Jean Viard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viard.

Jean Viard, né le 4 janvier 1949 à Metz, est un chercheur (directeur de recherches) en sociologie français, économiste de formation.

Il a notamment travaillé sur l'espace (aménagement du territoire, agriculture et paysannerie[1]) et les « temps sociaux » (les vacances, les 35 heures[2]), la mobilité[3] et le politique. C'est aussi un prospectiviste (ancien président des groupes de prospective Tourisme au Commissariat au Plan et à la Datar).

Il est réputé proche des milieux patronaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Viard est directeur de recherche au CNRS au CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po). Diplômé en économie et docteur en sociologie, il est spécialisé notamment dans les vacances, le temps libre, Marseille, ou les 35 heures.
Il dirige les éditions de l'Aube.

En septembre 2010, il devient chroniqueur régulier pour le Journal du dimanche[4].

Dans le jargon des cabinets de sondage, on appelle les nouveaux venus les extras-urbains. Autrement dit, des habitants des campagnes seconde génération. « Ils n'ont rien à voir avec les post-soixante-huitards partis s'installer dans les champs par rébellion contre la société de consommation, explique Jean Viard. La plupart d'entre eux sont des trentenaires, voire des quadragénaires, qui ont franchi le pas après l'arrivée de leur premier ou de leur deuxième enfant.»[5]

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Membre du Conseil national du tourisme
  • Membre du Club de Marseille
  • Directeur de collection aux Éditions de l'Aube à La Tour-d'Aigues (Vaucluse), dont il est le fondateur avec Marion Hennebert. Éditeurs du prix Nobel de littérature 2000, Gao Xingjian, et de Stéphane Hessel
  • Président du groupe de prospective de la demande touristique, Commissariat au Plan, 1996/1998
  • Président du groupe de prospective temps libres et nouvelles dynamiques spatiales, DATAR, 2000/2003
  • Chargé de mission sur les effets des 35 h sur les temps libres par le Ministère de l’Emploi et de la solidarité (2001)
  • Programme Datar/Ademe/Inrets sur nouvelles relations loisirs tourisme 2003/2004
  • Enseignant à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence
  • Membre du comité scientifique du Parc Naturel régional de la Narbonnaise depuis 2006.
  • Membre du Comité d’orientation du Collège Régional de Prospective Nord-Pas-de-Calais depuis 2008
  • Membre du Conseil stratégique de l’agriculture et de l’agro-industrie durables (CSAAD), Ministère de l’agriculture depuis 2008
  • Président du Club du Nouveau Sud

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Ouvrages dirigés[modifier | modifier le code]

  • Morceaux en forme de poire, essais et commentaires sur la décentralisation, Actes Sud, 1982
  • Le temps des cerises, sur le mythe révolutionnaire, Actes Sud 1983
  • “Nous, je”, Actes Sud, 1984
  • Marseille ou le présent incertain, Actes Sud, 1985
  • Avignon, une double identité, Autrement, 1990
  • Aux sources du populisme nationaliste, dir., Éditions de l'Aube, 1996
  • La nation ébranlée, dir., Éditions de l'Aube, 1996
  • Réinventer les vacances, dir., La Documentation Française, 1998
  • La France des temps libres et des vacances, dir., Éditions de l'Aube, 2002

Participation à des ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Protection de la nature, l'Harmattan, 1985
  • Le monde moderne au baccalauréat, Delagrave, 1985
  • Marseille, histoires de famille, Autrement 1989, dirigé par Jean-Claude Baillon
  • Les vacances, Autrement, 1990, dirigé par B. Ouvry-Vial, R. Louis et J.B. Pouy
  • Faire la politique, Autrement, 1991, dirigé par Marc Abéles
  • L'extrême droite en question, EDI, Cercle Condorcet/Ligue des droits de l'homme, dirigé par Madeleine Ribérioux
  • La Criée, les dix ans d'un théâtre, Éditions Jeanne Laffitte, 1991
  • Les agriculteurs français aux urnes, l'Harmattan, dirigé par Bertrand Hervieu,1992
  • Marseille, Montréal, l'Harmattan, dirigé par Yannick Gasquy-Resch,1992
  • Prague, avenir d'une ville historique capitale, Éditions de l'Aube, 1992
  • Le vote éclaté, FNSP/FIGARO, dirigé par P.Habert, P. Perrineau, C. Ysmal, 1992
  • La Méditerranée inquiète, dirigé par Xavier Gizard, Éditions de l'Aube/Datar, 1995
  • Le Front National à découvert, dirigé par N. Mayer, P. Perrineau, Presse de Science-po, 1989 et 1996
  • Le Front National à découvert, FNSP, 1990, dirigé par Nona Mayer et Pascal Perrineau.
  • La gouvernance de l'opinion publique, dirigé par Pierre Bréchon, L'Harmattan 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'archipel paysan, la fin de la république agricole (2001)
  2. la société des 35 heures (2002)
  3. Eloge de la mobilité (2006)
  4. Journal du dimanche
  5. GEO N°396 de février 2012 p.44

Lien externe[modifier | modifier le code]