L'Espion noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Espion noir

Titre original The Spy in Black
Réalisation Michael Powell
Scénario Emeric Pressburger
Roland Pertwee
Acteurs principaux
Sociétés de production Harefield Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre film de guerre
Sortie 1939
Durée 82 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Espion noir (titre original : The Spy in Black) est un film britannique réalisé par Michael Powell, sorti en 1939.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, Hardt, le commandant d'un sous-marin allemand, est envoyé à un rendez-vous secret dans les Orcades, près de l'endroit où attend la flotte de guerre britannique. Ses instructions sont de rencontrer un espion qui doit lui transmettre ses ordres.

Dans le même temps, Anne Burnett se rend dans les îles pour y prendre le poste d'institutrice et être auprès de son fiancé, le Révérend John Harris. En chemin elle est kidnappée par des espions allemands et une autre femme prend sa place et contacte Hardt. Elle lui donne l'ordre de couler la flotte britannique et lui dit que des instructions supplémentaires lui seront données par le Lieutenant Ashington, un traître à la solde des Allemands.

Peu après, Ashington arrive avec les plans détaillant les mouvements des croiseurs britanniques. Hardt transmet les données à l'équipage de son sous-marin. Hardt est attiré par l'espionne, et devient jaloux quand il la voit embrasser Ashington. En réalité, l'institutrice est la femme d'Ashington qui a été envoyée à la place de l'agent allemand qui a été capturée. Comme elle se méfie d'Hardt, Ashington fait monter sa femme à bord du St. Magnus, un ferry-boat transportant des prisonniers de guerre allemands. Au dernier moment, Hardt réalise qu'Ashington et l'institutrices sont des agents doubles et monte lui aussi sur le St. Magnus.

Après avoir incité les prisonniers à se mutiner, Hardt prend le commandement du ferry et essaye de fuir le rendez-vous mortel avec son sous-marin. Celui-ci, suivant les instructions, torpille le St. Magnus, et, alors que les destroyers britanniques détruisent le sous-marin avec des bombes sous-marines, Ashington réussit à sauver les passagers du St. Magnus, sauf Hardt, qui coule avec le bateau.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]