Joseph Storer Clouston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Storer Clouston

Activités Romancier, poète
Naissance 23 mai 1870
Comté de Cumberland, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès 23 juin 1944 (à 74 ans)
Orcades, Écosse Écosse
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman policier, roman d'espionnage, roman historique

Joseph Storer Clouston, né le 23 mai 1870 dans le Comté de Cumberland en Angleterre et mort le 23 juin 1944 dans les Orcades en Écosse, est un historien et un écrivain écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’une vieille famille des Orcades, il étudie à la Merchiston Castle School (en) à Édimbourg en Écosse, puis au Magdalen College à Oxford et au Inner Temple à Londres en Angleterre. Il n’exerce cependant pas comme avocat et devient écrivain, publiant aussi bien de la fiction que de la non fiction. Il est principalement connu aujourd’hui pour son ouvrage sur l’histoire des Orcades, ses romans policiers et ses romans d'espionnage.

Son roman His First Offence, traduit en français sous le titre La Mémorable et Tragique Aventure de M. Irwin Molyneux, a inspiré Marcel Carné pour le film Drôle de drame, sorti en 1937. Quatre autres adaptations ont été réalisées d’après ses romans, dont The Mystery of No. 47 et L'Espion noir. Il a été décoré de l'Officer of the Order of the British Empire (OBE).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Francis Mandell-Essington, « The Lunatic »[modifier | modifier le code]

  • The Lunatic at Large (1899)
    Publié en français sous le titre Le Fou en liberté, Paris, Pierre Lafitte, « Idéal Bibliothèque », 1899.
  • Count Bunker (1906)
  • Lunatic at Large Again (1922)
  • The Lunatic Still at Large (1923)
  • The Lunatic in Charge (1926)
  • Mr. Essington in Love ou The Lunatic in Love (1927)
  • The Best Story Ever (1932)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Vandrad the Viking: or the Feud and the Spell (1898)
  • The Duke (1900)
  • The Adventures of M. D'Haricot (1902)
  • Our Lady's Inn (1903)
  • Garmiscath (1904)
  • A Country Family (1908)
  • The Prodigal Father (1909)
  • The Peer's Progress (1910)
  • His First Offence (1912)
    Publié en français sous le titre La Mémorable et Tragique Aventure de M. Irwin Molyneux, Paris, Albin Michel, 1922, réédition Paris, Rivages/Mystère no 11, 1994, traduction de Louis Labat.
  • Two's Two (1916)
  • The Spy in Black (1917)
    Publié en français sous le titre L'Espion noir, Paris, L'Édition française, « Drames d'histoire et de police », 1920.
  • The Man from the Clouds (1918)
  • Simon (1919)
  • The Two Strange Men (1924)
  • The Jade's Progress (1928)
  • After the Deed (1929)
  • Colonel Dam (1930)
  • The Virtuous Vamp (1932)
  • Button Brains (1933)
  • The Chemical Baby (1934)
  • Real Champagne (1934)
  • Our Member Mr. Mittlebury (1935)
  • Scotland Expects (1936)
  • Scots Wha Ha'e (1936)
  • Not Since Genesis (1938)
  • The Man in Steel (1939)
  • Beastmark the Spy (1941)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Tales of King Fido (1909)
  • The Trial of Tony (1909)
  • The Missions of Sylvia (1910)
  • Nobs (1912)
  • Carrington's Cases (1920)

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • The Hereditary Cleaner (1904)
  • The Fortune Lord Fabrigas (1906)
  • The Pill (1909)
  • How It's Done (1911)
  • A Medical Crime (1920)
  • Mr Snakes (1920)
  • The Millionth Chance (1920)
  • Coincidence (1920)
  • The Haunted House (1920)
  • A Photograph (1920)
  • Duplicates (1920)
  • The Truthful Lady (1920)
  • The Missing Husband (1920)
  • The Price (1920)
  • The Devil's House (1920)
  • The Envelope (1920)
  • A Box of Cigars (1935)

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Records of the Earldom of Orkney 1299-1614 (1914)
  • A History of Orkney (1932)
  • The Family of Clouston (2002), ouvrage posthume

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]