Lego Bionicle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bionicle est le nom d'une série de modèles Lego utilisant des pièces (on ne peut pas vraiment parler de « briques » comme pour les Lego traditionnels) issues des Lego Technic ainsi que certaines pièces inédites, représentant des personnages pour lesquels une histoire sur différents supports a été écrite.

Principe[modifier | modifier le code]

Bionicle signifie Chroniques Biologiques (bio''logical chronicle).

Les jouets de la série Bionicle sont des figurines de diverses tailles (à taille égale, il peut y avoir un nombre de pièces assez variable selon la complexité ; le prix dépend surtout du nombre de pièces), représentant des personnages ou des créatures d'un univers doté d'une histoire assez construite, ce qui constitua une importante innovation pour Lego. Le succès est immédiat, assez important pour Lego alors en difficulté financière. Dès la première année, les personnages faisaient l'objet d'histoires sous forme d'animations et de bandes dessinées, le tout étant disponible sur le site Internet Bionicle.com[1]. Par la suite, des romans, des bandes dessinées, des films et des jeux vidéo furent produits.

De plus, les possibilités multiples de montage permettent à Lego de présenter d'autres personnages officiels non pas vendus sous forme de jouets à proprement parler, mais obtenus en rassemblant les pièces de plusieurs jouets. Du point de vue de l'histoire, les personnages obtenus en combinant les jouets étaient souvent dans l'histoire même, durant les premières années, des fusions physiques des personnages, ce qui devint plus rare par la suite. Les fans ont également imaginé de nombreux personnages, évoqués dans les romans sans être illustrés, ou inédits par rapport à l'histoire (la plupart se trouvent sur le site Brickshelf[2]). Quelques concours ont été organisés par Lego, les gagnants voyant leurs créations devenir des personnages de l'histoire officielle.

Chaque année, une série de jouets représentant de nouveaux personnages ou d'anciens personnages mutés est vendue en magasin. De petits objets à collectionner sont également vendus en paquets remplis au hasard.

Lois de l'univers fictif[modifier | modifier le code]

Une erreur courante[3] est de croire que les personnages de Bionicle sont des robots[4].

Les personnages de l'histoire sont bioniques (l'auteur emploie lui-même le mot biomécanique, mais le sens en est différent), ce qui signifie que certains de leurs organes internes sont en matériaux organiques, mais que l'extérieur de leur corps est fait de matériaux métalliques ou de dureté équivalente. Les personnages de cet univers peuvent donc parfois détacher certaines parties de leur corps sans dommage. On ignore à quel point ils ont les mêmes besoins que des êtres vivants ordinaires : ils se nourrissent différemment, certaines espèces dorment, et on ignore comment ils viennent au monde. En tout cas les liens de parenté n'existent pas.

L'univers de Bionicle n'obéit pas aux lois scientifiques connues : les personnages possèdent des pouvoirs surhumains, les principaux pouvoirs des héros centraux étant basés sur les quatre éléments (eau, feu, terre, air), complétés de deux éléments supplémentaires, la pierre et la glace (quoiqu'il s'agisse plus du contrôle du froid que de la glace en tant que matériau). Des héros secondaires possèdent parfois des pouvoirs issus d'un autre élément : plasma, gravité, magnétisme, végétation, son… La lumière et l'ombre (qui n'est pas seulement l'absence de lumière) jouent un rôle particulier car l'ombre est l'élément de l'ennemi principal, tandis que la lumière est l'arme la plus puissante contre lui.

Malgré cela, l'univers Bionicle n'est pas considéré comme "Magique", au même sens que certains univers fictifs comme Harry Potter : les faits impossibles dans l'univers normal tels que les pouvoirs, les transformations, sont similaires aux lois physiques de notre univers. Il y a toujours une sorte de vraisemblance scientifique, il faut juste accepter que les bases sont différentes. En particulier, à peu près toutes les technologies existantes dans cet univers et impossibles dans le nôtre peuvent s'expliquer par les propriétés d'une matière fictive, le Protodermis. C'est à partir du Protodermis que sont créés les disques Kanoka (objets dotés de pouvoirs utiles, surtout utilisés comme armes) et une grande partie des entités vivantes ont les parties externes de leur corps composé de Protodermis.

La plupart des personnages de cet univers portent des masques. Les plus puissants disposent de masques dotés de puissants pouvoirs. Les Matoran portent des masques sans pouvoirs, mais ils ne peuvent survivre sans ces masques (en fait, les Matoran peuvent porter des masques dotés de pouvoirs, mais pas les utiliser ; de toute manière si un Matoran est transformé en Toa, son masque se retrouve doté de pouvoirs).

Les personnages peuvent être mâles ou femelles, mais la distinction ne concerne que le comportement. Les Matoran de l'eau sont des femelles, tous les autres Matoran connus sont des mâles.

Certains héros reçurent des noms ayant un sens en langage māori. Cette utilisation ne fut pas appréciée, ce qui força Lego à renommer de nombreux personnages. Les Tohunga devinrent ainsi les Matoran. Cependant, quelques-uns demeurent : Toa par exemple, signifie champion en langue māori.

Si on s'intéresse à l'histoire détaillée, le concept de "destinée" joue un rôle important. La destinée, dans Bionicle, désigne non forcément ce qu'il arrivera à un être, mais le rôle qu'il est censé jouer suivant l'ordre des choses. C'est-à-dire que si des héros dont la destinée est d'accomplir des actions données s'en révèlent incapables, les conséquences pour l'univers sont nécessairement catastrophiques.

La destinée intervient physiquement dans plusieurs circonstances. En effet, certains objets transforment un être uniquement si telle est sa destinée. Par exemple, un Matoran ne peut devenir Toa que s'il y est destiné. Dans le même ordre d'idée, les étoiles apparaissant dans le ciel sont pour certaines des lumières ayant pour unique vocation de donner aux habitants des indications sur le passé, présent et futur. En conséquence, dans cet univers, l'astrologie donne des renseignements utiles — la seule fois où les astrologues ont fait une erreur grave, c'était parce que les étoiles avaient été déplacées pour tromper l'ennemi[5].

À partir de 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, l'histoire se déroule sur une autre planète. Là encore, les personnages sont des créatures biomécaniques, vivants mais pouvant recevoir des ajouts de pièces artificielles. En revanche, contrairement aux habitants de l'univers Matoran, ils n'ont pas de pouvoirs. Les combats sont donc exclusivement physiques.

Évolution de la saga[modifier | modifier le code]

Livre I : Mata Nui[modifier | modifier le code]

Les trois premières années de la saga Bionicle (jouets vendus en 2001 à 2003) se déroulent sur l'île de Mata Nui. Les habitants de cette île, les Matoran (on les appellent aussi Tohunga ou Koronan), ont les plus grandes difficultés à survivre depuis que Makuta, le maître des ombres, a transformé des Rahi (animaux) puissants mais paisibles en tueurs impitoyables. Un jour enfin, six conteneurs débarquent sur l'île : les légendaires Toa, dont les chefs des villages, les Turaga, prédisaient la venue, sont arrivés pour ramener la paix sur l'île. Il s'agit de guerriers puissants contrôlant les éléments.

La deuxième année raconte le combat des Toa et des habitants contre une nouvelle vague de créatures monstrueuses : les essaims de Bohrok.

Durant la troisième année, les Toa devenus Toa Nuva doivent tout d'abord arrêter six Bohrok d'élite, les Bohrok-Kal, puis faire face au retour de Makuta, qui crée une nouvelle menace pour les habitants de l'ile:les Rahkshi, créatures maléfiques, appelés les "Fils de Makuta". Les Toa Nuva doivent battre Makuta et ses "Fils" et permettre l'apparition du septième Toa, qui mènera la lutte ultime contre Makuta lui-même.

Des films résument ces histoires[6],[7],[8]:

L'arrivée des Toa[modifier | modifier le code]

Toa : les Toa sont 6 gardiens protégeant l'île de Mata Nui et ses habitants appelés Matoran… Ces humanoïdes doivent battre Makuta pour restaurer la paix. Comme il existe en réalité d'autres Toa, les premiers Toa sont souvent appelés Toa Mata ou Toa Olda. En règle générale les Toa sont des Matoran transformés, mais les Toa Mata ont été créés directement sous cette forme.

  • Les Toa furent les premiers jouets Bionicle vendus en magasin dans des canisters.

Les Turaga : prêtres et chefs des villages des Matoran. Ils ont été eux-mêmes des Toa, ils le dévoilent aux nouveaux Toa avant de retourner à Metru-Nui…

Ils sont les Anciens qui connaissent presque toutes les légendes existantes, c'est aussi la dernière phase matorans/toa/turaga. Les Turaga connus sont : turaga Vakama, turaga Matau, turaga Nokama, turaga Onewa, turaga Whenua, turaga Nuju, turaga Dume, turaga Jovan et turaga Lhikan. Cependant il y en existe d'autres.

  • Les Turaga étaient les plus petits jouets Bionicle vendus en magasin durant la première année.

Matoran (ou Koronan, Tohunga) : habitants des Koro, les villages sur l'île de Mata Nui. Les Toa ont juré de les protéger, mais ils savent également se défendre malgré leur petite taille. Note : le nom "Tohunga" est un mot māori abandonné depuis la controverse sur l'usage de cette langue.

  • Durant la première année, des Matoran comportant un minimum de pièces étaient offerts dans les "Happy Meal" (les fans surnommèrent ces Matoran "McToran"). Ils furent ensuite les petits jouets vendus en magasin.

Rahi : Ils furent les premiers adversaires des Toa. Il y avait des essaims de Nui-Rama (semblable à nos mouches mais en beaucoup plus gros), Muaka & Kane-Ra, deux créatures semblable au tigre et au taureau protégeant l'antre de Makuta, les Manas, les gardiens de Makuta, et d'autres encore. En fait ils ne sont pas méchants, mais sont victimes des masques infectés créés par Makuta. Chargés de retrouver les Toa, de détruire les 6 grands villages et de terroriser les Matoran… Durant la première année, le mot "Rahi" désigne les créatures contrôlées par Makuta. Il n'y en a qu'un faible nombre de différentes. Rahi est en fait un terme générique pour désigner un animal en langage Matoran. Les années suivantes, d'autres Rahi apparaissent.

