Kuchipudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le kuchipudi est une danse indienne, née dans le village de Kuchipudi dans l'État de l'Andhra Pradesh (sud de l'Inde). Comme la plupart des danses classiques indiennes, il se jouait dans les temples et en groupe. Autrefois cette danse était réservée aux brahmanes qui tenaient aussi les rôles féminins. Aujourd'hui, le kuchipudi peut être dansé par les femmes et même en solo. Son apprentissage dure environ 7 ans.

De manière générale, le kuchipudi commence toujours par des prières et des offrandes traditionnelles. Les danseuses, caractérisées par leur maquillage et leur costume, se présentent par le Daru. C'est une scène dansée qui met en valeur l'habileté des danseurs.

Le kuchipudi tient sa renommée à la fluidité des mouvements des danseurs. Il est accompagné d'une musique du type carnatique très rythmé. La chorégraphie est constituée de gestuelle rythmique et de mouvement du visage. On peut apercevoir des dialogues entre les danseurs.
L'orchestre qui les accompagne est lui composé de musiciens, d'un chanteur et d'un nattuvanar (la personne qui dirige l'orchestre et le chanteur).
Parmi les nombreuses figures qui composent cette représentation, on peut noter la présence du tarangam. C'est une figure que l'on qualifie d'interprète danse qui danse autour du plateau en balançant un pot rempli d'eau…

Célèbres interprètes de kuchipudi : Yaamini Krishnamurthy, Swapnasundri, Radha et Raja Reddy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]