Deutsches Eck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eck.
Deutsches Eck
Image illustrative de l'article Deutsches Eck
Situation
Coordonnées 50° 21′ 50″ N 7° 36′ 23″ E / 50.363889, 7.606389 ()50° 21′ 50″ Nord 7° 36′ 23″ Est / 50.363889, 7.606389 ()  
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Ville Coblence
Histoire
Monuments Statue équestre de Guillaume Ier d'Allemagne

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Deutsches Eck

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-Palatinat

(Voir situation sur carte : Rhénanie-Palatinat)
Deutsches Eck

Le Deutsche Eck (Coin allemand) est le nom d'un promontoire à Coblence, où la Moselle rejoint le Rhin. En 1897, neuf ans après la mort de l'empereur allemand Guillaume I, celui-ci a été honoré avec un monument signé de Bruno Schmitz surmonté d'une statue équestre géante représentant le défunt empereur. Sur le socle a été gravée une citation du poète Max von Schenkendorf, de Coblence : Nimmer wird das Reich zerstöret,/ Wenn ihr einig seid und treu! (« Jamais l'Empire ne sera détruit, tant que vous êtes unis et loyaux »).

31 août 1897, inauguration du monument en présence de l'empereur Guillaume II

En 1945, la statue a été gravement endommagée par un obus de l'artillerie américaine. Peu après, elle a été entièrement démontée. Le gouvernement militaire français avait prévu de remplacer le monument ancien avec un monument pour la paix et la compréhension entre les nations, mais ce concept n'a jamais été réalisé.

Après la constitution de la République fédérale d'Allemagne et la République démocratique allemande en 1949, le pays était divisé entre une partie capitaliste et une autre communiste. Afin d'exprimer le souhait profond pour une Allemagne unie, le Président Theodor Heuss donna au « coin allemand » un monument dédié à l'unité allemande. En conséquence, les armoiries de tous les Länder allemands (états), y compris ceux des anciens territoires allemands comme la Silésie, la Prusse-Orientale et la Poméranie, y ont été installées. En remplacement de la statue équestre détruite, un drapeau allemand flottait sur l'endroit.

Après la chute du Mur de Berlin, trois pièces de béton du mur ont été installés à côté du monument. Le , les emblèmes des nouveaux États fédéraux ont été ajoutés.

Le monument a perdu sa fonction à titre de rappel, après la réunification allemande en 1990. Pourtant, une discussion s'est engagée sur un remodelage de la place comme la réinstallation de la statue équestre de Guillaume Ier, alors que des promoteurs voyaient des possibilités de prestations touristiques. Le débat a pris fin quand un couple de Coblence a annoncé qu'ils allaient supporter tous les frais pour une reconstruction de la statue. Le , la nouvelle statue a été inaugurée.

Aujourd'hui, un grand drapeau national et les drapeaux des 16 Länder sont comme un rappel de l'unité allemande. Les trois parties du mur de Berlin sont désormais consacrées aux « victimes de la séparation. »

Sur les autres projets Wikimedia :