Mäuseturm de Bingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mäuseturm de Bingen
Le Mäuseturm de Bingen
Le Mäuseturm de Bingen
Présentation
Nom local Binger Mäuseturm
Période ou style Style néo-gothique
Type Tour de guet
Date de construction XIIIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Localité Bingen am Rhein
Localisation
Coordonnées 49° 58′ 19″ N 7° 52′ 51″ E / 49.971944, 7.880833 ()49° 58′ 19″ Nord 7° 52′ 51″ Est / 49.971944, 7.880833 ()  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Mäuseturm de Bingen

Le Mäuseturm de Bingen (littéralement la tour aux Souris de Bingen) est une tour située sur une île du Rhin à hauteur de la ville de Bingen. Elle fut construite au XIIIe siècle pour servir de tour de guet pour le château d'Ehrenfels, sur la rive droite du fleuve.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme mausen signifie attraper des souris, mais surtout guetter.

Les termes Maut et Mautturm signifient resp. péage et tour de péage, en l'occurrence : la tour de péage d'Ehrenfels.

Légende[modifier | modifier le code]

Hatto II dévoré par les rats. Illustration des Chroniques de Nuremberg.

Selon une légende, la tour aurait été construite par l'archevêque de Mayence, Hatto II au Xe siècle. En ces temps de famine, cet homme sans pitié aurait refusé son aide aux pauvres alors que ses réserves étaient pleines de grains. Tandis que les pauvres continuaient de mendier, il les aurait enfermés dans une grange que ses sbires auraient incendiée. Au bruit des cris des mourants, il aurait déclaré: "Entendez vous couiner les souris là-dessous?"

C'est à ce moment que des milliers de rats seraient sortis de toutes parts. Leur nombre aurait fait fuir les domestiques de l'archevêque, lequel se serait enfui en barque, descendant le Rhin jusqu'à l'île en face de Bingen où il se serait cru en sécurité. Mais les rats auraient réussi à le suivre pour finir par le dévorer vivant.

Cette légende était très répandue et pourrait expliquer le nom de l'île. Au temps du romantisme allemand, cette légende a inspiré quelques artistes comme Clemens Brentano, Victor Hugo et Ferdinand Freiligrath.

Histoire[modifier | modifier le code]

La tour fut détruite par les Suédois en 1636, puis par les Français en 1689, en même temps que le château d'Ehrenfels. Le roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse consolida les ruines en 1848, et la fit reconstruire en style néo-gothique en 1855. La tour servit de station-sémaphore sur le fleuve jusqu'en 1974.

Château fort du Ehrenfels, maison de péage et Mäuseturm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :