Svara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les svara (ou swara) sont les notes de la musique indienne. Elles sont au nombre de sept et couvrent une octave.

Leurs noms sont shadjamam, richabham, gandharam, madhyamam, panchamam, dhaivatam et nichadam. Collectivement, ces notes sont connues comme le sargam, le solfège indien. Dans le chant, elles deviennent Sa, Ri (dans la musique carnatique) ou Re (dans la musique hindoustanie), Ga, Ma, Pa, Da (carnatique) ou Dha (hindoustanie), et Ni. (« Sargam » est une abréviation de « Sa-R(i,e)-Ga-M(a) »). À l'écrit, les notes deviennent simplement S, R, G, M, P, D et N.

Ces notes correspondent approximativement aux notes occidentales suivantes : do, , mi, fa, sol, la et si, ou C, D, E, F, G, A & B.


Notes naturelles et notes altérées[modifier | modifier le code]

Les demi-tons (♭, mi♭, etc) sont notés avec des lettres minuscules ou avec un petit trait vertical (indiquant le tîvra : #) sur la lettre. Ces altérations ne correspondent pas à celle de notre tempérament égal.

Quant aux notes appartenant à d'autres octaves, elles sont représentées en ajoutant :

  • pour l'octave supérieure, un point au-dessus de la note ou une apostrophe à sa droite : S', R', G'
  • pour l'octave inférieure, un point au-dessous de la note ou une apostrophe à sa gauche : 'S, 'R, 'G

Enfin, lorsqu'on utilise le nom complet, on le précède souvent d'un qualificatif qui indique si la note est altérée : shuddha pour la note naturelle (S, R, G, P, D, N), komal pour la note altérée (s, r, g, d, n), sauf dans le cas de madhyamam, qui porte le qualificatif de tîvra lorsqu'il est diésé.

On obtient donc le tableau de correspondance suivant :

Nom complet Notation hindoustanie Notation carnatique Notation occidentale
shudda shadjamam S S do
komal richabham r Ra=R1
shudda richabham R Ri=R2=Ga=G1
komal gandharam g Ru=R3=Gi=G2 mi
shudda gandharam G Gu=G3 mi
madhyamam m Ma=M1 fa
tîvra madhyamam M Mi=M2 fa
panchamam P P sol
komal dhaivatam d Da=D1 la
shudda dhaivatam D Di=D2=Na=N1 la
komal nichadam n Du=D3=Ni=N2 si
shudda nichadam N Nu=N3 si

Cette correspondance doit toutefois être considérée comme une approximation. Les intervalles n'ont en effet pas exactement la même valeur dans la musique indienne et dans la musique occidentale.

Exemples : transcription de quelques râgas[modifier | modifier le code]

  • râga Bhairavi (musique hindoustanie) :
Notation carnatique : S r g M P d n
Notation occidentale : do mi fa sol la♭ si♭
Notation carnatique : S R1 G1 M1 P D1 N1
Notation occidentale : do ré' fa sol la la
Notation carnatique : S R3 G3 M2 P D3 N3
Notation occidentale : do mi mi fa sol si si

Signification des svaras[modifier | modifier le code]

Chacun des sept svaras est censé correspondre à un son naturel produit par un animal. Quelques-uns ont une signification particulière.

Svara Expansion Signification Animal/Oiseau
Sa Shadjam (षड्जं) -- Paon
Ri Rishabham (रिषभं) taureau Taureau
Ga Gandharam (गान्धारं) -- Chèvre
Ma Madhyamam (मध्यमं) Moyenne Colombe
Pa Panchamam (पंचमं) quintième Coucou
Da Dhaivatam (धैवतं) -- Cheval
Ni Nishadam (निषादं) Hors caste Éléphant