Marie-Josèphe de Saxe (1803-1829)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Josèphe de Saxe.

Marie-Josèphe, Amélie, Béatrice, Xavière, Vincente, Aloÿse, Françoise de Paule, Françoise de Chantal, Anne, Apollonie, Jeanne Népomucène, Walburge, Thérèse, Ambroise de Saxe (Dresde, 7 décembre 1803 – Aranjuez, 18 mai 1829) était un membre de la maison royale de Wettin. Elle fut la troisième épouse du roi Ferdinand VII d'Espagne.

Nièce du roi Frédéric-Auguste Ier de Saxe, la princesse était la septième et dernière enfant du prince Maximilien de Saxe (1759-1838) et de sa première épouse Caroline de Bourbon-Parme (1770-1804), fille du duc Ferdinand Ier de Parme (1751-1801) et de Marie-Amélie d'Autriche (1746-1804).

La petite princesse perdit sa mère à l'âge de 3 mois. Son éducation fut confiée à un couvent dont elle ne sortit que pour se marier à l'âge de 15 ans.

Elle fut choisie pour épouse par Ferdinand VII d'Espagne, qui après deux mariages, espérait toujours un héritier et, la grand-mère du roi, princesse Saxonne, ayant donné le jour à 9 enfants, la Maison de Saxe était réputée pour sa fécondité. Marie-Josèphe était également la fille d'une princesse de la branche espagnole de la Maison de Bourbon et la soeur du roi avait épousé l'oncle de la future épousée.

La reine Marie-Josèphe, par Francesco Lacoma y Fontanet.
Ferdinand VII par Vicente López

Fervente catholique, douce, pieuse, ayant le goût de la poésie et fort jolie, le roi s'éprit d'autant plus de la jeune Allemande que ses deux précédentes épouses étaient dépourvues dec charme et de beauté.

Le mariage eut lieu 20 octobre 1819 à Madrid, mais, fort peu au courant des réalités de la vie conjugale, la jeune reine de 15 ans refusa de consommer son mariage. Il fallut un courrier du Pape Pie VII pour la convaincre que l'union conjugale n'était pas pécadineuse. Cependant, aucun enfant ne vint combler les vœux du roi et la reine Marie-Josèphe se retira de plus en plus de la vie publique.

Après dix années de mariage, Marie-Josèphe mourut subitement de fièvres laissant le roi le coeur brisé. Elle était âgée de 25 ans. La dépouille de la jeune reine repose dans la crypte royale de l'Escurial.

Nonobstant son chagrin, Ferdinand VII, avait toujours besoin d'un héritier et ne put guère prendre le temps de pleurer son épouse; la reine Marie-Josèphe était morte le 18 mai 1829; dès le 11 décembre suivant, il se mariait pour la quatrième fois.