Michael Jackson's This Is It

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir This Is It.

Michael Jackson's This Is It

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film

Réalisation Kenny Ortega
Sociétés de production Sony Pictures
The Michael Jackson Company
AEG Live
Stimulated
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film documentaire
Film musical
Sortie 2009
Durée 112 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Michael Jackson's This Is It est un film documentaire musical américain, sorti en 2009, montrant entre autres les répétitions de Michael Jackson en préparation d'une série de concerts qui devait se tenir à Londres mais qui a été annulée à la suite de sa mort le 25 juin 2009. Les séquences ont été filmées au Staples Center de Los Angeles.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le 10 août 2009, le juge de la Cour supérieure de Los Angeles, Beckloff Mitchell, a approuvé un accord entre AEG Live, le promoteur de la tournée This Is It, et Sony Pictures concernant la succession des droits d'auteur sur les séquences filmées en préparation de la tournée. L'accord permet à Sony Pictures d'éditer des centaines d'heures d'images moyennant un versement de 60 millions de dollars pour les droits cinématographiques[1]. Il a été confirmé dans une déclaration publiée par le site web de Jackson que les séquences qui seront sélectionnées seront en 3-D et que le film comprendra une rétrospective de la carrière de Michael Jackson ainsi que des entretiens avec d'anciens amis de la star[2]. La bande originale du film This Is It, est sortie en CD, le 26 octobre 2009. Le 1er mars 2010, le film This Is It sort en DVD (édition simple et spéciale 2 DVD), et en blu-ray.

Box-office[modifier | modifier le code]

Staples Center

This Is It place Michael Jackson en tête du box-office mondial. Le film documentaire sur les dernières répétitions de Michael Jackson et leurs à-côtés, s'est placé en tête du box-office mondial, avec un cumul de recettes de 101 millions de dollars cinq jours après sa sortie sur les écrans. Près d'un tiers des recettes de "This is it", 32,5 millions de dollars, provient des salles obscures des États-Unis et du Canada. Le distributeur, Columbia Pictures, s'attendait à ce que le film se situe entre 30 et 40 millions dans les premiers jours[3]. Les pays où le film marche le mieux sont ensuite, par ordre décroissant, le Japon (10,4 millions de dollars), la Grande-Bretagne (7,6 millions), l'Allemagne (6,3), la France (5,8), l'Australie (3,6) puis la Chine (3,2)[3]. Finalement, c'est le film-concert et le documentaire le plus vu en salles de l'histoire[4] (il a battu Fahrenheit 9/11 de Michael Moore). Il a été n°1 mondial deux semaines de suite. Il a été n°1 en France deux semaines de suite également[5]. Il a le plus fort démarrage pour un mercredi d'octobre aux États-Unis. Il est pour l'instant 21e plus gros Box Office mondial de l'année 2009[6]. Il a cumulé plus de 261 millions de dollars, soit un record dans la catégorie documentaire[7].

Contenu du film[modifier | modifier le code]

Le film de 1 heure 52 minutes a été conçu à partir des images des répétitions de Michael Jackson pour son retour sur scène avec sa tournée This Is It. Les images furent triées par l'équipe de montage parmi les 100 heures enregistrées par les caméras de "AEG Live" [8].

Ces images devaient se trouver dans les bonus du DVD de la tournée.

Chansons apparaissant dans le film
  1. Wanna Be Startin' Somethin'
  2. Speechless
  3. Jam
  4. They Don't Care About Us (with snippet of HIStory)
  5. Bad (with snippet of Mind Is The Magic)
  6. Human Nature
  7. Smooth Criminal'
  8. Dirty Diana
  9. The Way You Make Me Feel
  10. I Want You Back
  11. The Love You Save
  12. I'll Be There
  13. Shake Your Body (Down to the Ground)
  14. I Just Can't Stop Loving You
  15. Thriller (with snippet of Threatened)
  16. Beat It
  17. Dangerous (non filmé)
  18. Black or White
  19. Earth Song
  20. Billie Jean
  21. Heal the World (non filmé)
  22. We Are the World (non filmé)
  23. Man in the Mirror

Dirty Diana n'est révélée que dans les bonus en raison du manque de répétition faite.

La légende (appuyée par les images de répétitions des choristes) raconte même que Stranger in Moscow était prévue.

Réception critique[modifier | modifier le code]

Le succès critique est au rendez-vous. Sur le site web "Rottentomatoes", qui cumule plusieurs centaines de critiques professionnelles par film, il reçoit 80 % d'avis positifs sur un total de 158 critiques. Il reçoit la note de 7,1 sur 10 par ces mêmes critiques professionnels américains[9]. En France, le site Allociné, qui regroupe plusieurs critiques, lui octroie une note de 3,7/5 (14,8/20) [1]. La critique spectateur étant elle de 3,8/5 (15,2/20), témoignant d'un bel accueil populaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]