Mont Lycée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lykaion
Vue depuis le sommet, en regardant vers l'est du Lykaion.
Vue depuis le sommet, en regardant vers l'est du Lykaion.
Géographie
Altitude 1 421 m
Coordonnées 37° 27′ 25″ N 21° 58′ 30″ E / 37.45694, 21.97537° 27′ 25″ Nord 21° 58′ 30″ Est / 37.45694, 21.975  
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Péloponnèse
District régional Arcadie

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Lykaion

Le Lykaion ou mont Lycée (en grec ancien : Λύκαιον ὄρος : la « montagne des loups », moderne : Λύκαιο όρος ; en latin : Mons Lycaeus) est une montagne culminant à 1 421 m d’altitude en Arcadie (Grèce).

Cette montagne était consacrée à Zeus Lycaïos. Selon une version de la mythologie[1], Zeus y serait né et y aurait été élevé par les nymphes.

Pélasgos, premier roi d’Arcadie, et son fils Lycaon, y auraient fondé un culte de Zeus pratiqué sur son sommet, qui semble avoir comporté des sacrifices humains. Le philosophe Théophraste, qui a traité des sacrifices humains, rapporte que lors des fêtes lycéennes, les sacrifices humains qui se faisaient en Arcadie étaient apportés par la communauté collectivement. Diverses légendes couraient à propos de ce sanctuaire et de ses rites : les hommes et les animaux ne jetteraient aucune ombre dans l’enceinte sacrée, et tous ceux qui y seraient entrés seraient morts dans l’année[2] ; lorsqu’on aurait goûté à des entrailles humaines, découpées en morceaux mélangés aux autres victimes de sacrifice, on se serait transformé en loup[3] (la punition infligée à Lycaon par Zeus après qu’il lui a servi un enfant, son fils Arcas, pour repas, selon une version du mythe).

L’autel de Zeus se composait d’un grand monticule de cendres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D’autres versions placent la naissance du dieu en Crète
  2. Pausanias, L.8 ch. 38
  3. Platon, La République [détail des éditions] [lire en ligne] (Livre VIII, 565-566)

Liens externes[modifier | modifier le code]