Papaïne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Papaïne
Papaïne
Identification
No CAS 9001-73-4
Numéro EC EC 3.4.22.2
Protein Data Bank 1PPP
No EINECS 232-627-2
No E E1101(ii)
Propriétés chimiques
Formule brute C15H28N2O5  [Isomères]
Masse molaire[1] 316,3932 ± 0,0159 g/mol
C 56,94 %, H 8,92 %, N 8,85 %, O 25,28 %,
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



SGH[2]
SGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique
Danger
H315, H319, H334, H335,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La papaïne (EC 3.4.22.2) est une enzyme présente dans le latex de la papaye (Carica papaya) ainsi que dans l'ananas. Elle a la propriété de fragmenter les protéines.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La papaïne est utilisée depuis des milliers d'années en Amérique du Sud d'où elle est originaire pour attendrir la viande.

En cosmétique, elle agit comme une gomme douce et naturelle, aux propriétés assouplissantes et lissantes. Elle permet de détruire les cellules mortes de la peau sans affecter les cellules saines.

La papaïne est également vendue comme complément alimentaire pour remédier aux brûlures d'estomac. La pâte de papaïne est utilisée pour traiter les verrues et les cors ainsi que les brûlures de méduses ou de raies car elle dégrade les toxines contenues dans leur venin.

La papaïne est utilisée au laboratoire, en immuno-hématologie, pour la recherche d'anticorps irréguliers.

La papaïne est également utilisée par l'industrie agro-alimentaire pour augmenter la tendreté de la viande.

On s'en sert également lors des montages ostéologiques pour purifier les os de toute trace de muscle ou de tendon.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Numéro index 647-007-00-0 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)