Pogny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pogny
Église de la Nativité-de-Notre-Dame - Chevet
Église de la Nativité-de-Notre-Dame - Chevet
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Arrondissement Arrondissement de Châlons-en-Champagne
Canton Canton de Marson
Intercommunalité Communauté de communes de la Moivre à la Coole
Maire
Mandat
Maurice Huet
2014-2020
Code postal 51240
Code commune 51436
Démographie
Population
municipale
890 hab. (2011)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 32″ N 4° 29′ 00″ E / 48.8589, 4.4833 ()48° 51′ 32″ Nord 4° 29′ 00″ Est / 48.8589, 4.4833 ()  
Superficie 14,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de Marne
City locator 14.svg
Pogny

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de Marne
City locator 14.svg
Pogny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pogny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pogny

Pogny est une commune française, située dans le département de la Marne en région Champagne-Ardenne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs de POGNY
Période Identité Étiquette Qualité
Mars 2001   Marc Viguier    
Juin 2005   Maurice Huet    
Mars 2008   Maurice Huet[1]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 890 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
768 833 808 771 818 881 853 853 823
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
789 776 741 668 661 636 643 615 589
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
571 617 597 551 564 597 599 636 610
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
560 574 654 681 718 635 800 823 890
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le tristement célèbre Colonel Hubert-Joseph Henry de l'affaire Dreyfus, né à Pogny en 1846, est inhumé dans le cimetière de la commune.
  • Le général Louis Vigy (1847-1917)[5].
  • Elisabeth Bardon (1892-1984) artiste peintre[6].
  • La famille BONVIOLLE a ses racines depuis le 16ème siecle à Pogny : dont Pierre Narcisse BONVIOLLE né le 09/05/1825, militaire, Chevalier de la Légion d'Honneur (Campagne de Criméé, son fils Charles Henri Gabriel BONVIOLLE Général de Brigade, né à Metz le 06/09/1867, Médaille militaire, Commandeur de la Légion d'Honneur (Héros de la bataille de Verdun, défense de Hautmont et Samogneux).
  • Le Docteur Edouard Baffet qui y réalisa des fouilles archéologiques.

Anciennes familles notables[modifier | modifier le code]

La famille Saguez est originaire de Pogny. Elle y possédait des terres en 1396. Elle figure dans une charte du Chapitre Saint-Etienne de Châlons en date du 21 janvier 1396[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Charpy, Les fouilles du Docteur Baffet à Pogny (Marne), essai de localisation et analyse critique des sources, dans: Études Marnaises, éd. de la Société d'agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, Tome CXXIX, année 2014, pp.7-39.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  4. Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire (page 779), Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 2000, (ISBN 2-7028-6261-6).
  5. Jean-Paul Barbier Des Châlonnais célèbres, illustres et mémorables, 2000
  6. Jean-Paul Barbier, "Elisabeth Bardon" in Champagne Généalogie n°126, 2010
  7. Arch. Marne, G. 625, n° 2, Vente à Pogny