Paranoid Android

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paranoid Android

Single par Radiohead
extrait de l'album OK Computer
Sortie
Enregistré septembre 1996
Durée 6:23
Genre Rock alternatif
Format CD Single
45 tours
Auteur Thom Yorke
Producteur Nigel Godrich
Label Parlophone
Classement #3 : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
29 : Drapeau de l'Australie Australie

Singles par Radiohead

Pistes de OK Computer

Paranoid Android est une chanson sortie en 1997 enregistrée et écrite par le groupe de rock alternatif anglais Radiohead, issue de leur troisième album Ok Computer. La chanson a été écrite par le chanteur Thom Yorke, expliquant que les paroles lui ont été inspirées par l'intrusion de fans qui l'ont harcelé dans un bar de Los Angeles. La chanson de six minutes a été découpée en quatre parties et inspiré des chansons Happiness Is a Warm Gun des Beatles et Bohemian Rhapsody de Queen. Le titre Paranoid Android est une référence à un personnage du Guide du voyageur galactique : Marvin, l'androïde paranoïde de Douglas Adams.

La chanson a été classée 21e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010[1].

Structure du morceau[modifier | modifier le code]

Paranoid Android se divise en trois sections musicales distinctes. La première, qui commence avec la guitare acoustique par « Please could you stop the noise i'm trying to get some rest », la deuxième (« Ambition makes you look pretty ugly ») où le volume monte avec un passage violent, hard-rock et la troisième « Rain down, come on rain down on me, from a great height », de nouveau plus calme, avant le retour de la partie hard-rock pour le final.

Le groupe s'est inspiré du morceau de John Lennon Happiness is a Warm Gun dans l'album blanc des Beatles, qui est lui aussi construit en trois sections musicales différentes... On peut trouver aussi une ressemblance, dans les arpèges de guitare (lors du passage où Yorke chante what's thaaaaat), avec ceux de la chanson In The Square des Pretty Things (album Parachute, 1970). Colin Greenwood, le bassiste de Radiohead, explique en effet « Pour Paranoid Android nous avions en tête un DJ Shadow rencontrant le genre Beatles ». Thom Yorke va dans le même sens en racontant : « Cela a vraiment démarré comme trois chansons dont nous ne savions que faire. Puis nous avons pensé à Happiness is a Warm Gun qui était d'évidence constitué de trois parties mises ensemble par John Lennon, et nous nous sommes dit « pourquoi n'essayerions-nous pas ça[2] » ? Le groupe se serait également inspiré de Bohemian Rhapsody de Queen[3].

Reprises[modifier | modifier le code]

Paranoid Android a été retranscrite à deux reprises au piano par le pianiste Brad Mehldau, fan avoué du groupe. La première version de neuf minutes figure sur l'album Largo en 2002 en présence les percussionnistes Jim Keltner et Matt Chamberlain. La deuxième version apparaît en 2003 sur l'album Live in Tokyo. C'est une version solo, hommage de dix-neuf minutes à la musique originale de Radiohead[4]. Le University of Massachusetts Minuteman Marching Band reprend la chanson dans un concert des xylophones, des cloches d'orchestre, des caisses claires, des cymbales, une grosse caisse et des timbales[5]. Elle est également reprise par les Easy Star All-Stars dans leur album Radiodread, qui consiste en une couverture intégrale en reggae d'OK Computer[6].

La chanson a été utilisée en tant que générique de fin pour la série animée japonaise Ergo Proxy.

Elle respecte les différentes phases de la structure du morceau décrite ci-dessus, tout en intégrant des passages d'improvisation et d'interprétation personnelle, comme l'introduction longue de près de 4 minutes.

En 2011, un clip vidéo est mis en ligne sur YouTube où sont assemblées et mixées les performances de 35 artistes différents à travers le monde reprenant Paranoid Android[7]

Clip[modifier | modifier le code]

Le clip se base sur les personnages du dessin animé Robin, créé par Magnus Carlsson[8], diffusé à l'époque sur MTV. Personnages qui avaient le don de se retrouver dans des histoires le plus souvent tordues.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons ont été écrites par Thom Yorke, Jonny Greenwood, Ed O'Brien, Colin Greenwood et Phil Selway.

  • CD1 (CDODATAS01)[9]
  1. Paranoid Android — 6:27
  2. Polyethylene (Parts 1 & 2) — 4:23
  3. Pearly* — 3:34
  • CD2 (CDNODATA01)[10]
  1. Paranoid Android — 6:27
  2. A Reminder — 3:52
  3. Melatonin — 2:08
  • Disque Vinyl (CDNODATA01)[11]
  1. Paranoid Android
  2. Polyethylene (Parts 1 & 2)
  • Drapeau du Japon Japon CD Single (TOCP40038)[12]
  1. Paranoid Android — 6:26
  2. Polyethylene (Parts 1 & 2) — 4:22
  3. Pearly* — 3:33
  4. Let Down — 4:59

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Best British Songs of All Time, XFM. Consulté le 28 juillet 2012.
  2. Paranoid Android, Radiohead At Ease. Consulté le 28 juillet 2012.
  3. (fr) Aymeric Leroy, Rock progressif, Le mot et le reste,‎ 2010, 456 p. (ISBN 9782360540037), p. 428
  4. Footman, « Welcome to the Machine », p. 193
  5. (en) « USC Marching Band Play Radiohead’s “Paranoid Android” / “15 Step” », sur TwentyFourBit,‎ 15 septembre 2009 (consulté le 3 août 2011)
  6. Footman, « Welcome to the Machine », p. 196
  7. [1] Youtube, "Paranoid Android Youtube Artists Mix", visionné le 17/02/2013
  8. Magnus Carlsson
  9. (en) « Radiohead - Paranoid Android (CD) », sur Discogs (consulté le 3 août 2011)
  10. (en) « Radiohead - Paranoid Android (CD) », sur Discogs (consulté le 3 août 2011)
  11. (en) « Radiohead - Paranoid Android (Vinyl) », sur Discogs (consulté le 3 août 2011)
  12. (en) « Radiohead - Paranoid Android (CD) », sur Discogs (consulté le 3 août 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

En octobre 2011, le classement anniversaire du magazine NME des 150 meilleures chansons de ces 15 dernières années positionne cette chanson à la première place.

Le titre de la chanson a été reprise pour le nom d'une ROM non-officielle du système d'exploitation Android de Google.

Bibliographie[modifier | modifier le code]