Kazimierz Deyna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kazimierz Deyna
Bundesarchiv Bild 183-N0706-0039, Fußball-WM, VR Polen - Brasilien 1-0 Deyna.jpg
Kazimierz Deyna
Biographie
Nationalité Drapeau : Pologne Polonais
Naissance 23 octobre 1947
Lieu Starogard Gdański
Décès 1er septembre 1989 (à 41 ans)
Lieu San Diego (États-Unis)
Taille 1,8 m (5 11)
Période pro. 1966-1984
Poste Milieu de terrain offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1958-1966 Drapeau : Pologne Włókniarz Starogard Gdański
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1966 Drapeau : Pologne ŁKS Łódź 001 00(0)
1966-1978 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 390 (141)
1978-1981 Drapeau : Angleterre Manchester City 042 0(13)
1981-1984 Drapeau : États-Unis San Diego[N 1] 090 0(44)
1984-1987 Drapeau : États-Unis San Diego[N 2] 256 (152)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1965-1966 Drapeau : Pologne Pologne juniors 005 00(0)
1967 Drapeau : Pologne Pologne espoirs 002 00(2)
1968-1978 Drapeau : Pologne Pologne 085 0(33)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Kazimierz Deyna, né le 23 octobre 1947 à Starogard Gdański et mort le 1er septembre 1989 à San Diego aux États-Unis, est un footballeur polonais. Il occupe le poste de milieu offensif avec la sélection polonaise et les différents clubs qu'il a côtoyé, dont le Legia Varsovie où le numéro dix qu'il portait a été retiré à sa mort.

Il remporte avec le Legia deux championnats de Pologne en 1969 et 1970 ainsi qu'une Coupe de Pologne en 1973. Avec la sélection polonaise, il est médaillé d'or aux Jeux olympiques de Munich en 1972 et médaillé d'argent à Montréal en 1976. Il termine également troisième de la Coupe du monde en 1974.

En 1994, Kazimierz Deyna est désigné meilleur footballeur polonais de tous les temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Kazimierz Deyna la tombe de l' Powązki
Kazimierz Deyna Monument dans la rue Łazienkowska

Kazimierz Deyna est le fils de Franciszek (1911–1976), employé dans une laiterie, et de Jadwiga (1917–1981), femme au foyer. Il a six sœurs et deux frères, Henryk et Franciszek, qui sont aussi des footballeurs. Henryk joue pour Włókniarz Starogard Gdański, et Franciszek est un joueur du Starogardzki KS[1].

Il débute le football en 1958 au sein du club local du Włókniarz Starogard Gdański. Il est appelé le 10 octobre 1965 en équipe de Pologne juniors et rencontre la Tchécoslovaquie (0-0). Repéré par le ŁKS Łódź, il débute sa carrière professionnelle le 8 octobre 1966 contre le Górnik Zabrze[2]

Legia Varsovie[modifier | modifier le code]

Kazimierz Deyna est enrôlé très rapidement par l'armée, et atterrit au Legia Varsovie, club composé majoritairement de militaires. Le 20 novembre 1966, il dispute son premier match sous les couleurs de la capitale face au Ruch Chorzów (match nul 0-0)[3]. Pour sa première saison avec le Legia, le jeune Deyna joue à douze reprises en championnat, et prend part au huitième de finale de coupe perdu contre le Wisła Cracovie (défaite 3-1), match au cours duquel il inscrit le seul but de son équipe à la 81e minute de jeu[4]. Arrivé à la mi-saison, Deyna se distingue en étant le meilleur buteur du club avec sept unités au total, à égalité avec Robert Gadocha et l'illustre Lucjan Brychczy, meilleur buteur de Pologne à de multiples reprises. Le 8 novembre 1967, Kazimierz est sélectionné en équipe de Pologne espoirs pour un match contre les Pays-Bas à Eindhoven. Le match se conclue par une victoire 3-2 des Polonais, il est l'auteur d'un des buts. Le 24 avril 1968, Kazimierz est appelé pour la première fois en sélection A polonaise dans un match contre la Turquie à Chorzów (victoire 8-0).

En 1969, le Legia remporte le championnat treize ans après son dernier titre[5], Deyna est également cette année-là finaliste de la coupe de Pologne avec son club, il s'incline face au Górnik Zabrze (2-0)[6]. Suite à son titre, le Legia participe à la coupe des clubs champions l'année suivante. Le Legia ne s'incline qu'en demi-finales face au Feyenoord Rotterdam, futur vainqueur de l'épreuve après avoir éliminé l'UT Arad, l'AS Saint-Étienne et Galatasaray. La performance de Deyna contre le club français lui vaut le surnom de « général » donné par les journalistes sportifs français[7]. Le club remporte de nouveau le championnat en 1970 puis termine second en 1971.

Il gagne avec sa sélection la médaille d'or du tournoi de football des Jeux olympiques de 1972 à Munich[8], il est aussi le meilleur buteur du tournoi olympique avec un total de neuf buts marqués[9]. Avec le Legia, il remporte, en 1973, la coupe de Pologne après avoir été finaliste de cette compétition l'année précédente.

