Joseph Belmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belmont.
Joseph Belmont
Présentation
Naissance
Grenoble
Décès (à 79 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Activité(s) Président de l'Etablissement public pour l'aménagement de la Défense
Conservateur du domaine national de Saint-Cloud
Architecte en chef des résidences présidentielles 1958
Formation Beaux-Arts à Paris
Œuvre
Réalisations
Distinctions Légion d’honneur
Arts et Lettres
Ordre national du Mérite

Joseph Belmont (Grenoble, - ) est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Grenoble le , Joseph Marie Ferdinand Belmont est le neveu de l’architecte Maxime Belmont. Après l’École des Roches à Verneuil puis le collège Stella-Matutina à Villard-de-Lans, il s’inscrit aux Beaux-Arts à Paris, dont il sort diplômé comme architecte. Nommé architecte en chef des palais nationaux (1956) et des résidences présidentielles (1958-1978), il est à compter de 1970 architecte conseil du ministère de l’Équipement, puis directeur de l’Architecture au sein de ce ministère de 1978 à 1981. Belmont est nommé en 1982 président de l'Établissement public pour l'aménagement de la Défense, et au même moment conservateur du domaine national de Saint-Cloud, fonction qu’il occupera jusqu’en 1992. Il est également inspecteur général de la construction entre 1982 et 1994 et président de section au Conseil général des Ponts et Chaussées (1988-1993). Officier de la Légion d'honneur, commandeur des Arts et Lettres et de l’Ordre national du Mérite, il devient membre en 1994 du conseil de ce dernier ordre. Belmont a également présidé l'association des Amis de Jean Prouvé, avec lequel il a collaboré. Ses deux petites-filles sont actuellement inscrite à la Maison d'Éducation de la Légion d'Honneur.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Architecture, création collective,  éd. ouvrières, Paris, 1970.
  • Propositions d’habitat, Dominique Vincent et Cie, Paris, 1972.
  • Les Quatre Fondements de l’architecture, Moniteur, Paris, 1987.
  • Modernes et post-modernes, Moniteur, Paris, 1987.
  • Dominique Perrault, Pandora, 1991.
  • Lire l'architecture des monuments parisiens : une promenade le long de la Seine, Parigramme, Paris, 2001.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • Ambassade de France au Japon ;
  • Consulat général de France à Düsseldorf ;
  • Palais du président de la République gabonaise ;
  • Hôpital de l’Université Ain Sham au Caire ;
  • École normale nationale d’apprentissage à Nantes ;
  • Siège des AGF à Paris ;
  • Aménagement de la Côte Aquitaine ;
  • église Bonnecousse à Mazamet avec Jean Prouvé en 1959 ;
  • église Sainte-Bernadette à Dijon de 1960 à 1963.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]