Junkers J 9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Junkers J 9
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Empire allemand Junkers
Rôle Avion de chasse
Équipage
1
Motorisation
Moteur moteur Mercedes D IIIaü
Nombre 1
Type 6 cylindres en ligne refroidis par eau
Puissance unitaire 160 ch (117,7 kW)
Dimensions
Envergure 9 00 m
Longueur 7 25 m
Hauteur 2 60 m
Masses
À vide 654 kg
Maximale 834 kg
Performances
Vitesse maximale 220 km/h (Mach 0,18)
Plafond 6 700 m
Armement
Interne 2 mitrailleuses MG 08/15 Spandau cal. 7,92 mm

Le Junkers J 9 fut le premier avion de chasse entièrement métallique au monde. Monoplan monoplace armé de deux mitrailleuses, l'appareil fit son premier vol en avril 1918, puis désigné par les militaires allemands Junkers D.1 – le « D » de « Doppeldecker » s'appliquait aux chasseurs. Il fut fabriqué à 41 exemplaires avant l'armistice, et donc surtout utilisé en 1919 par les « Freikorps » contre les Polonais et les bolchéviks russes, en association avec les Junkers J 10 / CL.1 d'attaque au sol.

Le J.9 / D.1 était équipé d'un moteur de 160 ch Mercedes D IIIaü qui lui permettait d'atteindre environ 220 km/h (mais d'après le magazine Le Fanatique de l'aviation n° 102 de mai 1978, l'appareil utilisait un Benz Bz IIIb de 200 ch), et en novembre 1918 des essais furent effectués avec un moteur BMW IIIa de 180 ch ont permis d'atteindre 240 km/h.

Un exemplaire de cet avion est exposé au Musée de l'air et de l'espace du Bourget, en France. Il fut abandonné sur un aérodrome de campagne par les Allemands lors de leur retrait après l'armistice en novembre 1918.