Deyna (no 12) félicité par ses coéquipiers après son but face à l'Italie, le 23 juin 1974.

Lors de la Coupe du monde de football de 1974, il termine 3e avec la Pologne en battant le Brésil lors du match pour la troisième place[10]. Diminué par une blessure, il ne peut exploiter tout son talent. Son sélectionneur Kazimierz Górski déclare « ce qui nous a surtout fait défaut, en dehors de Lubanski, c'est une grande maturité défensive et un Deyna en pleine possession de ses moyens »[11]. Sa vision du jeu, sa qualité de passes, son sens tactique et sa capacité à marquer dans n'importe quelle position, par exemple en réalisant des corners directs, font de lui un meneur de jeu exceptionnel[11]. Il est ainsi nommé à deux reprises joueur de l’année par les supporters polonais et finit en 1974 à la troisième du Ballon d'or derrière Johan Cruijff et Franz Beckenbauer.

En 1976 la Pologne atteint de nouveau la finale olympique mais doit s'incliner en finale face à la RDA[8]. En 1978, il est capitaine de la Pologne lors de la coupe du monde en Argentine. La Pologne est éliminée lors de la seconde phase de la compétition.

Kazimierz Deyna joue pour la Pologne à 97 reprises (85 sans les compétitions liées aux Jeux olympiques[12]) et marque 41 buts (33 hors Jeux olympiques). Il est aussi à de nombreuses occasions le capitaine de l'équipe. Il a marqué également 141 buts en 390 matchs pour le Legia Varsovie[13].

À Manchester City[modifier | modifier le code]

À l'âge de trente ans, Deyna est transféré dans le club anglais de Manchester City pour 110 000 livres et du matériel de bureau[14]. Il fait ses débuts dans l'équipe le 25 novembre 1978 face à Ipswich Town (défaite 2-0)[14]. Il est un des premiers joueurs non britanniques à jouer dans le championnat anglais[15].

Son parcours en Angleterre est marqué par une série de blessures et il quitte Manchester en janvier 1981, le nouvel entraineur John Bond (en) ne comptant pas sur lui. Il joue 38 matchs avec son club toutes compétitions confondues, dont 34 en première ligue, et marque 13 buts.

Malgré son court passage à Man City, il est cependant considéré comme un meneur de jeu exceptionnel et devient un joueur culte pour les fans[15]. Ses sept buts marqués lors des huit derniers matchs de la saison 1978-1979 permettant à Manchester City d'éviter la relégation sont pour beaucoup dans cet hommage des fans.

Dernier exil aux États-Unis[modifier | modifier le code]

L'étoile Kazimierz Deyna sur le Walk of Fame Sport de Władysławowo.

Le 23 février 1981, il traverse l'océan Atlantique, et rejoint San Diego. Pour sa venue, les Sockers, club de la North American Soccer League, ont dû débourser trente-cinq mille dollars. La même année, Kazimierz Deyna apparait aux côtés des acteurs Michael Caine et Sylvester Stallone et des footballeurs Pelé, Bobby Moore, Osvaldo Ardiles dans un film de John Huston mêlant histoire et football, À nous la victoire, sorti en 1981. Il y joue le rôle d'un soldat polonais prisonnier d'un camp allemand durant la Seconde Guerre mondiale[16].

Avec les Sockers, il joue quatre saisons outdoor en NASL et cinq indoor en MISL et remporte dans ce championnat trois titres. Il est en 1983 sélectionné dans l'équipe des All Star de la NASL[17]. Les Sockers mettent fin à son contrat en juin 1987[18].

Ruiné par son agent, il meurt, à l'âge de 41 ans, dans un accident de voiture à San Diego suite à une conduite en état d'ivresse[16],[19]. Il est enterré au El Camino Park Memorial de San Diego, cependant en juin 2012 l'urne contenant les cendres de Kazimierz Deyna est introduit en Pologne et une cérémonie publique est organisée pour son enterrement au cimetière militaire de Varsovie[20].

En 1994, il est choisi par la fédération de Pologne de football et les lecteurs de tous les journaux sportifs polonais comme le meilleur joueur polonais de tous les temps. En son hommage, le Legia Varsovie retire le numéro 10 des numéros pouvant être portés par les joueurs du club.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Maillot original de Deyna avec San Diego.

En sélection[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en club et en match officiel de Kazimierz Deyna durant sa carrière de joueur professionnel[2].

