Roger Guerreiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerreiro.
Roger Guerreiro
Roger Guerreiro.jpg
Roger
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Grèce AEK Athènes
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Drapeau : Pologne Polonais
Nat. sportive Drapeau : Pologne Polonais
Naissance 25 mai 1982 (32 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1997-2002 Drapeau : Brésil AD São Caetano
2002-2003 Drapeau : Brésil SC Corinthians 6 (0)
2003-2004 Drapeau : Brésil CR Flamengo 36 (3)
2004-2005 Drapeau : Espagne Celta Vigo 13 (0)
2005-2006 Drapeau : Brésil EC Juventude 20 (1)
2006-2009 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 138 (22)[1]
2009- Drapeau : Grèce AEK Athènes 57 (2)[2]
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2008- Drapeau : Pologne Pologne 22 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Roger Guerreiro (dit Roger), né le 25 mai 1982 à São Paulo, est un footballeur international polonais d'origine brésilienne. Il évolue au poste de milieu de terrain à l'AEK Athènes.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Roger Guerreiro commence sa carrière en 1997 à São Caetano. Après une excellente saison 1999, il monte en première division, qu'il est proche de remporter l'année suivante (défaite 3-1 face à Vasco da Gama). En 2001, il échoue de nouveau lors des deux confrontations finales (4-2 et 1-0 contre le CA Paranaense).

En 2002, Roger rejoint les Corinthians. Mais son passage au Parque São Jorge est bref, et marqué par une expulsion face à River Plate en Copa Libertadores, après un violent tacle sur l'Argentin Andrés D'Alessandro. Il y reste finalement une année, avant de partir pour Flamengo. Bon buteur, il aide sa formation à décrocher le titre de Champion de Rio de Janeiro. Très jeune (22 ans), il tente alors une expérience en Europe, mais ne s'impose pas à Vigo. Il revient alors au Brésil, en signant en 2005 à l'EC Juventude.

En 2006, il retente l'exode européen, au Legia Varsovie, qui lui réussit cette fois-ci particulièrement bien. Il s'impose en effet comme titulaire indiscutable au poste de milieu de terrain dans le club de la capitale. Après trois podiums consécutifs (1er en 2006, 3e en 2007 et 2nd en 2008), Roger se fait remarquer par plusieurs équipes, mais aussi par la sélection polonaise. Après l'Euro, le Legia refuse même une offre de quatre millions d'euros de la part de l'Ajax Amsterdam[3].

Mais le 27 août 2009, quatre mois avant l'expiration du contrat, il décide de quitter la Pologne et le club qui l'a révélé, pour signer à l'AEK Athènes pour un montant de 250 000 €. Son nouveau contrat porte sur quatre ans. Très vite, Roger évolue au niveau qui était le sien, et se fait apprécier des fans du Stade olympique[3].

En sélection[modifier | modifier le code]

Brésilien d'origine, il annonce vouloir être naturalisé polonais. Le 17 avril 2008 à Varsovie, Roger reçoit la nationalité polonaise[4]. Le 27 mai 2008, Roger fait ses débuts sous les couleurs polonaises face à l'Albanie (1-0), où il est titulaire et sort à la mi-temps.

La même année, le sélectionneur de l'équipe de polonaise, Leo Beenhakker, le retient parmi l'effectif de vingt-trois joueurs appelé à participer à l'Euro 2008. Durant cet Euro, il marque un but historique pour la Pologne contre l'Autriche, ce qui constitue le tout premier but de la Pologne lors d'une phase finale de Championnat d'Europe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) Roger Guerreiro sur 90minut.pl
  2. (el) Roger Guerreiro sur le site de l'AEK Athènes.
  3. a et b (en) Le Legia aura pu vendre Roger pour quatre millions sur polishsoca.com, le 19 novembre 2009.
  4. (fr) Le Brésilien Roger Guerreiro naturalisé Polonais sur le site de la FIFA, le 17 avril 2008.