Meinhard de Holstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Meinhard de Holstein ou Meinhard de Segeberg (né en 1127, mort en 1196) est un prêtre germanique de l’Ordre des Augustins, premier évêque de Livonie et probablement originaire de Segeberg, en Holstein, qui faisait alors partie de la Hanse. Il est considéré comme saint par l'Église catholique (saint Ménard).

Biographie[modifier | modifier le code]

Chanoine d’Adalbert, archevêché de Brême, il se rend vers 1150 dans une région balte occupée par un peuple païen, les Lives[1], et commence à l’évangéliser. Il fait construire une chapelle sur la Daugava en un lieu nommé Ikšķile en letton[2]. Il obtient de maigres succès et l’archevêque de Brême crée en 1186 le diocèse de Livonie et fait de Meinhard son premier évêque. Il lui envoie en plus Théodoric, un moine venant du monastère de Loccum qui se révèle être un collaborateur précieux.

Après sa mort, Berthold Schulte, son successeur, est tué en 1198, dans une embuscade organisée par les Lettes et Théodoric se rend à Rome auprès du pape Célestin III pour obtenir de ce dernier qu’il envoie des moyens dans les régions baltes. Ce sera l’origine des croisades baltes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Suzanne Champonnois et François de Labriolle, Estonniens, Lettons, Lituaniens, Histoire et Destins, Crozon, Armeline,‎ 2004, 330 p. (ISBN 978-2-910878-26-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette région, dénomme Livland en langue allemande et Livonia en langue latine, est la Livonie
  2. Ikescloa en latin et Uxhüll en allemand.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]