Lev bulgare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lev bulgare
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Appellation locale лев (singulier), лева (pluriel numéral, après un nombre), левове (pluriel normal); стотинка (singulier), стотинки (pluriel) (centièmes)
Code ISO 4217 BGN
Sous-unité 100 stotinki
Taux de change 1 EUR = 1,95583 BGN
Chronologie de la monnaie

Le lev bulgare (en bulgare : лев), au pluriel levove (sans nombre) ou leva (après nombre), est l'unité monétaire de la Bulgarie depuis 1881, lorsque la Bulgarie devient une république autonome de l'Empire ottoman. Son nom signifie « lion » en bulgare - le même que le leu roumain et le leu moldave.

Histoire du lev bulgare[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, en 1881, le lev était à parité avec le franc français.

En 1952, suite à l'inflation d'après-guerre, il connut une première redénomination et 1 « nouveau » lev BGK remplaça 100 « anciens » levs BGJ.

En 1962, une nouvelle dévaluation eut lieu au taux de 1 BGL pour 10 BGK. Le lev resta ensuite officiellement stable pendant près de trois décennies, mais n'était pas convertible et se négociait pour une valeur 5 à 10 fois moindre au marché noir.

Depuis l'adoption d'un nouveau lev (code ISO BGN) en 1999 (1 « nouveau » lev BGN = 1 000 « anciens» levs BGL)[1], dont le taux de change officiel était fixé à 1 DEM = 1 BGN, le lev est lié à l'euro dans le cadre d'un « currency board » (depuis le 1er janvier 1999) au taux de 1,95583 pour un euro qui était aussi celui du Deutsche Mark. Il devait donc être prêt à intégrer l'euro dans le délai prévu par les traités (soit le 1er janvier 2009 ou au plus tard à la mi-2009), mais en raison de la situation économique et de la crise, cette date a été reportée à plusieurs reprises.

En septembre 2012, le ministre des Finances bulgare Simeon Djankov annonce que son pays renonce à abandonner sa monnaie nationale pour l'euro, du fait de l'incertitude entourant la pérennité de la monnaie unique[2]. Cette affirmation vient en contradiction avec le traité d'adhésion de la Bulgarie à l'Union Européenne qui ne prévoit pas d'opting-out. On se retrouve dans une situation à la suédoise.

Article détaillé : Euro et Bulgarie.

Pièces de monnaies en levs bulgares[modifier | modifier le code]

Article détaillé : pièces de monnaie bulgares.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi sur la « redénomination du lev bulgare » (adoptée par la 38e Assemblée nationale le 19 février 1999 ; publiée dans le Journal officiel, numéro 20 du 5 mars 1999 ; modifiée, numéros 30 et 65 de 1999) : « Article 1. À partir du 5 juillet 1999, le lev bulgare doit être redénommé chaque fois que 1 000 « anciens » levs doivent être échangés contre un « nouveau » lev. »
  2. « La Bulgarie renonce à son projet d'entrer dans l'euro », 20 minutes.fr,‎ 3 septembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]