Prix Blumenthal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blumenthal.

Le prix Blumenthal est un prix décerné de 1919 à 1954 par la fondation franco-américaine Florence Blumenthal, une organisation philanthropique créée par Florence Meyer Blumenthal (1875–1930), à des peintres, sculpteurs, décorateurs, graveurs, écrivains et musiciens.

Lauréats[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

Date manquante:

  1. a et b « Eloge de Bordeaux Trésors d’une collection », sur Galerie des beaux-arts, Bordeaux : « BUTHAUD, René (Saintes, 1886 - 1986, Bordeaux) Fils d’un Bordelais, René Buthaud se fixe à Bordeaux dès son plus jeune âge où il est d’abord élève de Paul Quinsac, puis étudie à l’Ecole des Beaux-arts de Paris dans la classe de Gabriel Ferrier. Il reçoit une formation de peintre et de graveur et, est second Prix de Rome de gravure en taille douce en 1914. Démobilisé en 1918 pour des raisons de santé, il commence alors sa carrière de céramiste après en avoir appris les rudiments chez un potier durant la guerre. L’obtention du Prix de Florence Blumenthal, en 1921, lui permet de faire un stage à la maison L’Hospier à Golfe-Juan, où il perfectionne sa connaissance des émaux. Il expose dès 1920 chaque année au Salon des artistes décorateurs et au Salon d’Automne. Entre 1923 et 1926, il dirige l’usine Primavera, fondée par René Guilleré à Sainte Radegonde, près de Tours. De 1928 à 1964, il présente ses céramiques à la maison Rouard à Paris. La ville de Bordeaux lui fait plusieurs commandes officielles : en 1937, il réalise les vases en mosaïque pour le Palais des sports et les bas-reliefs en plâtre des quatre saisons pour la mairie du Bouscat ; au début des années cinquante, il refait en faïence le grand cadran de l’horloge du Palais de la Bourse ; en 1951, il conçoit deux vitraux pour la maison du Vin et des bas-reliefs pour la façade d’une école. Il est nommé, en 1931, professeur des arts décoratifs à l’école des Beaux-arts de Bordeaux, au sein de laquelle il crée un atelier de céramique en 1955 »
  2. « Paul charlemagne "chambre de musique" », sur Papillongallery.com
  3. « D'une nécessité aux prototypes "109"... », sur Dauphinomaniac
  4. « Art Deco at the French Embassy: Robert Cami », sur Ambassade de France, French Embassy of Canada
  5. « Paul Pouchol, le potier de Saint-Germain-des-Prés1 », sur Amis de Sevres, Friends of Sevres
  6. « Maurice Brianchon », sur Rogallery.com
  7. « Maurice Brianchon Biography », sur Artnet
  8. « Eugene Dabit », sur Editions Sillage
  9. « FERROUD, Pierre-Octave » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  10. « Henri Mahé (1907-1975) Chronologie », sur Louisferdinandceline.free.fr
  11. « André Leon Arbus », sur Antique Marks, Antique-Marks.com
  12. « Jean-René Bazaine », sur Kunstbus.nl
  13. « Sa vie et son oeuvre : Guy Montis Figure libre de la peinture », sur Montis.fr
  14. Maximilien Gauthier, La Fondation américaine Blumenthal pour la pensée et l'art français, Paris, Presses Universitaires de France, 1974, p. 106.
  15. « Bernard Cathelin, Biography », sur Cathelin.com
  16. a, b et c « Exposition d'archives de l'Association Florence Blumenthal », sur la médiathèque de Haguenau