Mason Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore.

Mason Moore

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mason Moore en 2010

Nom de naissance Megan Morrison[1]
Alias
Tattoo Girl
Naissance 1er février 1985 (29 ans)
Granada Hills, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Caractéristiques physiques
Taille 1,65[2]
Poids 57[2]
Yeux Bruns
Cheveux Noirs
Signes distinctifs
Tatouages « LA », « LUKE », « WHO'S », « NEXT », « Hit It Like A Champ », « TKO », papillons, fleurs, tribals…
Piercings
Carrière
Années d’activité 2008 - en activité
Nombre de films 160[2]

Mason Moore, née Megan Morrisson le 1er février 1985 à Granada Hills, Californie, est une actrice pornographique américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2002, à l'âge de 17 ans, elle falsifie sa date de naissance pour devenir stripteaseuse[3]. Puis elle fait ses premiers pas dans l'industrie pornographique en 2005, à l'âge de 20 ans, en tournant une unique scène lesbienne. Elle ne tournera alors plus rien pendant trois ans. Ce n'est qu'à partir de 2008 qu'elle se lance véritablement dans le business, en tournant de nombreuses scènes pour des sites tels Bangbros, Brazzers ou encore Reality Kings.

Elle a comme particularité ses nombreux tatouages ainsi que sa pratique du squirting.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Teachers (2009)
  • Big Tit Cream Pie 3 (2009)
  • 1 on 1 4 (2009)
  • All About Me 4 (2009)
  • A Taste of Stoya (2009)
  • Big Tits in Sports (2009)
  • Fetish Fuck Dolls 4 (2009)
  • Full Streams Ahead 2 (2009)
  • Housewife 1 on 1 13 (2009)
  • I Have a Wife 4 (2009)
  • I Love Big Toys 23 (2009)
  • Incumming 16 (2009)
  • Internal Damnation 3 (2009)
  • Internal Injections 5 (2009)
  • Make Me Creamy 5 (2009)
  • Poolside Pussy 2 (2009)
  • Rack It Up 3 (2009)
  • Sweet Cheeks 11 (2009)
  • Real Wife Stories 2 (2008)
  • Tunnel Butts (2008)

Note et sources[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mason Moore sur l’Internet Movie Database.
  2. a, b et c (en) Mason Moore sur l'Internet Adult Film Database.
  3. (en) « Interview de Mason Moore », sur www.definefetish.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]