Province de Quảng Bình

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quảng Bình
Image illustrative de l'article Province de Quảng Bình
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Capitale Đồng Hới
Région Bắc Trung Bộ
Conseil populaire Lương Ngọc Bính
Comité populaire Phan Lâm Phương
ISO 3166-2 VN-24
Code d'appel 52
Démographie
Population 857 818 hab. (2004[1])
Densité 106 hab./km2
Ethnies Kinh, Bru – Vân Kiều, Chứt, Tày
Géographie
Superficie 806 580 ha = 8 065,8 km2
Liens
Site web www.quangbinh.gov.vn

La province de Quảng Bình est une province de la région de la côte centrale du Nord du Việt Nam.

Géographie[modifier | modifier le code]

Son chef-lieu est la ville de Đồng Hới. La population est de 857 818 personnes[1], pour une surface de 8,051 km2[1]. On y trouve le parc national de Phong Nha - Kẻ Bàng[2]. C'est aussi le lieu de naissance du général Võ Nguyên Giáp, de Ngô Đình Diệm, Nguyen Huu Canh, Han Mac Tu, Bao Ninh, Duong Van An et Dong Si Nguyen.

Climat[modifier | modifier le code]

Il possède les caractères généraux du climat du centre du Việt Nam. C’est un climat tropical, très influencé par le régime des moussons, avec deux saisons bien distinctes, la saison pluviale et la saison sèche.

Température et humidité[modifier | modifier le code]

Dans les plaines et dans les collines, la température moyenne annuelle est de 25 °C, dans les montagnes elle est de 21 °C (statistical yearbook 2004). Durant l’année, deux périodes se distinguent. D’abord une période plus froide de novembre à mars, avec des vents froids venant du nord-est. La température moyenne mensuelle la plus basse apparaît au mois de janvier avec 20 °C. Les températures minimales peuvent descendre jusqu’à 12 °C dans les plaines et l’humidité relative moyenne mensuelle est importante, entre 85 et 95 % (Villegas 2004). Ensuite une période plus chaude d’avril à septembre, avec des températures moyennes mensuelles allant jusqu’à 29 °C en juillet et des pointes jusqu’à 38 ou 40 °C (Villegas 2004). L’humidité relative est plus faible et peut descendre parfois jusqu’à 50 % (Villegas 2004).

Précipitations[modifier | modifier le code]

Les précipitations annuelles de la province s’élèvent à 2000–2300 mm avec une répartition non uniforme. Celles de la saison des pluies, de septembre à décembre, représentent 70 % des précipitations annuelles.

Économie[modifier | modifier le code]

Le PNB de la province (2005) est de 400 US$ par habitant, ce qui est très faible par rapport au PNB national (700 $/hab.).

Administration[modifier | modifier le code]

La Province de Quảng Bình est composée de la ville de Đồng Hới et des districts suivants:

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous les rois Hung Vuong, quand la nation de Van Lang fonda la coalition tribale de Văn Lang, Quảng Bình a appartenu au groupe de Việt Thường. Sous Lê Trung Hưng, cette province était appelée Tiên Bình.

Le Viêt Nam central et du sud (du col de Ngang à la province de Binh Thuan) appartenait au royaume du Champâ. Les guerres entre le Champa et le Dai Viet étaient alors fréquentes et se déroulaient sur le territoire de la province de Quang Binh. Celle-ci fut intégrée au Đại Việt en 1306 après le mariage de la princesse Huyen Tran (de la dynastie Trần), avec le roi de Champa Jaya Sinhavarman III (Vietnamien : Chế Mân). La Princesse Huyen Trần était fille du Roi Trần Nhân Tông et sœur cadette du futur roi Trần Anh Tông. Les mariages politiques étaient une pratique traditionnelle des rois de Champa. Grâce à ce mariage, le Đại Việt acquit (comme dot) ce qui est aujourd'hui la province de Quảng Bình, la province de Quảng Trị et la province de Thừa Thiên-Huế (alors connue respectivement comme Chau O et Chau Ri ou Chau Ly).

