Maciej Żurawski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maciej Żurawski
Maciej Zurawski 4.jpg
Maciej Żurawski
Biographie
Nationalité Drapeau de la Pologne Pologne
Naissance 12 septembre 1976 (37 ans)
Lieu Poznań
Taille 1,81 m
Période pro. 1994-2011
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1989-1994 Drapeau : Pologne Warta Poznań
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1998 Drapeau : Pologne Warta Poznań 61 (5)
1998-2000 Drapeau : Pologne Lech Poznań 63 (21)
2000-2005 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 231 (147)
2005-2008 Drapeau : Écosse Celtic FC 72 (30)
2008-2009 Drapeau : Grèce AEL Larissa 45 (15)
2009-2010 Drapeau : Chypre Omonia Nicosie 30 (12)
2010-2011 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 28 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1998-2008 Drapeau : Pologne Pologne 72 (17)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Maciej « Magic » Żurawski, né le 12 septembre 1976 à Poznań, est un ancien footballeur polonais qui compte soixante-douze sélections avec son équipe nationale. Attaquant durant ses dix-sept années de professionnalisme, il a surtout marqué le club du Wisła Cracovie, avec lequel il a gagné neuf titres majeurs en sept saisons.

Son père, Andrzej Żurawski, est entraîneur. Il a d'ailleurs coaché son fils lorsqu'il évoluait au Warta Poznań, le club qui l'a formé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le Wisla Cracovie : l'apothéose[modifier | modifier le code]

Żurawski a débuté sa carrière internationale le 10 novembre 1998 face à la Slovaquie (2-1). Entré à la 75e minute de jeu, il remplace son ami et coéquipier en club, Piotr Reiss, qui lui aussi faisait ses débuts en équipe nationale.

Transféré pour deux millions de złoty de Poznań, où il a effectué deux très bonnes saisons, Maciej Żurawski fait des merveilles avec Cracovie. Deux fois meilleur buteur de l'Ekstraklasa, il obtient avec le Wisla pas moins de 8 titres en 6 ans, dont la moitié en championnat. Véritable légende en Pologne, il est même surnommé "Magic" par les supporters.

Lors de la Coupe du monde en Corée, il débute les 3 matches en tant que titualire, mais n'inscrit aucun but lors de la compétition. Il manque même un pénalty, sans incidence, face aux États-Unis.

Mais en 2005, après avoir été de nouveau sacré, Żurawski désire tenter une nouvelle expérience, et semble se diriger pour l'Angleterre.

Période faste puis moments difficiles à Glasgow[modifier | modifier le code]

Celtic - Bâle, match amical.

En juillet, il signe pour trois ans au Celtic Glasgow. Il hérite du numéro 7, anciennement porté par Juninho Paulista (parti pour Palmeiras) & un certain Henrik Larsson pendant sept saisons qui a marqué l'histoire du club.

Le 19 février 2006, il inscrit 4 buts au cours de l'historique victoire du Celtic 8-1 à Dunfermline Athletic, constituant un record pour la Scottish Premier League. En conséquence, "Magic" est nommé joueur du mois.

La Coupe du monde 2006 est identique pour Żurawski. Disputant l'ensemble des matches, il ne marque toujours pas, et voit son équipe sortir dès le premier tour.

Après la coupe du monde, Żurawski n'est pas en grande forme. Après les arrivées de Kenny Miller, Jan Vennegoor of Hesselink en 2006, et surtout de Scott McDonald, de Chris Killen en 2007 et de Yeóryos Samarás en janvier 2008, le Polonais perd sa place dans l'équipe, puis voit son temps de jeu approcher la nullité.

Dans le sud de l'Europe pour se relancer[modifier | modifier le code]

Face au Costa Rica.

Lors du dernier jour du mercato d'hiver 2008, Maciej Żurawski s'engage pour 500 000£ à l'AEL Larissa, club grec de la Thessalie. Lors de ses débuts avec Larissa, Żurawski permet à son club de battre l'AEK Athènes. Après une bonne saison tant collective qu'individuelle, Żurawski termine meilleur buteur de Larissa avec neuf buts, et voit son club se qualifier pour la Ligue Europa.

Le sélectionneur de l'Équipe de Pologne, Leo Beenhakker, le retient parmi l'effectif de vingt-trois joueurs appelé à participer à l'Euro 2008, et le nomme même capitaine. Mais toujours en délicatesse lors des grands tournois mondiaux, Żurawski se blesse dès l'entrée en lice des Polonais pour leur premier Euro, et manque le reste de la compétition[1].

Le 2 juin 2009, Żurawski signe à l'Omonia Nicosie, le meilleur club de Chypre avec son rival de l'APOEL.

Retour aux sources pour faire ses adieux[modifier | modifier le code]

En juin 2010, Żurawski retourne au Wisła Cracovie, le club qui l'a révélé au haut niveau. À trente-quatre ans, il lui rend quelques services, et joue un rôle dans la conquête de son treizième titre national.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

  • Meilleur buteur du Championnat de Pologne : 2002 (21 buts), 2004 (20 buts)
  • Joueur polonais de l'année : 2002

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Pologne s'inquiète pour Żurawski sur le site de l'Euro 2008.