Low frequency oscillation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LFO.

Un Low frequency oscillator (LFO) est un oscillateur très basse fréquence, ce qui permet de faire des modulations de signal sans que la fréquence modulante soit audible (fréquence infrasonique).

Description[modifier | modifier le code]

La définition du LFO est assez large, ainsi l'appui oscillant du doigt d'un musicien sur la touche d'un violon ou par une pression oscillante sur la poignée d'une scie musicale est déjà une forme de LFO.

Dans la pratique, un LFO est un oscillateur en tension dont on peut régler l'amplitude, la fréquence (de 0.1 Hz à 20 Hz), et la forme (sinusoïdal, triangulaire, carré, etc.).

Utilisation[modifier | modifier le code]

photo d'un synthétiseur
contrôle d'un LFO en façade d'un synthétiseur

En synthèse sonore, le signal du LFO est utilisé pour moduler un son lentement et de manière périodique. La modulation est généralement appliqué à l'amplitude du signal modulé (VCA), créant un effet de tremolo. Lorsqu'il est appliqué à la fréquence du signal modulé (VCO) on obtient un effet de vibrato.

Le LFO peut aussi bien être intégré au sein d'un synthétiseur, ou être un module indépendant afin d'être utilisé au sein d'un synthétiseur modulaire.

Des considérations physiques (facture instrumentale) et de physiologie de l'audition permettent de constater que ces LFO ont toujours un effet sur les autres paramètres sonores (les timbres des sons d'origine électronique sont modulables par un LFO).

Voir aussi[modifier | modifier le code]