  • Les créatures dangereuses combattues par les héros la première année sont vendues en grandes boîtes. Les autres Rahi sont des modèles alternatifs à construire avec les pièces de différents jouets.

Makuta : créature maléfique capable d'infecter les masques pour transformer des animaux sans méchanceté en soldats à son service. Quand les Toa l'affrontèrent, il avait l'apparence d'un bloc de tentacules noirs. Il fut vaincu et donc incapable d'agir quelque temps.

  • Makuta apparaît dans les dessins animés en flash, mais il n'existe pas de jouet le représentant en 2001. Il y en a en revanche plusieurs au cours des années suivantes.

Kanohi : masques de pouvoirs. Il existe les grands masques, les plus puissants, et les nobles masques, de puissance moindre. Chaque Kanohi de forme différente a un pouvoir distinct (invisibilité, lévitation, vitesse…). Les Toa débarquent sur l'île chacun avec un grand masque différent, et les Turaga portent chacun un noble masque différent. Les Turaga recommandent aux Toa de retrouver tous les masques cachés sur l'île (un de chaque type pour chaque Toa) avant d'affronter Makuta lui-même.

  • Les masques étaient les objets à collectionner de 2001. Ils se distinguaient par leur forme et par leur couleur. Il existait des masques dorés, rares. Un concours organisé par Lego comportait même des Kanohi plaqués or comme prix au vainqueurs.

Les essaims de Bohrok[modifier | modifier le code]

Lors de l'année 2002, la composition des "méchants" est alignée sur celle des "gentils" : il y en a désormais un pour chacun des six éléments principaux. Ils sont vendus en "canisters". La ligne de jouets trouve sa structure qu'elle gardera jusqu'en 2007 : chaque année, Lego présente deux séries de six canisters (un pour chaque élément), une série de six petits "sets", et quelques modèles vendus en grandes boîtes (titans ou guerriers).

  • Bohrok

Les Bohrok sont des armures métalliques, de forme proche de celle des scarabées. Il existe six types de Bohrok différents, un pour chaque élément, mais il s'agit en fait d'un véritable essaim innombrable. Chacun d'entre eux avait un bouclier doté de pouvoir spécifiques. Les Bohrok étaient animés par des objets appelés "Krana". Quand les Toa ont vaincu les reines Bahrag, les Krana ont perdu leurs pouvoirs et les Bohrok sont tombés, inanimés.


  • Bohrok Va

Créatures escortant les Bohrok, leur apportant des Krana de rechange. Ce sont les petits sets de l'année 2002.


  • Nuparu et le Boxor

Un véhicule de combat fabriqué à partir de pièces de Bohrok. Les Matoran s'en servirent pour combattre ces derniers, et même un Bohrok-Kal. Nuparu est le créateur du Boxor.


  • L'exo-Toa

Une armure étrange qu'ont utilisé les six Toa dans leur combat contre les reines des essaims de Bohrok, Cahdok et Gahdok. Quand les Toa comprennent que les armures affaiblissent leurs pouvoirs élémentaires, ils les abandonnent. Ils ont plus tard la surprise de les voir combattre en pilote automatique contre les Bohrok-Kal, qui les déciment…

On apprend plus tard que les Exo-Toa ont été fabriquées par la Confrérie de Makuta et qu'ils s'incluaient à l'immense armée de celle-ci. L'exo-Toa est vendue sans aucun Toa à l'intérieur, mais n'importe lequel des Toa de 2001 ou 2002 (en retirant l'armure légère) peut s'adapter à elle.


  • Cahdok et Gahdok

Elles sont les Bahrag, reines des essaims de Bohrok. Enfermées dans une cage de protodermis solide par les Toa.


  • Les Toa Nuva

La forme évoluée des Toa, ils sont devenus des "Toa Nuva" en étant exposés au protodermis énergétique après leur bataille contre les reines Bahrag. Ils disposent de nouveaux pouvoirs, et les pouvoirs de leurs masques peuvent affecter aussi bien le porteur que les autres Toa à proximité. Les Toa Nuva reprennent les mêmes pièces que les Toa, à quelques améliorations près. Ils disposent en plus d'une armure. Leurs armes et leurs masques sont différents.


  • Krana

Les Krana sont les cerveaux des Bohrok. En fait ce sont les seules parties vivantes en eux, dirigeant le corps mécanique. Sans Krana, un Bohrok est inerte. Un Matoran ou un même Toa devient un serviteur du nid si son Kanohi est remplacé par un Krana (quoique les Toa ont assez de volonté pour s'en libèrer d'eux-mêmes). C'est pourquoi un Krana peut s'éjecter de son Bohrok, sacrifiant un véhicule en tentant de transformer un ennemi en serviteur de l'essaim. Il existe huit formes de Krana différentes, correspondant à différents rôles, du chef à l'éclaireur. Les Toa devaient capturer un Krana de chaque type et de chaque couleur (c'est-à-dire appartenant aux six sous-genres de Bohrok différents) pour ouvrir la porte menant aux reines Bahrag. Les Krana furent les premiers éléments à collectionner de l'année 2002. Il en existait un par couleur et par forme.


  • Kanohi Nuva

Les Kanohi Nuva sont des Kanohi exposés au protodermis énergétique. Ils ne peuvent être utilisés que par les Toa Nuva. Un Toa Nuva peut non seulement utiliser les pouvoirs d'un Kanohi Nuva pour lui, mais aussi les étendre aux personnes à proximité qu'il souhaite. Les Toa Nuva partirent à la recherche de ces masques plus tard, quand vint la menace des Bohrok-Kal. Les Kanohi Nuva furent des éléments à collectionner vendus en fin d'année 2003.

Les Bohrok-Kal et le masque de lumière[modifier | modifier le code]

En 2003, les ennemis vendus en canisters ne sont pas les représentants d'une armée mais des créatures existant en un seul exemplaire dans l'histoire. L'année 2003 est également celle du premier film.

Les Bohrok-Kal : Six Bohrok d'élite, disposant de pouvoirs basés sur les phénomènes physiques : électricité, gravité… Ils tentèrent de libérer les reines Bahrag, et pour cela privèrent les Toa de leurs pouvoirs élémentaires à l'aide de stèles sacrées qu'ils réunirent en secret. Les Toa parvinrent à invoquer leurs pouvoirs volés, et l'excès de puissance dérégla les pouvoirs propres des Bohrok-Kal, ce qui les détruisit (le Bohrok-Kal de la gravité par exemple fut aspiré par un trou noir). Ce fut au cours de cette bataille que le Toa Tahu Nuva utilisa le masque du temps pour la première et dernière fois.

  • Les Bohrok-Kal déçurent beaucoup les fans, car ils n'apportaient que peu de nouveautés de forme par rapport aux Bohrok. Par contre ils étaient décorés de manière plus compliquée.

Krana-Kal : Les Krana-Kal ont la même forme que les Krana, mais sont de couleurs métalliques et on des pouvoirs bien plus puissants.

  • Ce sont les éléments à collectionner vendus au début de l'année.

Matoran améliorés : Les Matoran s'étant illustrés dans les combats reçurent de nouveaux noms plus glorieux et furent physiquement renforcés.

  • Les Matoran améliorés étaient les petits sets de 2003 : ils étaient tout de même plus grands que ceux offerts dans les Happy Meal. Les nouveaux noms servaient en fait à retirer les mots māori de l'histoire. Certains Matoran étaient accompagnés de Rahi domestiques.

Les Rahkshi : Créés par l'essence même de Makuta, ils sont les "fils" du chef suprême du mal sur Mata Nui. Il n'y en a que 6 sur Mata Nui, mais bien d'autres ont existé (à Metru Nui). Ils sont tous présumés détruits.

Kraata : Portion infime de l'essence de Makuta, se présentant sous forme d'une limace. Les Kraata ont différents pouvoirs selon leur couleur, et cela à différents niveaux, leur forme étant modifiée selon le niveau. Par exemple un Kraata de poison de niveau un ne fait que laisser un filet de matière répugnante mais non toxique sur son passage, tandis qu'au niveau six il peut à volonté rendre une large portion du sol qui l'entoure toxique même pour un Toa Nuva. Ce sont les Kraata qui ont infecté les masques que portaient les Rahi lors de l'arrivée des Toa. Makuta peut créer un Rahkshi en utilisant deux Kraata de même pouvoir et même niveau. Un grand nombre de Kraata est emprisonné dans une grotte sur Mata Nui.

  • Les Kraata constituent la deuxième série d'objets à collectionner de l'année. Ils existaient en sept niveaux et six couleurs, mais le site internet Bionicle.com précisait qu'il en existait bien d'autres types.

Makuta : Le chef suprême du mal, revient après avoir récupéré de sa défaite face aux Toa. Il cherche à empêcher la venue du Toa de Lumière, qui pourrait le détruire définitivement.

Takanuva : Toa de Lumière, il a pour destin de vaincre Makuta. Quand le Kanohi Avohkii -le masque de Lumière- fut découvert, deux Matoran, Takua et Jaller (et Pewku, Rahi domestique de Takua ressemblant à un crabe), partirent à la recherche de Takanuva. Mais quand Jaller fut tué en se sacrifiant pour sauver Takua des Rahkshi, Takua comprit que c'était à lui de devenir ce Toa. Il mit le masque et devint Takanuva.

Takanuva est le premier Toa qui ne fut pas vendu en "canister" mais en boîte, parce qu'il était vendu avec un véhicule. Celui-ci est dans l'histoire, composé de pièces des Rahkshi vaincus par les sept Toa.