Pendant la guerre entre les dynasties Trinh et Nguyen au XVIIe siècle, le fleuve Gianh dans la province de Quang Binh a servi de frontière entre le Dang Trong (Viêt Nam du sud) et le Dang Ngoai (Viêt Nam du nord). La ville de Dong Hoi fut construite comme forteresse pour protéger les Nguyen (du sud) contre les attaques des Trinh (du nord). En 1604, le nom de la province fut changé en Quảng Bình. Nguyễn Phúc Khoát divisa le Quảng Bình en 3 comtés (dinh) : dinh Bố Chính (anciennement dinh Ngói), dinh Mười (ou dinh Lưu Đồn), et dinh Quảng Bình (ou dinh Trạm).

La province fut établie en 1831, avec la partie de phủ Quảng Ninh, à laquelle fut ajouté le phủ Quảng Trạch.

Durant la colonisation française (Indochine française), Quang Binh faisait partie de l'Annam. La base aérienne de Dong Hoi fut employée par l'armée française pour attaquer le Viet Minh dans la région ainsi que l'armée laotienne du Pathet Lao. En 1954, selon les accords de Genève, le Viêt Nam est divisé en 2 parties avec le 17° parallèle comme frontière : la province de Quang Binh se trouvait donc dans le Viêt Nam du nord communiste.

Pendant la guerre du Viêt Nam, Quang Binh fut la province le plus sévèrement détruite par les bombardements des B-52 américains, en raison de la proximité du 17° parallèle et des pistes Hô Chi Minh.

En 1976, les provinces de Quang Bình, Quang Tri et Thua Thien furent fusionnées dans la province de Bình Tri Thiên. Elles ont été à nouveau séparées en 1990.

Transport[modifier | modifier le code]

Deux routes nationales parallèles traversent la province : la route nationale 1A et la Route de Hô Chi Minh. La route 12 relie cette province avec la province de Khammouane (Laos). Le chemin de fer Hanoi-Saigon traverse la province de Quang Binh, avec la gare principale Dong Hoi.

L'Aéroport de Đồng Hới, situé dans la ville de Dong Hoi, offre des vols avec l'aéroport international de Nội Bài à Hanoi et de l'Aéroport international de Tân Sơn Nhất à Hô-Chi-Minh-Ville[3],[4].

Parc national de Phong Nha-Ke Bang[modifier | modifier le code]

Le parc national de Phong Nha-Ke Bang est situé dans une zone de calcaire de 2 000 km2 au Viêt Nam et une zone adjacente de calcaire de 2 000 km2 de Hin Namno dans la province de Khammouane, au Laos. Il couvre une superficie totale 857 54 km2, plus une zone-tampon de 1 954 km2[2].

Le parc a été créé pour protéger un des plus grandes régions de karst du monde avec 300 cavernes et grottes et l'écosystème de la forêt sur calcaire dans la région de cordillère annamitique dans la côte centrale du Nord du Viêt Nam[5],[6].

Phong Nha-Kẻ Bàng se distingue pour son es systèmes de 300 cavernes et grottes, d'une longueur totale d'environ 70 kilomètres, dont seulement 20 ont été explorés par les scientifiques vietnamiens et britanniques ; 17 km sont situés dans la région de Phong Nha et trois dans la région de Kẻ Bàng. Après avril 2009, la longueur totale des cavernes et les grottes a été évalué à 126 kilomètres[7]. Avant découverte de caverne de Son Doong, Phong Nha a détenu plusieurs records de caverne du monde, car il a le plus long fleuve souterrain, aussi bien que les plus grands cavernes et passages[7]. Le parc tire son nom de la caverne de Phong Nha, le plus belle de toutes, contenant beaucoup de formations de roche fascinantes, et forêt de Ke Bang[8]. Le plateau sur lequel le parc est situé est probablement l'un des exemples les plus fins et les plus distinctifs d'une forme de relief complexe de karst en Asie du Sud-Est.

Il a été reconnu patrimoine mondial, lors de la vingt-septième session plénière du comité international du patrimoine mondial, relevant de l'Unesco, qui s'est tenue du 30 juin au 5 juillet 2003 à Paris (France).

Communes de la province[modifier | modifier le code]

Photographies[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :