Moineau espagnol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Passer hispaniolensis

Passer hispaniolensis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Moineau espagnol mâle

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Passeridae
Genre Passer

Nom binominal

Passer hispaniolensis
(Temminck 1820)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Moineau espagnol (Passer hispaniolensis) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Passeridae.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

L'espèce Passer hispaniolensis a été décrite par le zoologiste hollandais Coenraad Jacob Temminck en 1820 [1].

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 15 cm et pèse en moyenne entre 28 et 29 g.

Il ressemble généralement beaucoup au Moineau domestique mais le mâle en plumage nuptial est cependant bien différent. Sa bavette noire s'étend sur la poitrine, des stries de même couleur longues et épaisses marquent les flancs. Les côtés de la tête sont plus blancs et la calotte marron vif est bordée d'étroits sourcils blancs. Son bec est aussi plus massif et plus long. Sa voix est plus grave et plus sonore avec certains cris plus longs comportant un trille.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le Moineau espagnol peuple le sud et le centre de l'Espagne et du Portugal (où il est rare et localisé), la Corse (hybrides ?), la Sardaigne, la Sicile, la Bulgarie, le nord de la Grèce mais aussi la Crète, Rhodes, Chypre, la Turquie, la Serbie (très localement), la plupart des îles du Cap-Vert, le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, Malte, les franges littorales de la Libye et de l'Égypte ainsi que le Proche-Orient.

Les populations de cette dernière région sont très nettement migratrices et passent l'hiver dans le nord de l'Arabie et le long d'une partie du cours du Nil en Égypte.

La plupart des populations des Balkans et de Turquie sont migratrices.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau fréquente les zones agricoles avec des buissons, des arbustes et des arbres, les bosquets et les fourrés des plaines et des vallons. Il apprécie le voisinage des zones humides mais ne peuple que localement les abords des habitations.

Hybridation[modifier | modifier le code]

Cette espèce s'hybride localement avec le Moineau domestique et les jeunes ressemblent alors au Moineau cisalpin. L'hybridation avec le Moineau friquet est rare. En Sicile, il s'hybride aussi avec le Moineau cisalpin.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est représenté par deux sous-espèces :

  • Passer hispaniolensis hispaniolensis du sud de l'Europe et de l'Afrique du Nord ;
  • Passer hispaniolensis transcaspicus (un peu plus pâle au moins en plumage internuptial) du Proche-Orient.

Sur de nombreuses îles méditerranéennes, les populations sont intermédiaires entre cette espèce (auxquelles elles sont rattachées sous la dénomination hybride x maltae) et le Moineau cisalpin.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Temminck, 1820 Manuel d'ornithologie ed.2 1 p.353

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]