D'autres personnages ne sont pas vendus en magasin, mais peuvent être construits en combinant les précédents ; ils sont également, dans l'histoire, le résultat de la fusion des personnages :

  • Toa Kaita : quand les pouvoirs respectifs des Toa (ou des Toa Nuva) ne suffisent pas, ils peuvent se combiner trois par trois, formant des créatures bien plus puissantes nommées Toa Kaita.
  • Bohrok, Bohrok-Kal, et Rahkshi Kaita : De même, leurs ennemis peuvent se combiner ; dans l'histoire, seuls un des deux Bohrok-Kal Kaita et les Rahkshi Kaita apparaissent.
  • Makuta Nui :Absent de l'histoire, il ressemble étrangement a une Bahrag.Il est composé de : Makuta, Jaller et Gukko, Takua et Pewku.
  • Takutanuva : Quand Takanuva affronta Makuta, il fut plongé avec lui dans un bassin de protodermis, et il en sortit une seule créature, Takutanuva. Takutanuva ouvrit la porte qui condamnait le tunnel menant de Mata Nui à Metru Nui et ressuscita son ami Jaller. Il fut ensuite écrasé par la porte. Takanuva put être ramené à la vie grâce à son masque. Makuta fut privé de corps, mais pas détruit.

Livre II : Metru Nui[modifier | modifier le code]

Les deux années suivantes de la saga Bionicle constituent un immense flashback ; les sages Turaga racontent leurs propres aventures en tant que Toa.

Nidhiki[modifier | modifier le code]

Nidhiki est un ancien Toa, muté en une créature insectoïde par Roodaka après avoir trahi ses frères au profit d'une organisation de mercenaires, les Chasseurs de l'Ombre. À de multiples reprises, il a essayé de trahir cette organisation pour son propre profit, raison pour laquelle le Ténébreux, chef de l'organisation, lui a assigné un coéquipier, Krekka.

Lorsque Makuta engagea trois Chasseurs de l'Ombre pour mener à bien son plan de domination de l'univers, Nidhiki fut désigné pour se rendre à Metru Nui, et l'aider à accomplir son plan. Néanmoins, Makuta finit par le trahir, lui et ses coéquipiers, et il les tua en les absorbant pour devenir plus puissant.

Lhikan[modifier | modifier le code]

Lhikan apparaît dans l'histoire officielle de l'année 2004. Les années suivantes, il est surtout évoqué. Même s'il ne joue pas un rôle très important dans l'histoire présentée sur le site officiel, il est considéré comme un des plus grands héros de cet univers fictif, au vu du respect que les autres personnages lui portent.

C' était un des premiers à venir sur Metru Nui en tant qu'élément d'une équipe de six Toa, avec le but de combattre le dragon Kanohi. Une fois que la bête était détruite, les Toa sont restés comme protecteurs de la ville, avec Lhikan ayant sa demeure à Ta-Metru. Un des équipiers de Lhikan était Nidhiki, un toa de l'air.

Avant que la guerre avec les chasseurs de l'ombre n'explose, Lhikan est devenu un exemple pour le sien, avec une conduite droite et son sens de la bravoure il est devenu le commandant en chef des Toa pendant la guerre. Quand Nidhiki a trahi les Toa et a aidé les chasseurs de l'ombre à leur tendrent un piège, Lhikan a découvert sa trahison et a placé un champ de force d'emprisonnement au-dessus des chasseurs. Cette action a fait gagné la guerre aux Toa, et Lhikan a expulsé tous chasseurs noire de la ville, et Nidhiki avec eux.

Plus de mille ans après, les Toa de la cité ont été envoyés sur des missions dont ils ne sont jamais revenu jusqu'à ce qu'il ne reste plus que Lhikan. Il est devenu soupçonneux de Turaga Dume, et quand deux chasseurs de l'ombre sont apparus dans la ville (l'un d'entre eux étant Nidhiki) il est s'est inquiété. Il a décidé de voler six pierres Toa du grand temple, de les charger de son énergie de Toa, et de les donner à six Matoran. Cependant, juste après avoir fini, il a été capturé par les chasseurs Nidhiki et Krekka et secrètement jeté dans une prison souterraine, seulement il eut le temps d'avertir Vakama pour sauver « le cœur de Metru Nui ».

Tandis qu'il était en prison, les Matoran ont apporté les pierres Toa au grand temple, où elles les ont transformées en Toa Metru. Cette transformation a évacué la puissance de Lhikan, faisant de lui un Turaga.

Depuis longtemps, Lhikan entretien de très bonne relations avec les kikanalo.

Lhikan meurt en sauvant Vakama de la main d'ombre de Makuta. Mais à la fin du film bionicle 2 la légende de Metru nui, Vakama met le masque de Lhikan à Jaller.C'est pour ça que dans bionicle 1 le masque de lumière on le voit avec le masque jaune de Lhikan.

La chute de Metru Nui[modifier | modifier le code]

L'année 2004 raconte comment les anciens Toa, dits Toa Metru, ont défendu les Matoran lors de la conspiration de Makuta, allié aux chasseurs d'ombre, qui aboutit à la chute de Metru Nui. Du point de vue des jouets, les Toa à partir de cette année-là furent plus articulés, donc plus grands. Malgré cela, ils ont la même taille dans l'histoire (dans l'histoire, tous les Toa font 2 m 20).

Toa Metru : d'abord six Matoran, ils se sont vu offrir des pouvoirs de Toa par le légendaire Toa Lhikan. Maintenant leur devoir est de sauver Metru Nui.

  • Ils forment la première série de canisters de l'année.

Plantes Morbuzakh : Des plantes gigantesques se multipliant très vite, recouvrant bientôt en entier l'île de Metru Nui. Détruites par les Toa Metru.

  • Ces créatures n'apparaissent que dans les B.D., et n'ont pas été vendues en magasin.

Les Rahkshi : Créés par l'essence même de Makuta. Certains étaient entreposés aux archives de Metru-Nui, mais sa destruction par les Visorak les libère. Tous ont été détruits lors d'une bataille contre les chasseurs d'ombre.

  • Bien que les Rahkshi d'un grand nombre de variétés soient représentés dans les romans et B.D., il n'y eut pas de nouveaux jouets.

Toa Lhikan et Kikanalo : Le plus légendaire des Toa et le Rahi qui lui sert de monture (du moins selon la notice du jouet : les romans et B.D. n'ont jamais montré les deux êtres ensemble). Lhikan a sacrifié ses propres pouvoirs pour créer ceux des Toa Metru. Il sacrifie ensuite sa vie pour sauver le chef des Toa Metru face à Makuta. Il porte le Kanohi Hau, masque du bouclier. Ce masque appartiendra plus tard à Jaller, ayant cassé le sien.

Turaga Dume et Nivawk : Le maître de la cité Metru Nui et son oiseau de compagnie. Dume a été enlevé par Makuta, qui s'est fait passer pour lui et a plongé Metru Nui dans la dictature.

  • Turaga Dume ressemble à un simple Matoran.

Les Vahki : Robots policiers de Metru Nui, agressifs et injustes depuis que Makuta a pris la place de Turaga Dume. Ils possèdent des lanceurs de disques, et des armes puissantes.

  • Ils forment la deuxième série de canisters de l'année.

Matoran chercheurs de disques : Alliés des Toa pour détruire les Morbuzakh et sauver la ville. Ils sont peu amicaux.

  • Ils forment la série de petits sets de l'année.

Chasseurs de l'ombre : Deux créatures puissantes, membres d'une organisation plus vaste de mercenaires. Ils ont été engagés par Makuta pour exterminer les Toa. Makuta finit par les tuer pour augmenter son pouvoir. À noter que Nidhiki, l'un d'entre eux, est un traître Toa ayant été muté par un disque de Roodaka pour prendre cette forme insectoîde qu'on lui connait. L'autre, Krekka, est une brute stupide.

Kanoka : Disques de pouvoirs. Ils peuvent servir à forger des masques dotés de pouvoirs, ou bien être utilisés comme armes de combat. Vakama, chef des Toa Metru, possède un lanceur propulsé, tout comme les deux chasseurs de l'ombre. Les disques possèdent un code à trois chiffres : le premier chiffre désigne le quartier de la ville où a été fabriqué le disque (et les qualités au combat du disque); le second désigne le type de pouvoir du disque (réduire, téléporter…). Le troisième désigne son niveau de pouvoir, de 1 à 9, 9 désignant les grands disques. En combinant les 6 grands disques, on obtient le disque du temps, qui permet de forger le Vahi, masque du temps.

  • Il y a en tout 432 disques possibles, mais seulement 50 ont été produits. Le disque du temps n'était disponible que dans des offres promotionnelles de Vahki.

Makuta : Autrefois protecteur des Matoran, il cherche à les asservir. Pour cela, il réussit à les emprisonner dans des sphères qui les affaiblissent, tandis que lui-même se transforme en monstre en absorbant les deux chasseurs d'ombre qu'il a engagés et l'oiseau de compagnie de Dume. Malgré sa nouvelle puissance, il est emprisonné dans un bloc de protodermis par le pouvoir réuni des six Toa Metru. Avant d'être emprisonné, Makuta révèle que loin d'être unique, il a de nombreux semblables formant avec lui la confrérie de Makuta.

  • On obtient le Makuta tel qu'il est décrit dans cette saga en combinant les deux chasseurs d'ombre et Nivawk.

Le grand sauvetage[modifier | modifier le code]

À la fin de l'histoire de l'année 2004, les Toa Metru ont découvert l'île de Mata-Nui, où ils ont évacué quelques Matoran. Durant l'année 2005, les Toa viennent libérer les Matoran encore prisonniers à Metru Nui. Mais ils découvrent une ville dévastée par des hordes de monstres araignées, les Visorak. Rapidement ils sont eux-mêmes transformés en des êtres mi-héros mi-monstres. Quelques alliés se joignent à eux dans un combat désespéré face aux hordes commandées par des titans fidèles à Makuta.

Du point de vue des jouets, la nouveauté est l'introduction de constructions représentant les lieux, et incluant de petites figurines représentant les personnages (les playsets). Par ailleurs, les créatures ont toutes un thème commun (l'aspect arachnéen), ce qui est aussi nouveau.

  • Les Visorak :

Ils ressemblent à des araignées géantes, à cela près qu'ils ont quatre pattes. Ils sont munis d`un lanceur de disque Rhotuka sur leur dos et de mandibules menaçantes. Ils sont divisés en six couleurs différentes et forment une horde aux proportions énormes, servant d'armée à la Confrérie de Makuta.


Les Toa Hordika : Êtres mi-héros mi-monstres, ce sont les Toa Metru mutés par le venin des Visorak. Le venin des Visorak les rend plus cruels que leur nature. Heureusement, Keetongu les guérit.


  • Rahaga :

Créatures qui aident les Toa à maîtriser leurs pouvoirs et à ne pas sombrer dans le mal. Leur aspect monstreux est dû à leur mutation par Roodaka. Ils étaient autrefois des Toa, les Toa Hagah. Ils jouent le même rôle d'« anciens » que les Turaga. Ce sont les "petits sets" de l'année 2005.


  • Toa Hagah :

Dans un flashback au milieu de l'histoire de 2005 (constituant une mise en abyme), deux des Toa Hagah apparaissent : ils étaient les gardes du corps de Makuta et de ses semblables, mais ils cessent de les servir en découvrant qu'ils rassemblent une armée pour soumettre les Matoran. Seuls deux Toa Hagah ont été vendus en magasin, Iruini et Norik, les autres étant laissés à l'imagination des fans.


  • Titans : Ce nom recouvre les jouets représentant des personnages à plus grande échelle que les Toa.
    • Roodaka :

Roodaka était la vice-reine de la horde de visorak. Elle était connue pour être le 1er bandit féminin mais surtout pour avoir joué un rôle du côté des chasseurs de l'ombre et celui de la confrérie de makuta. En effet elle fut recrutée et assignée au rang des chasseurs de l'ombre. Après que Lariska ait convaincu Nidhiki de rejoindre les chasseurs. Roodaka voulut apprendre les techniques de combat auprès de Nidhiki sur les faiblesses des Toa. En revanche elle n'attendue pas une seconde pour dénoncer l'envie de ce dernier de quitter les chasseurs de l'ombre, et Shadowed-One demanda à Roodaka de transformer Nidhiki en mutant insectoïde à quatre pattes. Plus tard, elle quitta les chasseurs de l'ombre et fut cette fois-ci recrutée par la confrérie de makuta. Lors de la rébellion des toa hagah contre la confrérie, c'est elle qui les transforma en "face de rahkshi" pour leurs faire payé leur trahison. Mais quand son principal rival à la confrérie (sidorak) prit crédit de son acte et qu'il obtenu le commandement des visorak à sa place, s'en était trop, elle se mit à comploter contre ce dernier pour libérer makuta, se voyant déjà régner sur les matoran à ses côtés. Elle fut tuée lors de l'attaque des toa hordika au colisée de metru-nui, par l'union des pouvoirs élémentaires des toa, cependant cela produisit la liberation de makuta.

Roodaka possède une puissante kodan et est réputée pour son caractère de "femme fatale". Sa détermination et sa soif de pouvoir en ont sûrement fait une des plus grandes ennemies de Mata Nui et de ses gardiens.


    • Sidorak :

Sidorak est le souverain des visorak, il a mené et gagné d'innombrables batailles au profit de la confrérie. D'après ce que l'on sait de lui, il serait originaire de la même île que krekka et sont espèce, toutefois, il n'était qu'une puissance mineure sur son île, mais il est vite monté en grade en prenant crédit des victoires de ses subordonnés, et si l'un d'entre-eux faisait mine de s'en plaindre, il s'assurait de s'en débarrasser. Il aurait même trahit le chef du clan de son île pour le livrer à la confrérie de makuta afin que celle-ci le transforme en mutant Vaporak. Ce sens de la trahison a attiré la confrérie, et en a très vite fait un de ses plus fiers lieutenants. Souvent en concurrence avec Roodaka, il prit même crédit de l'idée de transformer les toa hagah en mi-turaga, mi-rahkshi, alors que tout le travail avait été imaginé et effectué par roodaka. Cet acte lui valut une énorme promotion au sein de la confrérie : le haut commandement de la horde de visorak. roodaka quant à elle, n'avait obtenue que la seconde place de vice-roi pour avoir transformée les toa. Plus tard, sidorak sera tué au terme d'un combat violent avec keetongu.

Sidorak utilise des disques Rothuka de soumission. Quiconque est touché par un de ses disques est contraint de lui obéir. Il possède également une lame rétractable avec laquelle il contrôle la horde d'une main ferme. Cette lame tire de long et puissants faisceaux rougeoyants et destructeurs.


    • Keetongu :

Keetongu est considéré comme la plus formidable des créatures, c'est un expert en matière de venins et poisons. Pendant des années les rahi de son espèce comme Tahtorak furent traqués et tués par la horde que contrôlait Sidorak. Les Rahaga sont venus sur Metru Nui à sa recherche, mais d'après eux il n'a pas été vu depuis la nuit des temps, ce qui laisse douter de son existence. Mais désormais Keetongu n'est plus une légende. Pendant l'invasion des visorak il accepta de se joindre aux toa hordika pour sauver vakama. il détruisit sidorak et rendit leur apparence aux toa metru. Juste après la migration des matoran vers Mata Nui et la liberation de Makuta, keetongu qui était resté dans la cité avec les Rahaga, avait dépisté Makuta au large de Ga-Metru et les deux puissances se livrèrent dans une lutte sans merci. À terme, Makuta l'emporta. Cependant keetongu était toujours vivant mais il était parti afin d'aider d'autres îles en danger, c'est pourquoi il n'était pas avec turaga Dume et les rahaga au retour des matoran à Metru Nui.

Keetongu utilise une pointe tranchante, ainsi qu'un bouclier tournoyant. Son seul organe optique est considéré comme "l'œil de la sagesse".


  • Rhotuka :

Les Rhotuka sont des hélices porteuses du pouvoir du lanceur. Les Toa Hordika les utilisent aussi bien que les Visorak. Objets à collectionner de l'année, les Rhotuka sont en nombre très faible par rapport aux précédents objets collectionnables : seule la couleur varie.

Piège temporel[modifier | modifier le code]

Le dernier roman de l'année 2005 constitue une histoire à part : Vakama, le Toa du feu, retourne à Metru Nui pour récupérer le Vahi, le masque du Temps. Mais Makuta, libéré par Roodaka, le plonge dans une illusion ; Vakama croit quelque temps que Makuta a utilisé le Vahi pour changer le passé, et qu'il n'est plus un Toa. Mais voyant l'incohérence de cette fausse réalité, il brise l'illusion. Vakama est alors confronté à Makuta. Keetongu est blessé en tentant de l'aider. Mais Makuta et Vakama sont obligés de s'entraider face aux chasseurs d'ombre qui les attaquent. En effet, leur chef est furieux de la mort inexpliquée de ses deux agents (absorbés par Makuta). Finalement les chasseurs d'ombre sont contraints à la fuite, mais leur chef déclare la guerre à Makuta et à ses semblables. Makuta laisse Vakama partir avec le Vahi, le Toa ayant menacé de détruire le masque (ce qui provoquerait la destruction de l'univers) le cas échéant.

Chasseurs de l'ombre : Dans le roman, les chasseurs de l'ombre qui apparaissent sont : leur chef, "The Shadowed One" ; son garde du corps Sentrakh ; un monstre capable de faire vieillir tout objet instantanément, Voporak (Makuta sacrifia une armée de Rahkshi pour le neutraliser) ; Lariska et Triglax.

  • LEGO fournit les instructions de montage pour monter "The Shadowed One" (en combinant Roodaka et Keetongu), Sentrakh (en combinant Sidorak et Keetongu) et Voporak (en combinant Roodaka, Sidorak et Keetongu). Les autres sont laissés à l'imagination des fans.

Krakua : Dans un futur indéterminé, Krakua est le protecteur d'une île. Ayant le masque du temps dans les mains, Vakama put communiquer avec lui. Krakua lui affirma que s'il échouait dans sa récupération du Vahi, lui-même n'existerait jamais. Mais il insista pour que Vakama soit prêt à détruire le masque si c'était le seul moyen pour empêcher Makuta de s'en emparer.

  • Krakua est un modèle de fan intègré à l'histoire officielle.

Livre III : Le Masque de Vie[modifier | modifier le code]

Histoire des Voyatoran[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire, les Matoran de Voya Nui étaient autrefois des Matoran de Metru Nui, comme tous les autres. Mais ils furent envoyés au Royaume de Karzahni, et Karzahni fit d'eux ce qu'il fit de tous ses Matoran avant qu'il ne décide de les garder dans son Royaume : il les envoya au Continent du Sud, car il reconstruisait mal ses Matoran. Mais, lors du Grand Cataclysme, cette portion du Continent éclata, et tous ceux qui y vécurent furent condamnés à vivre sur une île inhospitalière voguant sur les flots.

Cela ne s'améliora pas quand une partie de l'île, qui avait été à peu près aménagée au fil du temps, coula sous les flots. personne ne put deviner que cette portion de l'île, qui s'appellera plus tard Mahri Nui, venait de s'écraser sur le Gouffre, une prison pour les « cas irrémédiables », dans laquelle étaient enfermés les pires criminels de l'Univers, comme les Barraki ou Toa Tuyet. Ce Gouffre s'était effondré lors du Grand Cataclysme, et les Barraki avaient construit une forteresse pour régner sur la mer jusqu'à ce qu'une occasion de retourner sur la terre arrive, et avant que Mahr Nui ne s'écrase dessus.

