Hydroxyde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HO et OH.
Hydroxyde
Hydroxide lone pairs-2D.svg   Hydroxide-3D-vdW.png
Structure de l'ion hydroxyde.
Identification
No CAS 14280-30-9
PubChem 961
ChEBI 16234
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute HO-  [Isomères]
Masse molaire[1] 17,0073 ± 0,0004 g/mol
H 5,93 %, O 94,07 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'hydroxyde est l'anion HO- ; il est anciennement noté OH-, mais la première écriture permet de mettre en évidence le fait que la charge négative est portée par l'oxygène. Chimiquement, c'est une base mais aussi un nucléophile.
Son caractère basique se mesure par une constante d'équilibre tandis que sa nucléophilie se mesure par une constante de vitesse.

C'est un des ions polyatomiques les plus simples. Le terme « hydroxyde » peut aussi désigner tout sel contenant une quantité stœchiométrique de cet ion polyatomique.

Présence de l'hydroxyde dans l'univers[modifier | modifier le code]

Le centre de la Voie lactée (notre galaxie) est constitué d'un nuage d'hydroxyde. Ceci a pu être observé par des expérimentations radioastronomiques au moyen de radiotélescopes.

Dans l'environnement[modifier | modifier le code]

De nombreux hydroxydes métalliques sont naturellement présents dans l'environnement ; s'y ajoutent des produits d'origines industrielles. Les hydroxydes sont chimiquement actifs et peuvent négativement interférer avec des processus biologiques importants, ou avec la prise des ciments[2], bétons ou d'autres liants hydrauliques (résines..). Ils peuvent ainsi nuire à certains mécanismes d'inertage de déchets boueux (sédiments, boues d'épuration)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Fowler, G.D., Asavapisit, S., (1995) A study of the chemical effect of metal hydroxides upon cement hydratation reaction. In: International congress on wastes solidification-stabilization processes, Nancy, France
  3. Stabilisation/solidification des déchets : perturbation de l'hydratation du ciment Portland par les substances contenues dans les boues d'hydroxydes métalliques, Thèse de doctorat, INSA Lyon. France, 170p

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]