Junkers J 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir J1.
Junkers J 1
Vue de l'avion.
Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Empire allemand Junkers
Équipage 1 pilote
Premier vol 12 décembre 1915
Mise en service Jamais
Dimensions
Longueur 8,62 m
Envergure 12,95 m
Hauteur 3,11 m
Aire alaire 24,60 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 0,937 t
Max. au décollage 1,17 t
Fret 233 kg
Motorisation
Moteurs 1 six cylindres en ligne Daimler D II
Puissance unitaire 88 kW
à 1 400 tr/min
Performances
Vitesse maximale 170 km/h
à 0 m
Autonomie 230 km
Vitesse ascensionnelle 1,04 m/s
Charge alaire 4,75 kg/m²

Le Junkers J 1 était le premier avion monoplace entièrement métallique à aile médiane en porte à faux non haubanée capable de voler. Le seul exemplaire construit fut remis en 1926 au Deutsches Museum de Munich. Il y fut détruit lors d'un bombardement allié en 1944.

Conception[modifier | modifier le code]

Hugo Junkers avec ses 15 collaborateurs et malgré les techniques de soudage non encore parfaitement au point, réussit à faire voler ce nouveau concept révolutionnaire le 12 décembre 1915 après seulement 3 mois de fabrication. L'appareil fut malheureusement endommagé à l'atterrissage.

Le J 1, dont le revêtement était constitué de plaques d'acier de 0,1 à 0,2 mm d'épaisseur était cependant trop lourd (masse à vide de 937 kg contre seulement 400 kg pour le Fokker E.III) et il ne fut pas commandé en série par les services officiels (Inspektion der Fliegertruppe). Un deuxième prototype fut cependant commandé qui devint le Junkers J 2.

L'une des autres innovations intégrées dans le J 1 était le dispositif (breveté par Junkers) de refroidissement par buses qui récupérait la puissance thermique de l'eau de refroidissement pour augmenter la poussée.

Article connexe[modifier | modifier le code]