Les Matoran de Voya Nui pensèrent que tous leurs frères moururent alors et envoyèrent des reliques en souvenir des Matoran « morts ». Pendant plus de 300 ans, ils menèrent une vie difficile, jusqu'à l'arrivée de « Toa », qui se présentèrent comme Toa Zaktan, Toa Avak, Toa Reidak, Toa Vezok, Toa Hakann et Toa Thok. Cependant, les Matoran commencèrent à douter sur leur bonne nature, par certains actes qu'ils faisaient. 6 d'entre eux les soupçonnèrent particulièrement lorsqu'ils découvrirent qu'ils possédaient une arme. Leur inquiétude se confirma quand, sous l'ordre de Dezalk, tout le monde dut se réunir, alors que les Piraka allaient leur présenter une « nouvelle substance qui allégerait leurs douleurs » : ils bombardèrent les Matoran avec des balles Zamor contenant de l'Antidermis, une substance qui les transforma tous en sorte de zombie. Tous sauf six : Garan, Dalu, Velika, Kazi, Balta et Piruk. Ceux-ci décidèrent de former une résistance pour lutter contre les Piraka.

Avec l'aide des Toa Nuva, qui avaient cependant perdu une bataille contre les Piraka en arrivant sur l'île, ils lancèrent une offensive contre les Piraka. Cependant, l'offensive surprise de Brutaka les vainquit tous. plus tard, les Toa Inika arrivèrent, et ils décidèrent de se séparer afin d'accomplir leurs tâches. Hahli, Jaller, Dalu et Piruk s'occupèrent de « dézombifier » les Matoran victimes des sphères Zamor des Piraka remplie d'Antidermis, à l'aide de leurs propres balles Zamor, remplie de Protodermis. Ils expliquèrent aux Matoran ce qui leur était arrivé, et ce qu'ils allaient faire. Balta, Kazi, Matoro et Hewkii, pendant ce temps, rencontrèrent Axonn qui leur expliqua ce qu'ils devaient faire pour stopper les Piraka. Pendant ce temps, Nuparu, Kongu, Garan et Velika pénétrèrent dans la forteresse des Piraka, où ils se firent prendre en embuscade par les Piraka et Brutaka. Cependant, les autres Toa et Matoran arrivèrent et une bataille explosa.

À la fin de la bataille, les Toa Inika se déplacèrent vers l'entrée du chemin vers le Masque de vie. Pendant ce temps, les six Matoran se déplacèrent vers le lieu où les Piraka avaient caché les Toa Nuva, afin de les libérer. Bien plus tard, les Toa Inika (qui s'étaient alors transformés en Toa Mahri sous Mahri Nui) renvoyèrent les Matoran de Mahri Nui sur Voya Nui, où tous les Matoran furent placés en sécurité par Axonn, et lorsque les Toa Mahri détruisirent la corde de Pierre qui liait Mahri Nui et Voya Nui, et là, ils furent tous ramenés sur le Continent du Sud, sous l'action du Bâton d'Artakha utilisé par Trinuma.

Voya-Nui[modifier | modifier le code]

L'année 2006 constitue la fin du flash-back et ramène à l'histoire présente ; les Toa (les Toa Nuva et Takanuva) ont ramené les Matoran à Metru Nui pour reconstruire la ville perdue il y a si longtemps. Mais Turaga Dume, qui était resté, leur apprend qu'ils doivent maintenant aller chercher le masque de Vie (ou Ignika) sur l'île de Voya Nui pour sauver l'esprit divin Mata Nui, sans lequel l'univers sera détruit.

Mais l'île est sous le contrôle des Piraka, des brutes usurpant l'identité des Toa. Après l'arrivée des Piraka, l'île (déjà un lieu dangereux) est devenu un enfer. Deux puissants gardiens veillaient sur l'île : Axonn, porteur du Masque de la Vérité, et Brutaka, porteur du Masque des Portes Dimensionnelles. Axonn s'engage dans la lutte contre les Piraka, mais son meilleur ami, Brutaka, se range aux côtés des faux Toa.

Refusant d'obéir aux ordres des faux Toa, les Matorans sont empoisonnés par un virus appelé Antidermis. Ils sont alors "zombifiés" et sont attachés à des activités fatigantes et difficiles. Six Matorans sortent sains et saufs des rafles dans les cités : Balta, Piruk, Garan, Dalu, Velika et Kazi, dit "l'équipe de la résistance de Voya Nui".

Les Piraka ne sont sur Voya Nui que pour voler le Kanohi Ignika, le Masque de Vie. Ce masque étant indispensable aux Turaga pour sauver l'univers, les Toa Nuva débarquent à leur tour sur l'île pour le chercher. Mais ils sont dépassés par les pouvoirs des Piraka et de Brutaka. Six Matoran viennent à leur secours : Jaller, Hahli, Matoro, Kongu, Nuparu et Hewkii. Mais quand ils débarquent sur l'île, une rafale d'énergie de l'étoile rouge (l'étoile qui fournit le plus d'informations aux astrologues de l'univers Bionicle, et dans cet univers l'astrologie est une science sérieuse) les transforme en Toa. Ils se baptisent Toa Inika, ce qui signifie "l'énergie d'une étoile".

D'un point de vue des jouets, l'innovation majeure de l'année 2006 est l'emploi d'éléments lumineux. Les yeux des Piraka peuvent être allumés, et les armes des Inika clignotent. Du point de vue de l'histoire, les méchants en "canisters" sont pour la première fois dotés de six personnalités distinctes (les précédents n'étant que des pantins obéissants).

Piraka : six anciens chasseurs de l'ombre, ils désertent après avoir appris la mort de Makuta. Ils explorent son repère et découvrent la lance de fusion. Utilisée sur une seule personne, elle crée un double de la cible. Accidentellement, un Piraka (Vezok) est touché par le tir raté de Hakann, et un septième Piraka est créé, Vezon. Les Piraka décident ensuite d'aller voler le masque de vie sur Voya Nui, sans trop savoir comment cette idée leur est venue (voir le paragraphe Makuta ci-dessous pour la réponse). Vezon trahit le groupe et part sans les autres. Les six autres Piraka débarquent ensuite sur Voya Nui et réduisent la population de Matoran locale en esclavage. Bien qu'ils soient alliés pour s'emparer du masque de vie, les Piraka se haïssent.

Résistance de Voya Nui : six Matoran ont échappé aux Piraka et tentent de poursuivre le combat contre eux.

Ordre de Mata Nui : deux très puissants guerriers étaient chargés de défendre le masque de vie par une organisation secrète protégeant l'univers. Mais si Axonn est résolu à faire payer leurs crimes aux Piraka, Brutaka décide de s'allier à eux pour obtenir le masque. Ils s'engagent rapidement dans un combat sans merci l'un contre l'autre. Axonn terrasse Brutaka, et alors un troisième membre de l'Ordre se téléporte sur Voya Nui : Botar, celui qui traque les traîtres. Il téléporte alors Brutaka dans le Gouffre, une prison dont on ne revient jamais.

  • Botar se construit en réunissant les sets Axonn et Brutaka.

Toa Inika : les Matoran s'inquiètent de la disparition des Toa Nuva. Un Turaga leur avoue qu'ils sont partis chercher le masque de vie. Jaller rassemble une équipe pour leur venir en aide. Après un voyage périlleux (au cours duquel ils échappent à Karzahni, un être maléfique qui refera probablement parler de lui), ils arrivent à Voya Nui. Mais ils sont alors frappés par un éclair venu de l'étoile rouge qui les transforme en Toa. Ils se définissent immédiatement comme objectifs de secourir les Toa Nuva, libérer l'île et trouver le masque de vie.

Gardiens du masque : les autres personnages apparaissant dans l'histoire de 2006 sont tous des gardiens du masque : Umbra, un bipède dont les pouvoirs sont basés sur la lumière (posté là par l'Ordre de Mata Nui). Irnakk, une créature issue des cauchemars des Piraka (le pouvoir du masque de vie peut matérialiser les créatures qu'on craint le plus). Les Protodax, des virus devenus géants par le pouvoir du masque. La fusion de Piraka est un monstre qui fut formé quand Vezon utilisa le pouvoir de la lance de fusion sur deux Piraka. Vezon et Fenrakk l'araignée sont les gardiens ultimes, se trouvant dans la chambre du masque même. C'est le masque qui les oblige à cohabiter. Enfin, Kardas, le dragon, est un monstre en lequel se transforma Fenrakk quand il fut poussé dans la lave par les Toa Inika.

  • Umbra est vendu sous forme d'un jouet indépendant, qui a la particularité, pour un humanoïde, d'avoir des roues. Vezon et Fenrakk sont vendus dans une seule boîte. Irnakk est vendu dans une boîte incluant les pièces pour construire trois Piraka, plus des pièces ne servant qu'à ce personnage; il ressemble donc aux Piraka, mais en bien plus massif. Les Protodax se construisent en combinant les trois autres Piraka. Le dragon Kardas est construit en combinant Fenrakk, Axonn et Brutaka. La fusion des Piraka est une création d'un fan, qui réclame des pièces de plusieurs années différentes pour être construite.

Zamor : les sphères Zamor sont les munitions de lanceurs dont disposent les Piraka et les Inika (seuls ceux des Inika peuvent tirer plusieurs fois de suite). Leur pouvoir dépend du créateur. Dans l'histoire, il était totalement inutile pour les Inika et les Piraka d'employer ces armes les uns contre les autres puisque les munitions des Piraka étaient le virus réduisant en esclavage, contre lequel les Inika étaient immunisés. Quant aux Inika, leurs munitions étaient l'antidote du virus. Trois sphères spécifiques ont joué un rôle dans l'histoire : deux sphères de "vol de pouvoir" et une sphère de paralysation. La couleur de la sphère n'est pas toujours reliée au pouvoir.

  • Les sphères sont vendues avec les figurines et en paquets, certaines couleurs n'étant jamais avec les figurines.

Makuta : Makuta avait été écrasé par la porte du tunnel reliant Mata Nui à Metru Nui. Mais il n'était que privé de corps. Il employa ses pouvoirs télépathiques pour attirer à lui les Piraka. Ceux-ci fouillèrent son ancienne antre, y découvrirent la lance de fusion (qui créa accidentellement le septième d'entre eux), et emportèrent un cristal contenant le virus Antidermis. En fait Makuta était le virus. Il influençait les décisions des Piraka, les poussant à aller chercher le masque de vie (nécessaire aux plans de Makuta). Les Inika détruisirent la portion du virus présente chez les Matoran esclave, détruisant ainsi une part infime de l'essence de Makuta. Axonn détruisit finalement le contener de stockage de l'Antidermis. Même si aucun personnage ne l'a réalisé, Makuta a alors été réduit à un nuage de gaz, plus faible que jamais.

