Hustler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hustler
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Périodicité mensuel
Genre Presse masculine, pornographique, érotique
Diffusion international 500 000 ex.
Date de fondation juillet 1974

Propriétaire Larry Flynt
ISSN 0149-4635
Site web www.hustler.com

Hustler est un mensuel pornographique américain destiné à un public masculin, créé à l'initiative de Larry Flynt en 1974. Sortant actuellement à moins de 500 000 exemplaires, le magazine a connu au plus fort de sa diffusion un tirage de 3 millions d'exemplaires. Nul doute que celui-ci a contribué à briser certains tabous américains dans les années 1970 en exposant notamment des parties génitales féminines de manière plus explicite que ne le faisait le magazine Playboy.

Historique[modifier | modifier le code]

Un magasin de détail de Hustler à Hollywood, en Californie

Le magazine a surtout provoqué la polémique par des dessins humoristiques qui abordent des sujets tels que le racisme, la pédophilie et l'avortement, souvent considérés comme trop choquants et de mauvais goût. Plusieurs conservateurs ont porté plainte contre le magazine.

En 2003, Hustler Video rachète le studio VCA Pictures[1]. Ils sortent entre autres Snoop Dogg's Doggystyle en 2001 et Who's Nailin' Paylin? en 2008.

Puis ils créent Hustler TV diffusée dans 50 pays.

En octobre 2010 le site web de Hustler a été la cible d'Anonymous dans le cadre de l'Operation Payback[2].

Procès[modifier | modifier le code]

En 1973, l'arrêt Miller v. California confirme que l'« obscénité » n'est pas protégée par le premier amendement.

  • En 1976, contre le financier Charles Keating (pour obscénité).
  • En 1983, le FBI leur demande la source de la vidéo de surveillance de John DeLorean.
  • En 1988, contre le pasteur Jerry Falwell[3].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Hustler TV
  • Barely Legal (magazine)
  • Larry Flynt Publications
  • Chic Magazine
  • Asian Fever
  • Hustler XX
  • Hustler's Leg World
  • Hustler's Taboo
  • Hustler Club (go-go bar)

Hustler Honeys[modifier | modifier le code]

Ce sont les actrices X qui sont apparues en page centrale, quelques exemples :

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2009 : XBIZ Award Marketing, "Who’s Nailin’ Paylin?" (Hustler)
  • 2010 : XBIZ Award Parody Release, "Not the Bradys XXX: Marcia" (X-Play / Hustler Video)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Les sites listés ci-après sont indépendants de Wikipédia et peuvent présenter un contenu pornographique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. It's Now Official: Hustler Acquires VCA; Deal Comes a Year After Vivid Pact, Cementing Hustler As..., May 22nd, 2003 00:00 AM by Tim Connelly [1]
  2. Rhett Pardon (2010-10-22). "Hustler.com Hit With DDoS Attack - XBIZ Newswire". newswire.xbiz.com. Retrieved 2010-12-10.
  3. Hustler Magazine v. Falwell sur en.wikipedia