sur la péninsule de Wirral. De 1957 à 1965 il a servi dans la marine marchande et dans la Royal Navy. En 1965 il mène son sloop (dessiné par Colin Archer) de Bombay (Inde) au Royaume-Uni. Un manque d'argent l'amène à s'arrêter pour travailler en Afrique du Sud. Il finit son voyage en 1967.

Famille[modifier | modifier le code]

En 1962 il épouse son amie d'enfance Susanne (Sue) avec qui il aura une fille, Sara, née à Bombay alors qu'il était en mer. Susanne le quitte lorsqu'il lui propose de l'emmener elle et leur fille au Royaume-Uni sur son nouveau bateau Suhaili. Ils divorcent en 1967. Cependant en 1972 ils se remettent ensemble, se remarient et ont à présent cinq petits-enfants. Elle décède en 2003.

Tour du monde[modifier | modifier le code]

L'itinéraire du Golden Globe Challenge.

Le 14 juin 1968 Robin Knox-Johnston quitte Falmouth à bort de son bateau de 32 pieds Suhaili, l'un des plus petits bateaux à tenter le Golden Globe Challenge. Malgré la défaillance de son pilote automatique au niveau de l'Australie, il passe la longitude du Cap Horn le 17 janvier 1969, 20 jours seulement avant Bernard Moitessier parti plus de 2 mois après lui (22 août 1968), qui par la suite renoncera à la course et naviguera jusqu'à Tahiti. Les sept autres concurrents abandonnent à divers stades de la compétition. Le 22 avril 1969, 312 jours après son départ, Knox-Johnston revient à Falmouth et devient ainsi le premier homme à effectuer un tour du monde en solitaire et sans escale. Il fait don de sa prime de compétiteur le plus rapide à la famille de Donald Crowhurst qui s'est suicidé après avoir tenté de falsifier son tour du monde.

Autres accomplissements[modifier | modifier le code]

En 1970 (avec Leslie Williams) et en 1974 (avec Gerry Boxall) Robin Knox-Johnston gagne la Round Britain Race[4]. Robin Knox-Johnston, Les Williams et leur équipage (avec Peter Blake comme équipier) remportent l'édition 1971 de la course Le Cap-Rio. Les Williams et Robin Knox-Johnston participent conjointement (à nouveau avec Peter Blake comme équipier) à la Whitbread 1977 à bord du maxi yacht Condor. Ils remportent la deuxième et quatrième étape, celles que Robin Knox-Johnston a menées.

Robin Knox-Johnston et Peter Blake accomplissent un tour du monde sans escale en 74 jours 22 heures 18 minutes et 22 secondes et décrochent conjointement le Trophée Jules-Verne en 1994. Il s'agissait de leur deuxième tentative, leur première tentative s'étant terminée prématurément lorsque leur catamaran Enza New Zealand a heurté un objet qui a endommagé leur étrave tribord.

De 1992 à 2001 il était le président de la Sail Training Association. À la fin de son mandat il a œuvré à réunir 11 millions de livres sterling afin remplacer les goélettes à hunier de la STA, les Sir Winston Churchill et Malcom Miller, par deux bricks, les Prince William et Stavros S. Niarchos[5]. Il était administrateur du musée national de la marine à Greenwich de 1992 à 2002 et est toujours administrateur du musée national de la marine des Cornouailles à Falmouth, où Suhaili est à présent au mouillage. Le bateau a été réarmé et a pris part à la Round the Island Race en juin 2005.

Il a été anobli en 1995.

En 1995 Robin Knox-Johnston fonde Clipper Ventures Plc[6] et en 1996 il organise la première Clipper Round the World Yacht Race. Il est depuis président du conseil d'administration de Clipper Ventures et travaille à développer la course. Il s'agit peut-être de sa plus grande réalisation d'avoir initié autant de personnes à la compétition nautique.

Il achève son deuxième tour du monde en solitaire à bord de SAGA Insurance le 4 mai 2007, finissant à la quatrième place de la VELUX 5 OCEANS Race. À 68 ans il est le concurrent le plus âgé.

Le 22 Novembre 2014,Robin Knox-Johnston, alors âgé de 75 ans, termine la course transatlantique en solitaire de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe à la troisième place dans la catégorie Rhum. Il franchit la ligne d'arrivée sur son Open 60 Grey Power à Pointe-à-Pitre à 16h52 heure locale (20h52 GMT), après 20 jours 7 heures 52 minutes et 22 secondes en mer

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dave Cox, The Sailing Handbook, Stackpole Books, 2000 (ISBN 978-0811729222), page 108
  2. (en) ISAF, « ISAF Rolex World Sailor of the Year Awards », sur http://www.sailing.org (consulté le 27 février 2010)
  3. (en) Yachting Journalists' Association, « YJA Yachtsman of the Year past winners », sur http://www.yja.co.uk (consulté le 27 février 2010)
  4. (en) Royal Western Yacht Club of England, « Round Britain Race Winners », sur http://www.rwyc.org (consulté le 27 février 2010)
  5. (en) ISAF, « Latest addition to the Sail Training Association Fleet », sur http://www.sailing.org (consulté le 28 février 2010)
  6. (en) Clipper Ventures Plc, « About Clipper Ventures Plc », sur http://www.clipper-ventures.com (consulté le 27 février 2010)