Effet (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Effet (homonymie).

Dans le domaine de la musique et de la sonorisation, les effets sont des outils dont le rôle est le traitement du signal sonore.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Un effet désigne un dispositif électronique qui modifie les propriétés du son, d'un instrument ou d'une voix pour lui donner une propriété particulière et améliorer son rendu (accentuation, chaleur, présence, suppression des bruits parasites).

Pour le musicien sur scène, ils se présentent souvent sous la forme de pédales d'effets à brancher entre l'instrument et l'amplification ou s'utilisent en sonorisation et en postproduction dans les studios d'enregistrement et de mixage.
Ces traitements peuvent être appliqués au signal sonore de l'instrument avec des pédales d'effet (pédale branchée entre le micro et les haut-parleurs) ou rajouté en postproduction (avec des appareils de studio ou des applications logicielles).

Ils se répartissent en 3 grandes familles :

Les effets dynamiques[modifier | modifier le code]

Construits (en analogique) autour de VCA, ils ont une action sur la dynamique des sources et sont généralement insérés dans les tranches de la console :

  • L’expander (diminution ou coupure du son en dessous d’un certain niveau, utile pour diminuer le souffle lorsqu’un chanteur ne chante pas dans le micro) ;
  • La compression (réduction des écarts de dynamique, permet de faire sortir/rentrer des instruments dans le mix) ;
  • Le limiteur (permet de protéger les amplis/enceintes) ;
  • Le déesseur (de l'anglais de-essing (en). Il s'agit d'un compresseur associé à un égaliseur. Il permet de diminuer les sifflantes tout en préservant le son).
  • ...

Les effets temporels[modifier | modifier le code]

Les effets temporels sont basés sur des delays simples ou combinés. Ils sont généralement employés sur les bus auxiliaires postfader.

  • Le delay (permet de retarder un signal, très utile pour la spatialisation du son, ainsi que pour combler les retards induits par la distance séparant les haut-parleurs) ;
  • La réverbération/écho (pour donner du corps à la source sonore et lui donner artificiellement une place dans le plan sonore proche/éloigné) ;
  • Les Chorus / Flanger / Phaser (effets de delays combinés à des déphasages. Utilisés généralement pour grossir les sons des guitares ou sur les cymbales).
  • Étant donné qu'ils utilisent également un tampon audio, les effets du type Time stretching et Pitch shifter peuvent être classés dans cette catégorie.
  • ...

Les filtres[modifier | modifier le code]

  • Le crossover (permet de séparer les aigus/médiums/graves d’un son pour attaquer ensuite les amplis et les enceintes individuellement) ;
  • L’égaliseur (modification du spectre d’un son, suppression des principaux larsens) ;
  • L’enhancer (permet de redonner des harmoniques à un son, de contrer l’appauvrissement dû aux traitements précédents, crée artificiellement des harmoniques en distorsionnant certaines fréquences choisies, et en jouant subtilement sur des déphasages) ;
  • Le larsen-killer (permet de supprimer automatiquement un larsen sans dénaturer le son).
  • ...

Les autres effets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]