A Canterbury Tale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

A Canterbury Tale

Titre original A Canterbury Tale
Réalisation Michael Powell
Emeric Pressburger
Scénario Michael Powell
Emeric Pressburger
Acteurs principaux
Sociétés de production Archers Film Productions
Independent Producers
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Guerre
Sortie 1944
Durée 124 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

A Canterbury Tale est un film britannique de Michael Powell et Emeric Pressburger, sorti en 1944.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire tourne autour de trois jeunes gens : le sergent britannique Peter Gibbs (Dennis Price), le sergent américain Bob Johnson (interprété par un véritable sergent, du nom de John Sweet), et une land girl[1], Miss Alison Smith (Sheila Sim). Très tard un vendredi, le groupe arrive sur le quai de gare d'une petite ville fictive du Kent, du nom de Chillingbourne, près de Canterbury. Peter est stationné dans un camp militaire proche, Alison doit commencer un travail dans une ferme de la région, quant à Bob il est descendu du train par erreur, en entendant l'annonce « Canterbury prochain arrêt » et en pensant qu'il était arrivé à Canterbury. Au moment où tous les trois quittent la gare, Alison est attaquée par un mystérieux homme en uniforme qui, avant de prendre la fuite, lui répand de la colle dans les cheveux. Il apparait que l'incident s'est produit quelques fois déjà auparavant. Alison demande à Bob s'il peut rester à Chillingbourne durant le week-end pour l'aider à résoudre le mystère. Le lendemain, tandis qu'elle conduit un chariot dans les champs, Alison rencontre Peter qui fait escorter le chariot par trois chenillettes. Alison accepte de revoir Peter. Les trois décident de mener l'enquête au sujet de l'agression, aidés par des gens du coin, parmi lesquels plusieurs garçons qui jouent à la guerre à grande échelle…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ainsi appelait-on en Grande-Bretagne, durant les deux guerres mondiales, des jeunes filles engagées pour le travail agricole.

Liens externes[modifier | modifier le code]