Adieu, ma jolie (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adieu ma jolie.
Adieu, ma jolie
Auteur Raymond Chandler
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Farewell, My Lovely
Éditeur original Alfred A. Knopf
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1940
Version française
Traducteur Geneviève Genevray
Éditeur Gallimard
Collection Série noire no 12
Date de parution 1948
Nombre de pages 250
Série Philip Marlowe
Chronologie
Précédent Le Grand Sommeil La Grande Fenêtre Suivant

Adieu, ma jolie (titre original : Farewell, My Lovely) est un roman noir de l'écrivain américain Raymond Chandler paru en 1940. C'est le deuxième roman ayant pour héros le détective privé Philip Marlowe.

Résumé[modifier | modifier le code]

Pendant un enquête, Philip Marlowe croise Moose Malloy, un grosse brute qui vient de sortir de prison, se rend au club où travaille Velma Valento, son ancienne petite amie. Or, le club a changé depuis longtemps de propriétaires, et personne n'y connaît Velma. Malloy n'en fait pourtant qu'à sa tête, met à sac l'établissement et tue le gérant avant de s'échapper. Marlowe se fait donner par un Noir le nom d'un privé nommé Nulty, qui pourrait détenir des informations sur Velma. Une fois que Marlowe parvient à le contacter, Nulty refuse toutefois de s'immiscer dans l'affaire.

Après quelques difficultés, Marlowe retrouve et tente de faire parler la veuve de l'ancien propriétaire du club. Elle lui affirme que Velma est morte, mais lui dissimule une photographie que le privé suppose être celle de la petite amie de Malloy.

Peu après, Marlowe reçoit un appel d'un certain Lindsay Marriott qui lui demande de lui servir de protecteur au moment du paiement d'une rançon. Marlowe accepte le contrat, mais, cette nuit-là, dans un lieu désert, alors qu'il attend dans l'obscurité, il est assommé. À son réveil, il découvre le cadavre de Marriott. Il parvient à fuir les lieux grâce à la présence de la jeune Anne Riordan qui le prend dans sa voiture. Fille d'un officier de police, elle fait même une fausse déclaration à la police pour sortir Marlowe du traquenard où il est tombé. Elle devient ensuite son alliée pour tenter d'éclaircir l'affaire qui met en cause Mrs. Grayle, une femme riche et dépravée, Amthor, un médecin sadique et plusieurs policiers corrompus.

Honneur[modifier | modifier le code]

Adieu, ma jolie occupe la 7e place au classement des cent meilleurs romans policiers de tous les temps établi par la Crime Writers' Association en 1990.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté trois fois au cinéma :

Voir aussi[modifier | modifier le code]