Pulp (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pulp.

Les pulps, abréviation de « pulp magazines », sont des publications peu coûteuses et de piètre qualité, très populaires aux États-Unis durant la première moitié du XXe siècle. Ces magazines publient principalement de la fiction (très souvent présentée comme la narration de faits réels) et les thèmes abordés sont très divers, allant de la romance au récit fantastique, en passant par les enquêtes criminelles de détective et aux histoires de science-fiction. Les rares « pulps » encore publiés aujourd'hui sont, pour la plupart, orientés vers la science-fiction et le fantastique.

C'est le faible coût des « pulps », en général 10 cents, qui leur vaut l'immense succès qu'ils rencontrent auprès des masses populaires américaines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom « pulp » vient de ce que ces magazines étaient imprimés, par souci d'économie, sur du papier de mauvaise qualité, constitué à base de fibre de bois très grossière (woodpulp). Ces publications se trouvent ainsi en opposition avec les « slicks », publications de bien meilleure qualité, dont le support est un papier lissé. Les « pulps » sont les successeurs des dime novels (le « roman à trois sous » des anglophones) et des brochures moralisantes publiées par les associations caritatives du XIXe siècle afin de mettre en garde les masses laborieuses contre les dangers de la boisson et de la débauche.

Le premier « pulp » avéré est la version modifiée du magazine Argosy de Frank Munsey, dont l'éditeur cherchait à réduire le coût de fabrication afin d'en permettre une plus large diffusion.

Bien que les « pulps » aient eu moins de succès hors des États-Unis qu'à l'intérieur de leurs frontières, certains des personnages révélés par ces magazines sont passés, sinon à l'universalité, du moins à une notoriété internationale. Parmi ces personnages, on compte Tarzan, Conan le Barbare, Doc Savage ou encore Zorro.

Les « pulps » ont aussi compté dans le développement de certains genres populaires, notamment le roman noir, la science-fiction et le western. Plusieurs classiques du roman policier et de la littérature d'anticipation ont tout d'abord été publiés sous la forme de feuilletons (en anglais : series), notamment dans les magazines Weird Tales, Amazing Stories, Astounding Stories et Black Mask. Dans leurs pages ont publié plusieurs auteurs majeurs passés depuis à la postérité, dont :

En dépit de son immense succès, le pulp périclite à partir des années 1950 en raison de la hausse du prix du papier et de la forte compétition que leur opposent les comics, la télévision et les romans.

En France, les textes parus dans les pulps américains ont surtout été édités sous forme de recueils de nouvelles, par exemple aux éditions Néo, Encrage, mais également dans la Série noire chez Gallimard.

En hommage aux récits souvent violents, étranges et décadents de ces publications, le réalisateur américain Quentin Tarantino donne ce nom à son film Pulp Fiction, sorti en 1994.

Illustrateurs[modifier | modifier le code]

Il s'agit ici des illustrateurs des couvertures des magazines, des publicités, des affiches de cinéma et de pin-up des années 1930 à 1960 qui ont contribué à l'image caractéristique des « pulps », dont le graphisme est immédiatement identifiable.

Ils ont travaillé pour Startling Stories, Detective Fiction, Galaxy Science Fiction, Eerie Mysteries, Dynamic Western, Dynamic Adventures, Dynamic Detective, Double Action Gang, Double Detective, Dr. Yen Sin, Cowgirl Romances, Analog Science Fiction and Fact, Thrilling Detective, Ace-High Magazine, High Heel Magazine, Silk Stocking, Stories, Movie Humor, Wink Fall Magazine, Eye Ful, Wink Fresh Magazine, Titter, Flirt Fresh Magazine, Beauty Parade, New Love, Phantom Detective, Unknown, Navy Romances, et plusieurs autres « pulps ».

Couverture du pulp magazine Spicy Detective Stories (avril1935, vol. 2, no. 6) avec "Bullet from Nowhere" de Robert Leslie Bellem

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]