Jean-François Larose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-François Larose
PhotoJF fb
PhotoJF fb
Fonctions
Nouveau Parti démocratique
Biographie
Nom de naissance Jean-François Larose
Date de naissance 15 avril 1972 (42 ans)
Lieu de naissance Montréal-Nord, Québec, Canada
Nationalité Canadienne
Parti politique Nouveau Parti démocratique
Résidence Montréal, Québec

Jean-François Larose (15 avril1972 à Montréal-Nord-) est un homme politique québécois. Il est député à la Chambre des communes du Canada, pour la circonscription de Repentigny, au Québec[1].

Il a participé à titre de candidat aux élections municipales en 2009, comme maire à l’arrondissement du Plateau Mont-Royal avec l’équipe de Louise O’Sullivan. Il s'était présenté comme candidat pour le Nouveau Parti démocratique pour la circonscription de Repentigny en 2011.

Jeunesse et famille[modifier | modifier le code]

De l’âge de 3 ans à l’âge de 8 ans, il a voyagé à travers le monde avec sa mère. Sa famille était très active dans la vie artistique. Son père adoptif est un musicien et sa mère est une artiste en arts visuels. Sa grand-mère maternelle était très présente socialement, elle a été bénévole toute sa vie. Il est père monoparental d’un garçon de 3 ans.

Études et débuts en politique[modifier | modifier le code]

A étudié des cours dans deux certificats universitaires à l'UDM en violence et société, et gestion de police et sécurité qui l’a mené à plusieurs projets et réussites dont les quelques-uns mentionnés ci-après. Par la suite, il a travaillé à la défense des travailleur pour la Société du Vieux-Port de Montréal pour le syndicat.

Il a travaillé pour le gouvernement du Mexique dans différents domaines : la lutte contre la corruption et la protection des parcs fauniques, auprès du ministre de la Sécurité publique. Il a été, dans ce cadre, instructeur bénévole en gestion de crise pour le service de la lutte contre les incendies.

A travaillé comme vice-président syndical pour les agents correctionnels du Québec.

Il s’est présenté comme maire d’arrondissement dans le Plateau Mont Royal en 2009.

Il travaille présentement sur un projets de création de plusieurs garderies dans un arrondissement de l’Île de Montréal, dans le but de protéger les enfants, aider les parents, et combattre les garderies clandestines.

Engagement politique et social[modifier | modifier le code]

Ses préoccupations principales sont les suivantes : accès aux garderies, aide aux parents, accès à un médecin de famille, accès aux soins spécialisés pour enfants à besoin particulier. Ainsi que, combattre la corruption et le marché noir.

Il a débuté par rencontrer divers acteurs du milieu (parents, politiciens et propriétaires de garderie), pour mettre sur pied un comité. Ils sont présentement à l’étude de stratégies rapides pour répondre aux besoins criants des parents et dans le but d’éliminer le marché noir des garderies.

A soutenu une cause qui devient de plus en plus problématique, l’augmentation des cas d’enfants à besoin particuliers et la diminution des services versus la taxation qui est à la hausse.

Durant la campagne municipale, il a proposé un système qui augmentera le pouvoir des citoyens pour mieux contrôler les actions politiques. Plusieurs pistes ont été proposées, la souveraineté populaire, système participatif jumelé avec la technologie électronique actuelle.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Profil du député (actuel)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]