Bruce Broughton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broughton.

Bruce Broughton est un compositeur américain de musiques de films et de télévision, né le 8 mars 1945 à Los Angeles, en Californie (États-Unis).

Il débute à la télévision et fait ses classes sur des séries télévisées populaires comme Hawaï police d'État et Dallas.

Au cours des années 80, le cinéma s'intéresse à lui et se fait connaître par ses partitions pour Silverado en 1985 (pour laquelle il obtint une nomination à l'Oscar) et Le Secret de la pyramide en 1986.

Par la suite, hormis quelques incursions dans le thriller (Presidio, Le Seul Témoin) ou le western (Tombstone en 1993), il officie principalement dans les films destinés aux enfants (L'Incroyable voyage, Bébé part en vadrouille, Bernard et Bianca au pays des kangourous).

Moins sollicité par le cinéma depuis quelques années, il continue de travailler pour la télévision, sur des programmes de divertissement grand public.

Il a remporté une douzaine d'Emmy Awards pour ses contributions musicales à la télévision.

En 2014, Bruce Broughton est sanctionné par l'Académie des arts et sciences du cinéma qui décerne les Oscars pour trafic d'influence : sa nomination à l'Oscar de la meilleure chanson pour Alone Yet not alone est annulée suite à la découverte de nombreux couriels envoyés par ce dernier, par ailleurs ancien gouverneur de l'Académie et membre du comité de direction de la branche des compositeurs votants, aux adhérents de son collège afin de les informer que sa chanson était candidate lors du premier tour de vote qui fixe les cinq nominations à la statuette pour chaque catégorie[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Bruce Broughton a réalisé la bande originale du jeu vidéo français Heart of Darkness en 1999.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Oscars : la nomination de la chanson Alone yet not alone révoquée », Le Monde,‎ 30 janvier 2014 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]