Jovan : il y a très longtemps, Jovan était un Toa du magnétisme. Il a mené son équipe au masque de vie, leur permettant de régénérer Mata Nui devenu gravement malade suite à la guerre civile de Metru Nui. Puis Jovan renonça à ses pouvoirs et devint un Turaga. Il fut le dirigeant de Voya Nui jusqu'au jour où il mourut dans le tremblement de terre provoqué par le grand cataclysme. La mission des Toa Inika est donc exactement la même que celle de l'équipe de Jovan — sauf qu'en plus, ils trouvent les Piraka et Brutaka sur leur chemin.

  • Jovan se construit à partir de pièces de trois des Toa Inika.(Hahli, Nuparu et Hewkii) N'employant qu'une partie des pièces, la figurine n'est pas plus grande que les Toa Inika.

Mahri-Nui[modifier | modifier le code]

À la fin de l'histoire de 2006, les Toa Inika se sont emparés du masque de Vie, les Matoran de l'île ont été libérés et Brutaka a été exilé dans le "Gouffre". Mais le masque de Vie part de lui-même pour plonger dans la mer. Axonn ouvre aux Toa Inika un passage pour rejoindre la ville sous-marine de Mahri-Nui, tandis que les Toa Nuva partent pour une autre mission et que les Piraka ruminent leur vengeance.

Quand le masque arrive dans l'océan, il attire l'attention de six monstres suzerains des fonds aquatiques, les Barraki. Le masque est trouvé par Dekar, un Matoran de Mahri-Nui. Les Barraki s'emparent du masque après avoir neutralisé Brutaka, qui les avait déçu comme allié, et avoir envisagé de détruire la ville pour parvenir à leurs fins. Mais pendant ce temps, les Toa Inika arrivent.

Du point de vue des évolutions des jouets, c'est en 2007 que les créatures composant des équipes de six sont réellement différenciées (auparavant, seuls quelques éléments, comme les armes et les masques, variaient ; cette fois la structure est différente). Les effets lumineux sont en revanche abandonnés.

C'est également la deuxième fois que tous les personnages adhèrent à un même décor : en 2005 toutes les créatures avaient quelque chose des araignées, en 2007 toutes ont un aspect marin.

En 2007, les "petits sets" sont réduits au nombre de 4, à cause des faibles ventes des années précédentes.

Barraki : le mot signifie "seigneur de guerre" dans la langue Matoran. Ils étaient en effet les conquérants puis les tyrans d'une grande partie de l'univers, avant d'être vaincus (et leurs armées dispersées) par une coalition entre Makuta (à l'époque bienveillants) et les Toa. Botar les téléporta dans le Gouffre. Ils en devinrent les maîtres et se constituèrent de nouvelles armées, formées de créatures marines. Les Barraki sont très intelligents, et parviennent à surmonter leur haine mutuelle pour poursuivre leur objectif de vengeance contre les Toa et les Makuta. Ils savent que seul le masque de vie pourrait les rendre capables de respirer de l'air à nouveau, et donc de quitter les fonds marins.

Nocturne, un guerrier très fort et très stupide, s'est rallié aux Barraki, parce qu'il n'a nulle part ailleurs où aller.

Le Gouffre: Autrefois une prison sous-marine utilisée par l'Ordre de Mata Nui, le dôme qui protégeait le Gouffre a été écrasé lors du Grand Cataclysme (causé par Makuta) par la chute de Mahri Nui dans les profondeurs, laissant ainsi l'opportunité aux condamnés de s'enfuir. Mais l'eau alentour contenait un agent mutagène qui permit aux prisonniers de respirer sous l'eau, les empêchant de se noyer. Les prisonniers ont fui à travers les eaux, sauf les Barraki qui n'avaient à craindre personne. Ignorant ces événements, Botar continue d'envoyer dans le Gouffre les condamnés, comme Brutaka.

Matoran : les Matoran de Mahri-Nui ont évité les mutations et respirent grâce à des bulles d'air. Ils ont domestiqué des créatures, les Hydruka, qui leur procurent ces bulles. Defilak est le chef des Matoran de Mahri-Nui, Dekar est l'un des guerriers les plus courageux.

  • Deux Matoran et deux Hydruka sont vendus en boîtes séparées. Deux autres Matoran sont vendus en groupe avec Karzhani.

Toa Mahri : quand les Toa Inika sont arrivés sous l'eau, le Masque de Vie les a transformés en guerriers aquatiques. Comme les Matoran de Mahri-Nui les virent combattre les Barraki, ils leur donnère le nom de leur ville.

L'histoire est racontée dans des romans, des BD, et des histoires en ligne sur le site annexe du site officiel, http://www.bioniclestory.com. Elle comprend la quête des Toa Mahri, les aventures des Barraki, mais aussi deux intrigues parallèles: la mission des Toa Nuva et le duel entre Lesovikk et Karzhani. Un chapitre intermédiaire de l'histoire principale permet aux personnages de l'intrigue principale de jouer un rôle dans les intrigues parallèles. Brutaka y intervient, marquant son retour dans le camp des gentils.


  • Lesovikk :

Lesovikk est l'unique survivant de la première équipe de Toa de l'histoire. En fait ils sont morts par sa faute. Il a été chargé de neutraliser Karzhani, et pour cela il le poursuit dans les profondeurs avec son véhicule aquatique.
Étant une combinaison figurine/véhicule, Lesovikk est vendu en boîte et non en "canister". Lesovikk n'apparaît que dans les histoires diffusées sur le site web.


  • Guerriers :
    le Gouffre contient également quelques créatures capables à elles seules de modifier l'équilibre des forces :
    • Hydraxon :
      Hydraxon est un membre de l'Ordre de Mata Nui et un combattant formidable, puissamment armé. Mais il ignore tout de la quête des Toa et les prend pour des criminels évadés au même titre que les Barraki.
      Le véritable Hydraxon fut tué par Takadox. Lorsque l'Ignika plongea à Mahri Nui, Dekar qui était la seule créature non-maléfique à proximité du masque. Pour se protéger des Barraki, le masque donna à Dekar le corps et la personnalité d'Hydraxon.
    • Maxilos :
      Robot gardien du Gouffre, Maxilos est contrôlé par Makuta. Il est puissamment armé et est accompagné de Spinax, équivalent d'un chien de garde dans cet univers. Contrairement à ce qu'indiquaient certains commentaires de jouets, Makuta ne s'attaque pas aux Toa Mahri. Son mystérieux plan le pousse à leur venir en aide dans leur quête du masque de vie.
      À noter que dans l'histoire, il existe une escouade entière de Maxilos, qui sont partis à la poursuite des évadés du Gouffre autres que les Barraki. Le seul présent dans l'histoire est celui qui est resté à proximité du Gouffre, et dont Makuta prend possession du corps.
    • Gadunka :
      Créature aquatique à l'origine inoffensive, Gadunka a été agrandi par le pouvoir du masque jusqu'à devenir un monstre très puissant. Après quelques combats entre lui et les Toa, le masque lui rend sa taille initiale. Particularité du jouet: la tête brille dans le noir.
    • Karzhani :
      Tyran d'une petite île, Karzhani pense profiter de la période de trouble que traverse l'univers pour étendre son empire. Pour cela, il se lance à son tour dans la quête du masque de vie. Mais il se retrouve opposé à Makuta, et Lesovikk profite de son affaiblissement pour l'incacérer.

Karda Nui[modifier | modifier le code]

L'histoire de 2008 se déroule dans un environnement aérien. Les Toa Nuva font leur retour, portant des armures leur permettant de voler (plus exactement, des armures s'adaptant instantanément à leurs besoins, donc volant si nécessaire). Ils doivent combattre des Makuta (dans le texte suit, Makuta est un nom commun, désignant l'espèce).

On appelle Phantoka (mot Matoran signifiant esprit de l'air, et pouvant donc désigner un combattant volant qu'il soit maléfique ou bienveillant) les six premiers jouets vendus en canisters en 2008. Trois sont des Toa Nuva (Kopaka, Lewa, Pohatu, respectivement Toa de la glace, de l'air et de la pierre), les trois autres sont des Makuta (Antroz, Vamprah, Chirox) que le pouvoir du masque de vie a rendu aveugles, et qui ont adopté une apparence de chauve-souris[9].

Dans la première moitié de 2008, les jouets vendus incluent également six "petits sets" (Tanma, Solek, Photok, Radiak, Gavla et Kirop) représentant des Matoran alliés des Toa (les trois premiers cités) et des Matoran corrompus par les Makuta grâce aux Tridax Pods (projectiles lancés par les Makuta) (ce sont les trois derniers Matorans cités qui sont corrompus ; on dit aussi qu'ils sont transformés en Matoran de l'Ombre). Ces derniers servent de chiens d'aveugles aux Makuta. Le mot "petit set" devient critiqué car les jouets augmentent deviennent plus grands, contiennent des pièces inédites, contrairement aux années précédentes, et sont inclus dans des boîtes qui sont en fait des répliques en plus petit des canisters. Leur prix également approche de celui des premiers Toa. Les Matoran peuvent s'attacher au Phantoka de même couleur. Cette fonction des jouets est rendue dans l'histoire par le fait que les pouvoirs des Phantoka augmente quand ils portent un Matoran.

Les titans font aussi partie des Phantoka : parmi eux, deux autres Makuta, en pleine possession de leurs moyens ceux-là : Icarax, le meilleur combattant de la Fraternité, et Mutran, le savant fou. Mutran est vendu accompagné de son assistant Matoran, Vican. Ce Matoran, comme les autres Matoran de l'Ombre, a été muté par Vican en une créature étrange. Le dernier titan est le Toa Ignika, qui est en fait le masque de vie lui-même qui s'est fabriqué un corps pour le porter et être un héros. Il est monté sur un véhicule volant piloté par la volonté du Toa (pour autant qu'on accepte de lui attribuer ce titre).

