Osvaldo Ardiles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Osvaldo Ardiles
Ardiles14-08-2006.jpg
Biographie
Nom Osvaldo César Ardiles
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 3 août 1952 (62 ans)
Lieu Bell Ville, Argentine
Taille 1,8 m (5 11)
Période pro. 1973 - 1991
Poste Milieu de terrain relayeur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1973 Drapeau : Argentine Instituto de Córdoba 014 0(3)
1974 Drapeau : Argentine CA Belgrano 016 0(2)
1975-1978 Drapeau : Argentine CA Huracán 113 (11)
1978-1988 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 221 (16)
1982-1983 Drapeau : France Paris SG 014 0(1)
1985 Drapeau : Australie St. George Saints 001 0(0)
1988 Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers FC 005 0(0)
1988-1989 Drapeau : Angleterre QPR 008 0(0)
1989 Drapeau : États-Unis Fort Lauderdale Strikers 005 0(1)
1989-1991 Drapeau : Angleterre Swindon Town FC 002 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1973-1982 Drapeau : Argentine Argentine 051 0(8)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1989-1991 Drapeau : Angleterre Swindon Town FC
1991-1992 Drapeau : Angleterre Newcastle United FC
1992-1993 Drapeau : Angleterre West Bromwich Albion
1993-1994 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
1995 Drapeau : Mexique Chivas de Guadalajara
1996-1998 Drapeau : Japon Shimizu S-Pulse
1999 Drapeau : Croatie Croatia Zagreb
2000-2001 Drapeau : Japon Yokohama Marinos
2001 Drapeau : Arabie saoudite Ittihad FC
2002-2003 Drapeau : Argentine Racing Club
2003-2005 Drapeau : Japon Tokyo Verdy 1969
2006 Drapeau : Israël Betar Jérusalem
2007 Drapeau : Argentine CA Huracán
2008 Drapeau : Paraguay Cerro Porteño
2012[1] Drapeau : Japon Machida Zelvia
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Osvaldo César Ardiles, surnommé Ossie Ardiles en Angleterre, né le 8 août 1952 à Córdoba en Argentine, est un ancien footballeur international argentin, qui évoluait au poste de milieu de terrain relayeur.

Biographie[modifier | modifier le code]


Il remporte le Mundial 78 avec la sélection argentine.

Quatre ans plus tard, lors de la coupe du monde 82, il joue portant un insolite numéro 1 sur le dos. (L’Argentine innove en Coupe du monde 1978. En effet et contrairement à l’usage, ce n’est pas le gardien de but qui porte ce numéro, l’Argentine choisit d’attribuer les numéros des joueurs par ordre alphabétique et c'est tout naturellement que celui ci revient à Oswaldo Ardiles). Après le sacre de 1978, il est transféré dans le championnat d'Angleterre à Tottenham.

Lorsqu'éclate la guerre des Malouines au printemps 1982, il est l'un des très rares Argentins à évoluer en Angleterre. Paraissant lié à jamais au Tottenham Hotspur, il quitte cependant Londres, en juillet, pour rejoindre le Paris Saint-Germain, touché par le conflit. Mais l'aventure parisienne tourne court. Son rendement toujours affecté par la guerre et ses conséquences, son bilan est médiocre : quatorze matchs en D1 pour un seul but. Il repart au bout de six mois chez les Spurs[2]. Très aimé des supporters londoniens, il reste dix ans au club, à l'exception de cette courte parenthèse française.

Il apparaît en 1998 dans la liste des Football League 100 Legends (en), récompensant cent joueurs ayant marqué l'histoire du championnat d'Angleterre de football[3].

Maintenant sexagénaire, il est toujours Londonien. À la fin de sa carrière de footballeur, il devient entraîneur, exerçant en Angleterre, en Israël, en Arabie Saoudite et au Japon. Depuis 2012, date à laquelle, il est limogé de son poste au Machida Zelvia[1], il n'a pas raté un match des Spurs à domicile[2].

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Machida Zelvia : Osvaldo Ardiles limogé, Akita nommé, nippon-ganbare.com, 19 novembre 2012
  2. a et b « Ardiles n'a pas oublié la guerre », article publié dans le quotidien L'Équipe du mercredi 3 juillet 2013.
  3. (en) « Football Legends list in full », BBC News,‎ 5 août 1998 (lire en ligne)
  4. (en) Fiche d'Osvaldo Ardiles sur national-football-teams.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :