Neufchelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Neufchelles
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Arrondissement de Senlis
Canton Canton de Betz
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Valois
Maire
Mandat
André Diette
2014-2020
Code postal 60890
Code commune 60448
Démographie
Population
municipale
368 hab. (2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 02″ N 3° 03′ 45″ E / 49.1172, 3.062549° 07′ 02″ Nord 3° 03′ 45″ Est / 49.1172, 3.0625  
Altitude Min. 55 m – Max. 153 m
Superficie 6,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Picardie

Voir sur la carte administrative de Picardie
City locator 14.svg
Neufchelles

Géolocalisation sur la carte : Picardie

Voir sur la carte topographique de Picardie
City locator 14.svg
Neufchelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neufchelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neufchelles
Liens
Site web neufchelles.fr

Neufchelles est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune est située au sud-est du département de l'Oise, en bordure des départements de l'Aisne et de la Seine-et-Marne, à 11 km au sud-est de Betz et à 6 km au nord-ouest de Crouy-sur-Ourcq. La commune, de forme massive, s'étend entre les rivières Ourcq (qui la limite à l'est) et Grivette (qui la limite au nord ; Vallée de Misère), et le plateau du Valois-Multien. L'altitude la plus basse est de 56 mètres, à l'extrême sud du territoire communal. L'altitude la plus haute est de 154 mètres, près de la ferme de Chenevières. L'essentiel de la commune est localisé sur le versant des vallées de l'Ourcq et de la Grivette. Le fond des deux vallées est large, plat et marécageux, de nombreux drains les sillonnent.

Les limites communales s'approchent très près des villages de Varinfroy (sud-sud-ouest) et de Rouvres-en-Multien (ouest-sud-ouest). Lors de la création des communes, à la Révolution, la ferme de Chenevières avait été attribuée à la commune de Mareuil, formant une enclave dans la commune de Neufchelles[1].

Communes limitrophes de Neufchelles
Mareuil-sur-Ourcq
Rouvres-en-Multien Neufchelles Montigny-l'Allier (Aisne)
Varinfroy Crouy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne)

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Le village de Neufchelles est situé sur les premières pentes de la vallée de l'Ourcq, en retrait du fond plat de la vallée, à la fois le long de la route D 936 et en hauteur ("Sous la Garenne").

Le hameau de Beauval s'étire le long de la route D 936, de manière presque contiguë avec le village de Varinfroy.

La grosse ferme à cour fermée de Chenevières est située sur le plateau.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La rivière Ourcq forme la limite est de la commune ; la rivière Grivette, la limite nord. Le canal de l'Ourcq est parallèle à l'Ourcq, à 300 mètres de celle-ci, au pied des premières pentes de la vallée.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La route principale est la RD 936 ; elle suit le pied du versant de la vallée de l'Ourcq. Cette route mène à Meaux (sud-sud-ouest, 22 km) et à Villers-Cotterêts (nord, 19 km).

Une route vicinale monte de Neufchelles sur le plateau, pour relier Rouvres-en-Multien. Une autre route vicinale la rejoint depuis Beauval, à proximité de la ferme de Chenevières.

La ligne de chemin de fer Meaux - La Ferté-Milon (partie de la ligne P du Transilien) suit le fond de la vallée de l'Ourcq.

Aucun pont routier ne franchit l'Ourcq. Mais deux passerelles permettent le franchissement de sentiers de randonnée : GR 11 (par le Pont d'Arcole) et GR de Pays des Quatre Vallées).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pour Neufchelles : Nova casa, Neufvechelles[2].

Pour la ferme de Chenevières : Cheneveriae[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Pierre Lamerand    
mars 2008 en cours
(au 16 septembre 2014)
André Diette   Fonctionnaire
Réélu pour le mandat 2014-2020[3]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 368 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
207 203 233 195 204 219 224 244 250
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
243 245 222 230 220 231 206 188 207
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
187 171 180 191 205 197 183 185 190
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
169 170 177 169 325 374 367 359 380
2011 - - - - - - - -
368 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004.)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,6 %, 15 à 29 ans = 16,2 %, 30 à 44 ans = 26,7 %, 45 à 59 ans = 20,4 %, plus de 60 ans = 13,1 %) ;
  • 50,7 % de femmes (0 à 14 ans = 23,9 %, 15 à 29 ans = 16,3 %, 30 à 44 ans = 22,9 %, 45 à 59 ans = 17,9 %, plus de 60 ans = 18,9 %).
Pyramide des âges à Neufchelles en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
4,7 
75 à 89 ans
6,1 
8,4 
60 à 74 ans
12,8 
20,4 
45 à 59 ans
17,9 
26,7 
30 à 44 ans
22,9 
16,2 
15 à 29 ans
16,3 
23,6 
0 à 14 ans
23,9 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Brice

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Brice. La nef de l’église a été démolie en 1826 sauf les murs, avec un portail Renaissance très mutilé qui donne accès à une sorte de cour intérieure. L'église n'est de fait constituée que du transept et du chœur. Le transept est la partie la plus ancienne (XIIIe siècle), formant un bel ensemble, au nord (formant support du clocher, à bâtir et baies géminées) et au sud (autour d'un unique pilier central circulaire). Le chœur date du XVIe siècle[7].
  • Passage du sentier de grande randonnée Gr11.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Betz, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins, 1851, 178 p., p. 101.
  2. Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Betz, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins, 1851, 178 p., p. 100.
  3. « Neufchelles », Cartes de France (consulté le 16 septembre 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « Évolution et structure de la population à Neufchelles en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er novembre 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er novembre 2010)
  7. Dominique Vermand, "Eglises de l'Oise ; Canton de Betz ; Valois, Multien et Vallée de l'Ourcq", Beauvais, 34 p.