En été, les Mistika font leur apparition. Comme pour les Phantoka, ce nom désigne trois membres de chaque camp. Les trois autres Toa Nuva (Tahu, Gali et Onua), et trois Makuta, Krika, Gorast et Bitil, aux formes insectoïdes. Mistika signifie en langue Matoran "esprit de la brume". Les Mistika combattent dans le Marais des secrets, situé au sud de Karda Nui.

Chaque jouet Mistika est doté d'un canon appelé Nynrah Ghost Blaster qui tire des missiles en plastique. Ils sont noirs pour les Toa et verts pour les Makuta.

De nouveaux titans font leur apparition en même temps que les Mistika : d'abord Takanuva, qui suite à différentes péripéties est maintenant gris foncé métalisé et blanc, et bien plus grand que les autres Toa. Dans l'histoire, ses nouvelles couleurs sont dues au fait qu'il a été victime d'un projectile Tridax qui n'a eu le temps de l'affecter qu'à moitié : le projectile visant à le transformer en être maléfique, il est à mi-chemin, Toa de la Lumière et de l'Ombre (surnommé « Toa du Crépuscule »). Sa taille est due aux pouvoirs des lumières de Karda Nui, qui le fait grandir parce qu'il est un Toa de la Lumière.

Les autres titans sont des véhicules. On trouve le Axalara T9, piloté par Lewa, le Rockoh T3, piloté par Pohatu et le Jetrax T6, piloté par Antroz. Ces trois véhicules sont des véhicules lourds. Les figurines à leurs commandes ressemblent aux figurines des mêmes personnages en début d'année, mais armées bien plus légèrement ; dans l'histoire, c'est parce que les armures des Toa et le corps des Makuta se métamorphosent pour s'adapter aux véhicules. Dans l'histoire, si un des Toa Phantoka n'a pas de véhicule (Kopaka), c'est parce qu'Antroz lui a volé.

Les deux derniers véhicules sont pilotés par des Matoran, et les jouets sont nommés d'après eux. Vultraz, qui est du côté des Makuta, et qui pilote un véhicule aérien construit avec des pièces qu'il a volé et Mazeka, qui combat le précédent avec son Swamp Strider, qui lui a été offert par le leader de l'Ordre de Mata Nui. Ces deux personnages n'apparaissent que dans une histoire sur le web, dans laquelle ils se traquent mutuellement.

Piraka[modifier | modifier le code]

Le mot « Piraka » a été choisi par les six monstres décrits ci-dessous pour se qualifier eux-mêmes. D'un point de vue interne à l'univers, le mot « Piraka » signifie « voleur et meurtrier », mais avec une connotation de violence exceptionnelle. Typiquement, on qualifie de Piraka un voleur qui, pour prendre un objet au centre d'un village, ne cherche pas à s'infiltrer discrètement mais au contraire détruit tout sur son passage pour qu'on s'enfuit devant lui. Le terme est assez vulgaire. Pour les héros, il est surprenant qu'il existe des êtres assez abjects pour revendiquer un nom aussi infamant.

Description[modifier | modifier le code]

Les Piraka sont des créatures monstrueuses. Leur aspect et leurs pouvoirs s'expliquent par l'histoire de leur espèce.

Les six créatures étaient membres de l'organisation de mercenaires cruels, les Chasseurs de l'ombre. Non pas qu'ils en soient des membres fidèles, ils avaient déjà monté un complot contre le chef de l'organisation et échoué.

Un jour, ils eurent la révélation qu'un masque de vie existait quelque part et qu'ils devaient aller le chercher. Ils désertèrent donc de leur poste chez les chasseurs de l'ombre, et se donnèrent le nom de « Piraka ». Ils se rendirent sur l'île de Voya Nui. Là, ils asservirent la population de Matoran pour leur faire chercher le masque.

À ce moment-là, les Piraka gardent des secrets : comment leur chef Zaktan peut-il savoir tant de choses qu'il n'a jamais apprises ? Qu'est vraiment l'antidermis, ce virus qu'ils emploient pour transformer les Matoran en esclaves obéissants ? Quel est ce fameux septième Piraka dont certains membres refusent d'entendre parler ?

Ces questions sont liées à la quête du masque de vie, aussi bien pour les Piraka que pour les Toa qui viennent chercher le masque pour sauver l'univers.

Histoire de l'espèce[modifier | modifier le code]

Les Skakdi vivaient dans une paix relative sur leur île Zakaz. Mais Spiriah, le Makuta en charge de cette zone entreprit quelques expériences sur eux, pour en faire une armée au service de la Fraternité des Makuta. Le résultat fut de donner aux Skakdi une apparence monstrueuse, de puissants pouvoirs et une agressivité incontrôlable. Les autres Makuta mirent l'île Zakaz en quarantaine et le responsable de ces expériences s'enfuit pour échapper à leur courroux. Il se cache depuis à la fois de la Fraternité des Makuta et des Chasseurs de l'ombre.

Vu leur caractère agressif depuis leur mutation, les Skakdi sont en guerre constante entre eux. En conséquence, très peu ont quitté l'île. Parmi les rares échappés, six Skakdi furent recrutés par les Chasseurs de l'ombres. Ce sont eux qui devinrent les Piraka.

Histoire détaillée[modifier | modifier le code]

Les Piraka étaient à l'origine six Skakdi incorporés plus ou moins de force parmi les Chasseurs de l'ombre. Le fait d'appartenir à une même espèce noua des liens entre eux, même s'ils ne se sont jamais ni fait confiance ni appréciés. Ils tentèrent même ensemble un putsch contre le chef des Chasseurs. Le putsch échoua, mais ils furent laissés en vie, le chef des Chasseurs attendant de trouver une punition assez cruelle. Quand les six Skakdi apprirent la mort de Makuta (le Makuta de Metru Nui, pour lequel ce titre sert de nom propre), ils désertèrent pour aller explorer son antre.

Là, ils trouvèrent un objet curieux, la lance de fusion. Cet objet fut expérimenté par accident sur Vezok : cela fit apparaître un double de lui, qui prit le nom de Vezon.

Makuta n'était en fait pas mort, il avait simplement perdu son corps. Aussi il put influencer les Piraka pour les convaincre qu'ils devaient aller chercher le Masque de Vie sur l'île Voya Nui.

Membres[modifier | modifier le code]

Comme tous les membres de leur espèce, les Piraka ont un pouvoir de vision (du point de vue des jouets, le fait que leurs yeux aient des pouvoirs justifiait qu'ils aient des yeux lumineux), un pouvoir spécial et des pouvoirs élémentaires (au sens de associés aux éléments) qui ne fonctionnent que s'ils s'unissent pour les utiliser. C'est une des raisons pour lesquelles ils ne se sont pas encore entretués. Ils ont chacun une arme fabriquée par Avak et un lanceur de sphères Zamor.

Zaktan[modifier | modifier le code]

Piraka vert, associé à l'air (donc possède des pouvoirs sur l'air s'il les emploie conjointement avec ceux d'un autre Piraka, mais il ne les emploie jamais), surnommé "le Serpent". Le chef des Piraka, d'une intelligence anormale et inquiétante. Ne s'intéresse même pas aux complots des autres Piraka. Ses pouvoirs sont des yeux laser, avoir un corps composé de milliards de protodites capables de mouvements autonomes par rapport au corps tout en restant liés par une conscience commune. Ce pouvoir fut sa punition pour avoir tenté de renverser le chef des chasseurs de l'ombre. Utilise une épée à trois lames.

Thok[modifier | modifier le code]

Piraka blanc, associé à la glace, surnommé"le solo" . Solitaire et traître, Thok abandonnera sans scrupule son équipe si un combat tournait mal. Thok a une vision déstabilisante, et peut faire se mouvoir un objet comme s'il était un être vivant à son service. Il utilise un fusil à glace. Durant quelque temps, il absorba la moitié de la puissance de Brutaka grâce à une balle Zamor spéciale et devint plus puissant que tous les autres pirakas et les Toa Inika réunis. Il fit alors momentanément équipe avec Hakann, qui avait hérité de l'autre moitié du pouvoir, mais ce dernier décida vite de le trahir. Il perdit vite ce pouvoir grâce à une balle Zamor spéciale conçue par Zaktan.

Reidak[modifier | modifier le code]

Piraka noir, associé à la terre, surnommé "le traqueur". Physiquement indestructible mais particulièrement stupide. Pendant un court instant, il a fusionné avec Vezok à cause de la lance de fusion, lorsque celle-ci appartenait à Vezon. Signe particulier : claustrophobe. Son pouvoir lui permet d'être insensible aux coups identiques à des coups dont il s'est déjà relevé, ce qui pose particulièrement problème pour des héros comme les Toa qui préfèrent mettre à terre sans tuer. Il a une vue à infrarouges. Il utilise une scie rotative.

Hakann[modifier | modifier le code]

Piraka rouge, associé au feu, surnommé "la brute". Exceptionnellement violent, frappe ses compagnons d'arme à toute occasion. Ces derniers le tueraient volontiers. Il a des yeux projetant de la chaleur et peut lancer des attaques psychiques provoquant une douleur qui fait généralement perdre conscience. Utilise un fusil à lave. Durant quelque temps, il absorba la moitié de la puissance de Brutaka grâce à une balle Zamor spéciale et devint plus puissant que tous les autres pirakas et les Toas Inikas réunis. Il fit alors momentanément équipe avec Thok, qui avait hérité de l'autre moitié du pouvoir, mais décida vite de le trahir. Il perdit vite ce pouvoir grâce à une balle Zamor spéciale conçue par Zaktan.

Avak[modifier | modifier le code]

Piraka marron, associé à la pierre, surnommé "la gachette". Nul en combat à mains nues, mais très doué en fabrication d'armes. Utilise un marteau-piqueur. Son pouvoir spécial lui permet de créer une prison invisible autour de ses ennemis, et ce à partir de rien. Il est détesté par Reidak à cause de ce pouvoir.