Performances générales en club
Club Saison Championnat national Coupes nationales Coupes européennes Total
Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Drapeau : Pologne ŁKS Łódź 1966-1967 1 0 - - - - 1 0
Legia Varsovie
(Drapeau de la Pologne Pologne)
12 6 1 1 - - 13 7
1967-1968 23 6 2 0 4 (CI) 4 29 10
1968-1969 26 12 6 5 6 (C3) 2 38 19
1969-1970 23 5 4 3 8 (C1) 3 35 11
1970-1971 23 3 4 4 6 (C1) 1 33 8
1971-1972 26 10 6 8 4 (C3) 0 36 18
1972-1973 25 8 7 4 3 (C2) 3 35 15
1973-1974 27 8 3 2 5 (C2) 2 35 12
1974-1975 26 5 0 0 2 (C3) 0 28 5
1975-1976 26 11 2 1 - - 28 12
1976-1977 28 9 4 0 2 (CI) 2 34 11
1977-1978 28 9 4 1 - - 32 10
1978-1979 11 2 2 1 - - 13 3
Total[N 3] 304 94 45 30 40 17 389 141
Manchester City
(Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
1978-1979 13 6 3 0 1 (C3) 1 17 7
1979-1980 22 6 - - - - 22 6
1980-1981 3 0 0 0 - - 3 0
Total 38 12 3 0 1 1 42 13
San Diego Sockers
(Drapeau des États-Unis États-Unis)
1981 30 11 - - - - 30 11
1982 21 10 0 0 - - 21 10
1983 18 15 - - - - 18 15
1984 21 8 0 0 - - 21 8
Total 90 44 0 0 0 0 90 44
Total carrière 433 150 48 30 41 18 607 231

En sélection[modifier | modifier le code]

Performances générales en sélection [21]
Club Saison Matchs Buts
Legia Varsovie
(Drapeau de la Pologne Pologne)
1967-1968 3 0
1968-1969 6 3
1969-1970 6 5
1970-1971 5 2
1971-1972 4 0
1972-1973 5 2
1973-1974 18 5
1974-1975 9 6
1975-1976 5 0
1976-1977 10 3
1977-1978 14 7
Total 85 33

En vingt saisons passées dans le football professionnel, Kazimierz Deyna joue pour la Pologne à quatre-vingt-dix-sept reprises (quatre-vingt-cinq sans les compétitions liées aux Jeux olympiques[12]) et marque quarante-et-un buts (trente-trois hors Jeux olympiques[12]). Ce total le place officiellement à la sixième place des joueurs polonais les plus capés, ou à la troisième si on prend en compte les rencontres non reconnues par la FIFA.

Ayant joué jusqu'à ses trente-deux ans au Legia Varsovie, il porte à chaque fois le maillot national en étant sous contrat dans le club de la capitale, du 24 avril 1968 à 21 juin 1978.

Véritable leader de son équipe, il la mène vers les sommets du football mondial, et prend même en 1973 le brassard de capitaine suite à la grave blessure de Włodzimierz Lubański et sous les ordres de Kazimierz Górski. Avec le maillot frappé du Białe Orły, il gagne avec sa sélection la médaille d'or du tournoi de football des Jeux olympiques de 1972 à Munich et termine troisième de la Coupe du monde de football de 1974.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En NASL.
  2. En MISL (Major Indoor Soccer League).
  3. Au Legia Varsovie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Kazimierz Deyna – Legenda, która trwa », sur kazimierdzeyna.pl (consulté le 1er septembre 2010)
  2. a et b (pl) « Kariera », sur deyna.info (consulté le 7 mars 2011)
  3. (pl) « Fiche du match », sur legia.net (consulté le 7 mars 2011)
  4. (pl) Fiche du match sur legia.net.
  5. (en) « Legia Warszawa », sur polishsoccer.net (consulté le 7 mars 2011)
  6. (en) « Poland - Full Cup History », sur www.rsssf.com (consulté le 7 mars 2011)
  7. « Kazimierz Deyna, "le Général" », sur www.beskid.com (consulté le 7 mars 2011)
  8. a et b (en) « Kazimierz Deyna », sur www.DatabaseOlympics (consulté le 7 mars 2011)
  9. « Munich, 1972 », sur fr.fifa.com (consulté le 7 mars 2011)
  10. (en) « Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 1974 », sur FIFA.com (consulté le 7 mars 2011)
  11. a et b Football 75, L'Équipe,‎ septembre 1975, 242 p., p. 64
  12. a, b et c (en) « France '98 and USA '99 influence the Century Clubs », sur FIFA.com (consulté le 7 mars 2011)
  13. (pl) Kazimierz Deyna sur legia.net.
  14. a et b (en) « Kazimierz Deyna », sur sporting-heroes.net (consulté le 7 mars 2011)
  15. a et b (en) Ric Turner, « The 50 greatest Manchester City players », sur The Times,‎ 25 février 2009 (consulté le 7 mars 2011)
  16. a et b (en) « Kazimierz Deyna », sur www.imdb.com (consulté le 7 mars 2011)
  17. (en) « NASL All Star Teams », sur national.soccerhall.org (consulté le 25 février 2009)
  18. Sockers set free Deyna, 4 others The San Diego Union (CA) - Vendredi 12 juin 1987
  19. (en) « Deyna Drinking Heavily at Time of Fatal Accident », sur articles.latimes.com (consulté le 7 mars 2011)
  20. (pl) « Urna z prochami Deyny spoczęła na Powązkach », sur rp.pl (consulté le 14 Août 2013).
  21. (en) Jarek Owsianski, « Kazimierz Deyna - Goals in International Matches », sur www.rsssf.com (consulté le 7 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :