Robert Darnton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Darnton

alt=Description de l'image RobertDarnton.jpg.
Naissance 10 mai 1939 (75 ans)
New York
Nationalité Française
Pays de résidence France
Profession
Enseignant-chercheur, historien du livre
Activité principale
Professeur à l'université de Princeton
Autres activités
Directeur des bibliothèques de l'université Harvard

Robert Darnton (né le 10 mai 1939 à New York) est un historien américain, spécialiste des Lumières européennes et de l’histoire du livre sous l’Ancien Régime.

Diplômé de Harvard en 1960 et d’Oxford en 1964, il a été président de l’American Historical Association, et professeur à l’université de Princeton, où il enseigne de 1968 à 2007. Il y a dirigé à partir de 2002 le « Centre pour l’étude du livre et des médias ». Il s’intéresse aussi à la publication électronique et a fondé le Gutenberg-e Program.

Depuis juillet 2007, il a reçu le statut de professeur émérite à Princeton, et il est devenu directeur de la Harvard University Library, le réseau des bibliothèques universitaires de l’université Harvard.

Grâce à l’étude du fonds d’archives de la Société typographique de Neuchâtel, il a pu mettre en lumière l’importance de la littérature clandestine au XVIIIe siècle.

En 1999, le gouvernement français lui décerne la Légion d’honneur, en reconnaissance de ses nombreux travaux.

Il est également officier de l’Ordre des Arts et des Lettres et détenteur de quatre titres de docteur honoris causa.

Il reçoit le Prix mondial Cino Del Duca en 2013.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français :

  • La Fin des Lumières : le mesmérisme et la Révolution, 1968.
  • L’Aventure de l’Encyclopédie, 1775-1800, un best-seller au siècle des Lumières, Paris, 1982.
  • Bohème littéraire et Révolution : le monde des livres au XVIIIe siècle, 1983.
  • Le Grand Massacre des chats : attitudes et croyances dans l’ancienne France, Paris, 1984 (réédition 1986).
  • Édition et sédition : l’univers de la littérature clandestine au XVIIIe siècle, Paris, 1991.
  • Dernière danse sur le mur : Berlin, 1989-1990, Paris, 1992.
  • Gens de lettres, gens du livre, Paris, 1992.
  • Pour les Lumières : défense, illustration, méthode, Paris, 2002.
  • Le Diable dans un bénitier, Paris, 2010.
  • Bohème littéraire et Révolution, Paris, 2010.
  • Apologie du livre : demain, aujourd'hui, hier, Paris, Gallimard,‎ 2010, 218 p. (ISBN 978-2-07-012846-4)
  • De la censure. Essai d'histoire comparée, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Essais », 2014, 416 p. (ISBN 978-2-07-014484-6)
  • L’Affaire des Quatorze. Poésie, police et réseaux de communication à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Essais », 2014, 240 p. (ISBN 978-2-07-014524-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :