Khutba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Khutba/ḫuṭbah (arabe: خطبة) est le nom arabe du sermon (ou prône) délivré par l'imam lors de la prière du vendredi (salat al-jumu`ah/ ṣalāt al-ǧumuʿah) et lors des deux Eid/ʿīd.

Le type le plus commun de khutba est celui du vendredi, avant les deux rakaat de la prière. L'autre type est celle des deux fêtes, deux fois par an, mais cette fois après les deux rakaat. Il y a également la khutba du hajj qui est lu dans les plaines d'Arafat, juste à l'extérieur de La Mecque. Cette khutba s'adresse à la communauté musulmane entière (la oumma), car son message est diffusé en retour par des pèlerins à leurs patries respectives.

La personne qui prononce la khutba s'appelle le khatib. Le khatib est habituellement imam (chef de prière), mais parfois les deux rôles peuvent être tenus par des personnes différentes. Pour être khatib, il faut simplement être un homme qui a atteint l'âge de la puberté. On exige également que le khatib soit dans un état de pureté physique.

La khutba est habituellement livrée à l'intérieur d'une mosquée, sur une estrade, bien que Mahomet ait préféré se tenir sur la terre. L'assistance est assise en rang face au khatib, et écoute attentivement. Beaucoup de disciples proposent que les membres des assistances s'abstiennent à tout (même la salât de salut) et donnent au khatib leur attention complète.

Il y a beaucoup de formes et modes de la livraison de la khutba. Tandis que la grande majorité des musulmans conviennent que la khutba devrait être livrée dans la langue le plus largement comprise dans la localité, beaucoup sont en désaccord. Ils proposent que la khutba devrait seulement être livrée en arabe. D'autres de plus arguent du fait que la khutba devrait seulement être la répétition des mots exacts dits par Mahomet. Les partisans d’une khutba exclusivement en arabe, donnent habituellement à une "conférence" non-arabe l'un ou l'autre avant ou après la khutba.

La khutba du vendredi se compose généralement de deux parties, séparées par un court moment de silence et de réflexion. La teneur des parties et leur longueur est à la discrétion du khatib, bien qu'on estime que les khutbas de Mahomet n'ont jamais excédé 15 minutes. À la fin de la khutba, et avant la salât, le khatib avec l'assistance émet des supplications intenses. La khutba de l'Aïd se compose d'une partie seulement, beaucoup plus longue que celle du vendredi (habituellement environ 30-40 minutes).

La teneur de la khutba de vendredi est sujette à la discussion intense. On estime généralement que la khutba de vendredi doit traiter de l'islam aussi bien que de la vie quotidienne contemporaine. Les khutbas de vendredi, cependant, sont devenus de plus en plus politiques ces dernières années. Dans plusieurs pays musulmans, tels que le Pakistan et l'Arabie Saoudite, la teneur des khutbas de vendredi est régie par le gouvernement.

Le but de la khutba de l'Aïd est de fournir à des musulmans une perspective holistique de leur communauté, et renforce leur unité. Puisque l'Aïd est un jour de célébration, la khutba se garde habituellement de la politique. La khutba livrée sur Arafat examine les affaires sociales politiques, économiques et du monde islamique entier. La matière pour la khutba livrée pendant le hajj de janvier 2006, était les douleurs des musulmans partout dans le monde.