Sydnee Steele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steele.

Sydnee Steele

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sydnee Steele.

Nom de naissance Amy Jaynes[1]
Alias
Sydney Steele, Sidney Steele, Sindee Steele, Syndee Stelee, Sundee Steele, Sindee
Naissance 23 septembre 1968 (46 ans)
Dallas, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Distinctions
Conjoint
Michael Raven (1992-2001 divorcée)
Caractéristiques physiques
Taille 1,70
Poids 52
Yeux Marrons
Cheveux Brune
Carrière
Années d’activité 1997 - 2005
Nombre de films + 340 films (iafd)

Sydnee Steele (née le 23 septembre 1968 à Dallas) est une actrice pornographique, écrivain, sexologue et militante américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'elle était vendeuse de bijoux, elle rencontre son futur mari Michael Raven, vendeur de voiture à l'époque. Le couple fréquente les clubs échangistes, jusqu'à ce que Sydnee Steele se lance comme actrice et Michael Raven comme réalisateur.

Elle entame sa carrière dans le X avec The Queen's Challenge en 1997, avec Anna Malle et Jade St. Clair.

En 2001, elle signe un contrat avec Wicked Pictures.

Elle participe à plus 300 films avant de mettre un terme à sa carrière de hardeuse en 2005.

Écrivain[modifier | modifier le code]

Sydnee Steele a écrit plusieurs articles sur le thème de la sexualité pour AVN Online et le magazine Club.

Après avoir suivi des cours (Prana, thérapie pour couples) auprès du Docteur Patti Britto, elle a écrit un livre, Seducing Your Woman, en 2006. Elle a reçu à cette occasion une grande couverture médiatique et elle fut invitée dans l'émission Public and Private de The Learning Channel, notamment pour expliquer les différences entre la sexualité vécue dans sa vie privée et sur un plateau de cinéma.

En juillet 2007, elle devait intervenir lors d'une une conférence pour New York State Bar Association (en)[2] mais elle fut déprogrammée lorsque son passé dans le X fut révélé[3].

Ses écrits portent aussi sur la liberté d'expression aux États-Unis.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

X-Rated Critics Organization

  • 1999 : Unsung Siren
  • 2004 : DVD of the Year, Euphoria

Adult Video News

  • 2001 : Best Couples Sex Scene, Film, pour Facade avec Bobby Vitale
  • 2001 : Best All-Girl Sex Scene, Video, pour Dark Angels avec Jewel De'Nyle
  • 2002 : Best Actress, Video, pour Euphoria
  • 2003 : Best Supporting Actress, Video, pour Breathless
  • 2007 : AVN Hall of Fame

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Steele Factor, articles dans les magazines AVN Online et Club (en)
  • Seducing Your Woman, 2006 (Burman Books)
  • Seducing Your Woman: You WILL See Your Confidence Go Up After First Reading, Sydnee Steele et Luke Chao, 2007 (Burman Books)

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Babe Buffet: All You Can Eat (2012)
  • Cougar School (2009) (TV)
  • Slutty School Girls (2009)
  • Butt I Like It (2007)
  • Hot 4 Twat (2007)
  • Insatiable Cravings (2006)
  • Forever Sydnee (2006)
  • Forever Asia (2006)
  • Jenna's Tough Love (2005)
  • Euphoria (2004)
  • Pillow Talk (2004)
  • Falling From Grace (2003)
  • Island Girls (2003)
  • Touched for the First Time (2002)
  • Sex Through the Ages (2002)
  • Virtual Blowjobs: In Your Face (2001)
  • Sorority Sex Kittens 5 (2000)
  • Snob Hill (2000)
  • Perfect Pink 6: Orgy (1999)
  • The 4 Finger Club 1, 2, 3 et 4 (1999)
  • Nymphomercials (1999)
  • Whispers (1999)
  • Watcher 4, 8 (1999)
  • Extreme Filth (1998)
  • Taboo 17 (1998)
  • Where The Girls Play 2 (1998)
  • Dirty Dancers 12 (1997)
  • No Man's Land 20 (1997)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sydnee Steele sur l’Internet Movie Database.
  2. Association familiale pro bono de New York pour le changement de la loi .
  3. Joel Stashenko, « Ex-Porn Star Dropped From N.Y. Bar Section Agenda », New York Law Journal, 8 juin 2007. En ligne sur Law.com. Consulté le 12 juillet 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :