Picholine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La picholine

La picholine est une variété d'olive française. Bien qu'originaire du Gard, elle est aujourd'hui cultivée partout dans le monde.

Origine[modifier | modifier le code]

Sur un marché de Provence, picholines vertes du Gard et olives noires de Nyons

Au cours du XVIIe siècle s'installèrent à Saint-Chamas les deux frères Picholini, d'origine italienne. Ils popularisèrent une recette pour rendre les olives consommables sans qu'elles perdent leur couleur verte. Il suffisait de les mélanger, à volume égal, avec de la cendre, de les recouvrir d'eau, puis de les placer dans une saumure aromatisée. Elles prirent le nom d'olives à la picholine. Cette recette fut d'abord pratiquée sur une variété des environs de Saint-Chamas, la Saurine. Ensuite, une variété du Gard se révéla supérieure pour cette recette. Il s'agit d'une variété de la région de Collias, entre Uzès et Remoulins[1], qui devint alors la Picholine [2]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Elle est aussi dénommée Picholine du Languedoc, Coiasse, Colliasse, Piquette, Plant de Collias, Fausse Lucques ou Lucques Bâtarde. En Tunisie elle est connue sous le nom de Judoléine[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La picholine, olive de cocktail

La Picholine est à double fin, surtout connue comme olive verte de table ou olive de cocktail, elle est également utilisée pour élaborer de l'huile d'olive. Très fruitée et verte, cette huile à l'amertume et au piquant léger est caractérisée par des arômes de fruits à pépins (pomme et poire) avec des notes herbacées de foin[4].

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Marseille (sous la direction de), Dictionnaire de la Provence et de la Côte d'Azur, Éd. Larousse, Paris, 2002. (ISBN 2-03-575105-5)
  • Armelle Darondel, L'huile d'olive. Saveurs et vertus, Grancher, 2010,‎ 2010 (ISBN 978-2-7339-1099-3)
  • Nathalie Moutier (coordinatrice), Christian Pinatel, André Martre, Jean-Paul Roger, Khadari, Jean-François Burgevin, Denis Ollivier et Jacques Artaud, Identification des variétés d’oliviers cultivées en France, t. 1, Turriers (04250, France), Naturalia Publications,‎ 2004, 246 p. (ISBN 2-909717-43-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Picholine
  2. Dictionnaire de la Provence et de la Côte d'Azur, op. cit., p. 605.
  3. A guide to the types of olives
  4. Armelle Darondel, op. cit., p. 24.

Liens externes[modifier | modifier le code]