Vezok[modifier | modifier le code]

Piraka bleu, associé à l'eau, surnommé "la bête". Très colérique, Vezok est une montagne de rage prête à exploser. Déteste par-dessus tout Vezon, le mystérieux septième Piraka. Pendant un court instant, il a fusionné avec Reidak à cause de la lance de fusion. Utilise un fusil-harpon.

Vezon[modifier | modifier le code]

Le plus particulier des Piraka. Contrairement aux autres Piraka, il n'est pas un Skakdi d'origine, mais le double intelligent de Vezok. Il n'a pas de crête comme tous ceux de l'espèce Skakdi. Il fut le premier à trahir les Piraka, mais également le premier à être maudit par le pouvoir du Masque de vie. L'Ignika en a fait son ultime gardien, en le forçant à cohabiter avec Fenrakk, et s'est même accroché à l'arrière de la tête du Piraka. Vezon et le Masque de vie ne font donc qu'un pendant un moment, mais le Piraka est incapable d'en utiliser les pouvoirs. Son arme est la lance de fusion. Signe particulier : fou, à un point tel que même Karzahni a l'air absolument normal en comparaison.

Note : "Vezon" est un mot Matoran qui signifie "double".

Irnakk[modifier | modifier le code]

Irnakk est aux Skakdi ce que l'ogre est aux humains : une créature de contes destinés à faire peur. Tous les contes se finissent par la mort de ceux qu'Irnakk a décidé de tuer. Une créature aussi terrible ne peut pas exister. Malheureusement pour les Piraka, le Masque de Vie est protégé par une zone où les ennemis qu'on craint le plus se matérialisent. Ils doivent donc combattre Irnakk pour accéder au masque.

Irnakk utilise deux pouvoirs au combat : le premier consiste à rendre réelle la pire peur de quelqu'un. Pour les Piraka, il s'agissait de perdre le contrôle de leurs pouvoirs. Par exemple le pouvoir de Thok a rendu son armure vivante, et elle cherchait à étouffer Thok. Le second pouvoir d'Irnakk est d'enfermer quelqu'un dans son propre esprit. Irnakk étant fou, il s'agit d'un lieu très désagréable. Irnakk cessa finalement d'exister quand Zaktan montra qu'il ne pouvait pas lui faire peur, la vie de Zaktan étant déjà trop horrible.

Du point de vue des jouets, Irnakk était un jouet à part. Aux États-Unis, il était vendu exclusivement dans les Wal*Mart. En fait, la boîte contenait les pièces de Thok, Vezok et Reidak, plus une crête et des tubes dorés. Irnakk était donc une combinaison des trois figurines précitées, à cela près qu'il employait une crête spéciale et n'employait en revanche pas les crêtes des trois Piraka.

Protodax[modifier | modifier le code]

Les Protodax sont des virus agrandis des milliards de fois par le Masque de Vie pour lui servir de gardiens. Ils donnent de sérieuses difficultés aux Toa Inika, avant qu'Umbra, un autre gardien du masque, ne les disperse. Umbra spécifie que les Protodax tuent tous les animaux s'approchant trop du masque, en revanche il les empêche de tuer les êtres qui viennent volontairement chercher le masque, car ceux-là, c'est à lui de les tuer.

Les Protodax ne sont pas vendus en magasins, mais peuvent être construits en réunissant les pièces de Zaktan, Hakann et Avak. Les instructions de montage sont disponibles sur le site officiel.

Fusion de Piraka[modifier | modifier le code]

Cette créature monstrueuse est créée quand Vezon vise simultanément Vezok et Reidak avec sa lance de fusion. Obéissante à Vezon et réunissant plus que la force des deux Piraka, la créature a vite fait de mettre les quatre autres Piraka à terre. Vezon défusionne ensuite les deux Piraka, que le choc laisse également inconscients.

Le design de cette créature avait fait l'objet d'un concours officiel auprès des fans. Les pièces utilisées étant libres, le montage de cette figurine réclame aussi bien des pièces de Piraka que des pièces des modèles LEGO d'années précédentes. Cette créature était le deuxième modèle de fan à être représenté dans une BD de la saga.

Fenrakk / Kardas[modifier | modifier le code]

Fenrakk est la terrifiante monture de Vezon. Décrit comme une araignée (bien qu'il n'ait que 4 pattes), Fenrakk possède une énorme mâchoire et peut projeter une bave acide. Le Masque de vie lui à jeté un sort en même temps qu'à Vezon pour les forcer à cohabiter. Vezon et Fenrakk sont les gardiens ultimes du masque, se situant dans la chambre même de l'Ignika. Le duo dispose d'un pouvoir unique leur permettant de restaurer leur énergie vitale en absorbant les mouvements, que se soient ceux de leurs adversaires ou les leurs. Au cours du combat contre les Toa Inika, Fenrakk tombe dans la lave et en ressort transformé en Kardas, un terrifiant dragon contrôlé par Vezon. Ils ne sont alors plus capables d'utiliser le pouvoir d'absorption kinétique. C'est le Masque de vie qui a provoqué cette transformation.

Finalement, les Toa Inika neutralisent Kardas, ce qui permet au masque de partir vers sa destination, les profondeurs. Vezon tente de poursuivre le masque, alors que Kardas devient libre, mais subira défaite sur défaite dans ses rencontres suivantes.

Fenrakk est vendu en grosse boîte avec Vezon. Kardas peut être construit en combinant Fenrakk, Axonn, Brutaka et quelques pièces de Vezon. Un pack spécial "Vezon & Kardas" réunit les 3 sets.

Note : On remarque une ressemblance entre le nom "Kardas" et le lieu de l'histoire de 2008, Karda Nui (Karda signifie « cœur » ou « noyau » en langue Matoran).

Bara Magna[modifier | modifier le code]

L'histoire de 2009 se déroule sur la planète de Bara Magna, loin de l'univers connu jusqu'ici.

Bara Magna est dominée par un désert. Il y a une poignée de villages, chacun d'une tribu différente. Les habitants s'appellent Agori. On trouve aussi quelques habitants bien plus puissants, les Glatorian. Les Glatorian servent de champions au villages et se battent entre eux dans des arènes. Ces combats sont utilisés pour résoudre les différends entre villages, ce qui évite les guerres.

On assimile aux Glatorian les Skrall, une espèce particulièrement belliqueuse de Bara Magna. En effet, les Glatorian sont tous d'une même espèce à l'exception des Skrall, mais on inclut tout de même les Skrall parmi eux car ils combattent dans l'arène au même titre que les Glatorian, et sont même les meilleurs combattants. Toutefois les Skrall ne combattent que pour leur propre village, Roxtus, village de la Roche (contrairement aux Glatorian, ils sont l'espèce dominante de leur village). En fait, depuis quelque temps les Skrall provoquent délibérément les autres villages, s'appropriant les ressources en les revendiquant puis en faisant trancher la question par duel. Il s'agit d'un plan de Tuma, chef des Skrall, pour conquérir la planète.

La planète est aussi habitée par les Vorox et les Zesk, respectivement des Glatorain et des Agori mutés en créatures primitives. Les Vorox peuvent se mesurer aux Glatorian, pas les Zesk. Le désert est également parcouru par les chasseurs d'os, pillards nomades.

Les petits jouets vendus dans la première moitié de l'année sont cinq Agori, un pour chaque village, et un Zesk. Les six canisters sont quatre Glatorian (dont un criminel exilé, dans l'histoire), un Vorox et un Skrall. C'est dont la première fois pour Bionicle qu'une série de jouets mêle des personnages uniques (les Glatorian et les Agori) et des figurines représentatives d'un grand nombre de personnages (les Zesk, Vorox et Skrall). Enfin, les jouets en grandes boîtes sont un chasseur d'os avec sa monture(s'appelant Skirmix), et Tuma, chef des Skrall. Tuma est le dernier représentant de la classe supérieure des Skrall, et donc plus imposant physiquement.

Un mini-jeu de rôle a été notamment créé, mais celui-ci tient plus du jeu de combat, puisqu'il consiste en résumé à lancer des balles spyki sur les glatorians ennemis. Le joueur qui voit ses points de vie tomber de cinq à zéro perd le duel. Toucher le canister de l'adversaire lui retire un point, et toucher le Glatorian lui-même lui enlève deux points de vie.

Les résumés des romans indiquent que dans l'histoire de l'été 2009, le masque Ignika, dans lequel se trouve l'esprit de Mata Nui, atterrira sur cette planète. Il devra chercher à s'allier avec la population locale, d'abord pour survivre, et si possible pour se faire des alliés capables de l'aider à reconquérir son monde.

Un tout nouveau film intitulé Bionicle: The Legend Reborn (« Bionicle : la légende renaît ») met en scène l'histoire de 2009 et a comme personnages principaux les Glatorian, les Skrall, ainsi que Mata Nui. Le film est sorti le 15 septembre 2009 aux États-Unis et le 20 octobre en France.

La fin de BIONICLE[modifier | modifier le code]

Fin 2009, LEGO annonce la fin[10] de la gamme BIONICLE. Six ensembles BIONICLE baptisé "Stars" sortiront en 2010 pour clôturer la gamme. Cependant, l'univers étendu allant bien au delà des jouets produits, LEGO a autorisé l'écrivain Greg Farshtey - auteur de la plus grande partie de l'univers des Bionicle - a poursuivre la publication de séries web racontant la fin de la saga jusqu'en 2011

BIONICLE le retour[modifier | modifier le code]

Bionicle est confirmée pour faire un retour en 2015, 13 sets sont annoncés pour redémarrer la saga dont les toa mata ainsi qu'une nouvelle race de créatures nommés les protecteurs. la premiere vague sera composé de 6 protecteur , 6 toa mata et d'un nouvelle ennemie nommée le maitre des araignées. l'histoire devrait ce concentrer sur la recherche du masque de la création.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]